METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WHITHERING SURF…
· DYSLESIA (FRA) …
· PRISTINE (no) -…
· OBITUARY (usa) …
· LEGION OF THE D…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· RAMMSTEIN (de) …
· NOMEANSNO (ca) …
· FREAK KITCHEN (…
· SEPULTURA (br) …
· MONSTER TRUCK (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 22 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BEHEMOTH (pl) - La Loco à Paris (27/10/09)


Groupes Présents au concert : ARSIS (USA) ; SCAR SYMMETRY (Suède) ; DEVILDRIVER (USA) ; BEHEMOTH (Pologne)
Date du Concert : mardi 27 octobre 2008
Lieu du Concert : La Loco (Paris, France)

En arrivant devant la LOCO, je ne peux m’empêcher d’admirer de loin la gigantesque file d’attente qui de dessine devant la salle et bien au-delà. Que cela fait du bien de voir des centaines de headbangers attendre patiemment le début d’un concert ! Alors certes, l’ambiance est au beau fixe côté public, même si les banderoles suspendues au dessus de nous nous rappellent malheureusement que la salle va bientôt fermer ses portes…Et on se replonge un instant dans la passé de ce lieu mythique, pour se souvenir de tous les gigs explosifs qui ont fait trembler ses murs…
Mais l’heure n’est pas au passéisme, et je m’installe tranquillement au premier étage pour ne rien manquer du spectacle et surtout pour réussir mes photos…
Lorsque ARSIS monte sur scène, la foule est déjà chaude comme la braise. En guise de hors d’œuvre, les ricains nous balancent à la face leur Death ultra technique, un poil trop démonstratif, très influencé par l’école MORBID ANGEL bien sur, sans le charisme d’un David Vincent, ou la patte d’un Trey Azagthoth. Le shredding omniprésent est parfois dur à supporter, mais que voulez vous, le style à ses figures imposées et ARSIS applique le cahier des charges. Rien à dire au niveau de la prestation, sinon souligner un jeu de scène plutôt statique. Une première-première partie honorable, et le groupe se retire non sans dire aux fans qu’ils seront présents à leur sortie de scène pour rencontrer tout le monde et signer des centaines d’autographes.
Après le Death, place au Metal Core de SCAR SYMMETRY, et ses deux frontmen énervés. Une musique carrée, une mise en place impeccable, un sens certain de l’animation scénique, et un répertoire qui semble satisfaire la foule. Un set propre, peut être un peu trop au regard de ce que sont capables de nous offrir certains groupes de la même mouvance (je pense notamment à l’ESPRIT DU CLAN, bien que plus Hardcore). Rien de très ennuyeux, mais rien non plus de bien captivant, mais leur prestation aura permis au moins aux premiers rangs de retirer leurs T-shirts bien mouillés.
Passons donc au plat de résistance si vous le voulez bien. J’étais venu redécouvrir un groupe que je n’appréciais que modérément, et dont le set au Hellfest ne m’avait pas du tout convaincu. Et au vu de la moyenne d’âge de leur following ce soir, je n’étais pas du tout sur de repartir le cœur bercé de bonnes intentions. Depuis que Dez Fafara à quitté COAL CHAMBER, un groupe qui malgré un premier album prometteur n’a jamais réussi à confirmer, je suis resté indifférent à sa nouvelle orientation, qui n’a de nouvelle que le nom du groupe en fait. Venus promouvoir un Pray For Vilains qui a bénéficié d’un bon écho dans la presse, les DEVILDRIVER m’ont pourtant asséné la claque de la soirée. Peu familier de leur répertoire, je dois reconnaître que le groupe a livré une prestation de folie, avec un front man halluciné, et une section rythmique inépuisable. Les "I Could Care Less", "Clouds Over California", Fate Stepped In", "Back With a Vengeance" et autres "Pray For Vilains" sont passés comme autant de lettres bien affranchies à la poste…Dez est décidemment un leader incontestable, et le reste du groupe n’est pas en reste. Et pourtant, dire que le combo a joué de malchance ce soir là est un euphémisme ! D’abord un sévère problème de micro, suivi d’une sono qui a capoté, pour finir avec le malaise d’un jeune homme au premier rang, dont l’improvisé MD Fafara s’est occupé avec bienveillance ! Et pourtant, cela n’a pas empêché le groupe de continuer son set comme si de rien était. On appelle ça le professionnalisme…
Une véritable révélation pour moi, et une confirmation pour les kids présents, avec la palme du slam décernée haut la main !
Dur pour BEHEMOTH de prendre la relève après une telle tempête ! Et ça n’est pas l’attente interminable avant leur entrée sur scène qui risquait de calmer les esprits échauffés !
Mais c’était sans compter sur le talent inné des Polonais qui savent ce que l’expression « Tête d’affiche » veut dire. Un décor sobre mais symbolique, deux grosses caisses inclinées à 30 degrés vers l’arrière, et l’aventure sombre peut démarrer.
Alors on peut ne pas aimer le Black très typé du groupe, on peut se lasser de ces intros grandiloquentes, mais il faut leur concéder un charisme extraordinaire et un sens du spectacle très rodé. Et même si la batterie triggée se révèle assez rapidement vraiment insupportable, BEHEMOTH aura livré un set d’enfer, témoignage de nombreuses années passées sur les routes. Il manque juste ce petit côté malsain qu’on peut retrouver chez MARDUK, mais que voulez vous…

En résumé, une soirée placée sous le signe de la qualité, de la bonne humeur et de la sueur, délivrée en grande quantité. Quel dommage que l’arrière plan au parfum de fermeture de la LOCO soit venu un peu gâcher l’enthousiasme collectif.


Ajouté :  Lundi 30 Novembre 2009
Live Reporteur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Behemoth website
Hits: 14654
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/7/2018 à 04:47:58 en : 0,1023 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar