METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BRENNUS MUSIC (…
· ESSENCE OF SORR…
· MALLEUS MALEFIC…
· ANNIHILATOR (ca…
· TERRORTORY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WASP (usa) - Ro…
· CONVERGE (usa) …
· NAPALM DEATH (u…
· PAIN (se) - Div…
· ERYNIES (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 68 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

UP IN SMOKE VOLUME 4 - Glazart à Paris (23/09/2012)


Groupes Présents au concert : MONKEY3(ch), GLOWSUN (FRA), ABRAHMA (FRA), GRANDLOOM (de)
Date du Concert : dimanche 23 septembre 2012
Lieu du Concert : Glazart (Paris, France)

Il y a dix jours, au même endroit, le trop plein de gros sons de KARMA TO BURN, de riffs plombés, drainant les métaux lourds vers les caniveaux, ont fini par boucher les canalisations du quartier. C’est donc avec une forte odeur d’égout que l’on attend l’ouverture des portes du Glazart. Et à la sortie du concert, ça me vaudra de shooter dans un rat un peu paumé, à l’insu de mon plein gré je vous prie de me croire.

La quatrième édition du festival UP IN SMOKE nous promet une belle affiche, ce soir à Paris. La tournée a débuté en Suisse le 14 septembre 2012, pour se terminer avec une dernière date en Allemagne, à Stuttgart le 29 septembre, sans oublier l’Autriche et la Belgique.

A l’entrée, au contrôle, en entend déjà les premiers accords des allemands de GRANDLOOM qui attaque son set à 19h15 sonné. Trio efficace, et bien imprégné de la musique de combos tels que K2B, et ORANGE GOBLIN, avec lesquels GRANDLOOM a déjà tourné. Tom, à la guitare, nous embarque dans un stoner mâtiné de psychédélique, maitrisant la wah avec bonheur. Et comme le veut le genre stoner, Hans sait faire reine sa basse, headbanging à froid pour les premiers arrivés. On reste sur notre faim, le lancement rapide du set, et d’une durée de 30 mn nous fait dire qu’il faudra mettre une oreille sur leur live At Bautzener Tor, car GRANDLOOM est prometteur, on en reparlera.

Les parisiens d’ABRAHMA prennent la suite avec une ambiance plus 70’s, promouvant leur dernier album Through The Dusty Paths Of Our Lives, (à noter la qualité de l’artwork du CD) en alignant les titres « Tears Of The Sun », « Vodun3 », « Neptune Of Sorrow »,…et en terminant le set avec « Honkin Water Roof ». La présence de deux guitaristes Sébastien et Nicolas permet de mettre en avant le côté psychédélique, avec des lignes plus progressives. ABRAHMA affiche sa personnalité et son originalité, Sébastien, également au chant, a un grain de voix qui sait captiver. Les frères Colin font la paire côté section rythmique, la cohésion est génétique chez eux. Il est bon aussi de rappeler la reconnaissance dont le combo bénéficie avec la participation, sur l’album d’Ed Mundell, l’ancien guitariste de MONSTER MAGNET, avec un solo dans « Big Black Cloud ».

A 21h, le trio lillois de GLOWSUN arrive sur scène, buriné au stoner depuis 15 ans et mené par le charismatique Johan Jaccob au chant et à la guitare. Line-up aujourd’hui stabilisé avec Ronan Chiron à la basse, et Fabrice Cornille à la batterie. Le combo nous invite à goûter à son cocktail détonant mêlant la substance des albums The Sundering qui a eu le temps de vieillir en bouteille et le tout nouveau Eternal Season, aux notes fleuries. En guise de gueule de bois avant l’heure, GLOWSUN attaque la dégustation avec « Death Face », pour nous proposer ensuite deux titres « Virus » et « Green Sunn ». On sent déjà que le set est placé sous les signes conjugués du groove, du son old-school, et des envolées psyché par les soli de Johan.
Le temps n’est pas à l’imparfait mais à la maitrise du présent du subjonctif. Les titres d’Eternal Season sont ensuite déclinés pour satisfaire notre curiosité, la salle est conquise. « Dragon Witch », « Thing », « Lost Soul » et « From The Sky », l’enchaînement se fait sans temps morts, et continue à faire grimper la température au propre comme au sens figuré. GLOWSUN ne manque pas d’à-propos en nous jouant sur la fin du set le morceau « Monkey Time »…

La transition est tout de suite faite avec l’arrivée de notre tête d’affiche, MONKEY3. On est heureux de les retrouver après le Hellfest, voir dans nos rubriques l’interview du groupe le dimanche 17 juin 2012. Pendant que chacun fait ses réglages sur scène, on échange quelques mots avec Picasso (basse) sur l’actualité riche du groupe suisse (vous m’excuserez pour l’euphémisme).
Les deux premiers albums Monkey3 et 39 laps qui sortent en vinyl de couleur, et la signature du groupe avec le label Napalm Records.
Mise en place de l’incontournable vidéo psyché en backdrop qui participe au visuel du groupe, au même titre que le chapeau de Picasso. Et c’est parti pour plus d’une heure de pur stoner rock instrumental, parti à planer avec le jeu habité et intimiste de Boris avec sa guitare, l’usage du bottleneck, par moment, permet de prolonger le vol, la lévitation. Picasso avec son rythme pesant et entêtant nous met du plomb dans les semelles. La setlist nous réserve une petite surprise, un nouveau titre, testé sur scène, et qui augure du prochain album.
Walter, coincé entre ses fûts et le backdrop, transpirant à grosses gouttes, frappe sans faiblir avec la précision d’un coucou helvète. Quant à dB au clavier, il a la décontraction d’un superviseur qui a une totale maîtrise de l’outil, prenant le temps de se rouler quelques cigarettes. Dans les premiers rangs, on entend que plusieurs fans avaient été séduits par la prestation au Hellfest 2012, et que cette soirée venait confirmer l’engouement naissant. C’est après 23h, après un rappel, que le set se termine…conscient d’avoir vécu une belle édition du festival UP IN SMOKE.

Je retrouve Boris qui a fui pour quelques instants l’étuve du Glazart, pour se mettre au frais dehors, et en griller une petite. Satisfait de la prestation de ce soir, il me confirme enchaîner demain sur Cologne, en me faisant part également de la super ambiance rencontrée la veille à Bruxelles. Après toutes ces dates qui s’enchaînent, et qui épuisent, MONKEY3 va travailler sur le prochain album qui est prévu fin 2013. Et en effet ce soir, le combo a bien testé un nouveau titre sur scène pour mesurer l’accueil qui lui est fait. Rendez-vous est pris pour la promotion de cet album, en juin 2014, au Hellfest pourquoi pas ?


Ajouté :  Jeudi 27 Septembre 2012
Live Reporteur :  Le Patriarche
Score :
Lien en relation:  Up In Smoke website
Hits: 8755
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/6/2019 à 03:11:09 en : 0,0599 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar