METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SYMBYOSIS (FRA)…
· SMOHALLA (FRA) …
· AUTUMN (nl) - N…
· HATE (pl) - Ada…
· SVART CROWN (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AIRBOURNE (au) …
· THE UNHOLY ALLI…
· EVERGREY (se) -…
· PAIN (se) - La …
· NO MERCY 2007 -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 30 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FIVE FINGER DEATH PUNCH (usa) - Jeremy Spencer (Nov-2013 / ITW-VIDEO)



Si FIVE FINGER DEATH PUNCH s'est fait très discret pendant de nombreuses années en France, depuis quelques mois le gang s'est mis à l'assaut de l'hexagone bien décidé à conquérir la scène Française. Le moins que l'on puisse dire, c'est que nos Californien n'ont pas lésiné sur les moyens notamment grâce à une promotion des plus intense ! Fort de leur succès au pays de l'oncle Sam, ils sont désormais prêts à dévaster l'Europe. Car si tout reste à faire pour le gang dans notre beau pays, aux Etats-Unis le premier volume de The Wrong Side Of Heaven And The Righteous Side Of Hell a littéralement explosé les charts se plaçant d'entrée à la deuxième place des ventes US. Un exploit quand on connaît la situation actuelle des ventes de Cd. Nos tatoués ont réussi en l'espace de cinq albums à s'imposer durablement sur la scène US notamment grâce à des singles ultra efficaces taillés pour les radios Américaine comme "The Bleeding" ou encore "Coming Down". Fort de ce succès exceptionnel et avec un second volume sous le bras prêt à débouler dans les bacs, nos bad boys gonflés à bloc s'apprêtent ce 20 Novembre 2013 à mettre le feu dans la capitale. C'est quelques heures avant leur concert au Zenith en première partie d'AVENGED SEVENFOLD que votre serviteur a pu rencontrer Jeremy Spencer, batteur attitré du combo depuis sa formation et membre fondateur au côté de Zolthan Bathory. Entretien avec un personnage sympathique et très heureux de pouvoir enfin fouler les planches d'une scène parisienne ! Magnéto Jeremy, c'est à toi !

Line-up
: Ivan L. Moody (Chant/Guitare), Zoltan Bathory (Guitare), Jason Hook (Guitare), Chris Kael (Basse), Jeremy Spencer (Batterie)

Discographie : The Way Of The Fist (2007), War Is The Answer (2009), American Capitalist (2011), The Wrong Side Of Heaven And The Righteous Side Of Hell Volume 1 (2013), The Wrong Side Of Heaven And The Righteous Side Of Hell Volume 2 (2013)

M-I Interviews du groupe : Zoltan Bathory (Mai-2013), Jeremy Spencer (Nov-2013)

Retranscription / Traduction : Laurent Machabanski



Metal-Impact. Jeremy, c'est vraiment un grand plaisir de te voir à Paris. Comment te sens-tu quelques heures avant le concert ?
Jeremy Spencer. Nous sommes très excités de jouer à Paris. Au départ nous étions impressionnés de jouer dans cette ville car nous n'avions jamais eu la possibilité de faire de concert dans cette ville. Maintenant que cette opportunité s'offre à nous, il est évident que nous sommes très enthousiastes de jouer ici à Paris.

MI. Actuellement vous êtes en tournée, comment ça se passe ?
Jeremy. Oui, nous sommes en tournée en ce moment et c'est super. Nous sommes à mi parcours de notre tournée. La plupart des dates de concerts affichent complet ! Il y a une très bonne ambiance avec AVENGED SEVENFOLD et les autres groupes de première partie ainsi que bien sûr les fans.

MI. Es-tu surpris de jouer dans une salle aussi grande que le Zénith, une des salles de concert les plus belles de Paris ?
Jeremy. C'est excellent de jouer dans des endroits comme celui ci, surtout dans des grandes salles. De toute manière nous aurions joués n' importe où à Paris. Nous sommes très contents.

MI. Vous avez sorti votre deuxième album qui est dans les bacs depuis deux semaines. Êtes-vous étonnés d'un tel succès concernant vos ventes d'albums aux USA ?
Jeremy. Un peu surpris car tu espères toujours être au top. Evidemment tu ne peux rien contrôler, surtout lorsque tu y mets toutes tes tripes. Tu as envie de faire des albums que tout le monde ait envie d'écouter et aimer. Tu essaies toujours de donner le meilleur de toi-même avec tes propres méthodes de travail. On peut dire que nous avons de la chance que les gens achètent nos albums car maintenant tout le monde télécharge les cd des artistes sur le Net. Par conséquent nous en sommes très reconnaissants.

MI. Vous avez enregistrés enregistré deux albums en même temps. C'est difficile de travailler sur autant de morceaux ?
Jeremy. Oui, ça demande beaucoup de travail et d'énergie. C'est un travail quotidien car nous étions en studio tous les jours pendant 10 mois. C'était fastidieux car on a fait un peu la même chose tous les jours. Enregistrer, puis arrêter, puis répéter, puis continuer encore et ce jusqu' à ce que le travail soit fait. Alors à ce moment là, on souhaite une seule chose... c'est que cela s'arrête pour partir en tournée, jouer en live et avoir le contact avec le public et nos fans. Et sentir cette énergie qu'il nous transmette ! Lors de l'enregistrement, il y avait un tel apport de créativité que l'on a fait 25 chansons. On s'est demandé ce que l'on allait garder comme titres pour l'album. Toutes ! Il n'y avait rien à jeter. C'est pourquoi on a décidé de faire un double cd.

MI. L'album est sorti le 19 novembre 2013 en France ? Quel est ton sentiment ?
Jeremy. Tu te sens soulagé car il va être en ligne sur Internet et tout le monde va pouvoir l'écouter, le juger et le critiquer. On va avoir un feedback sur cet album. C'est surtout l'occasion de pouvoir enfin jouer en live et on va se sentir bien.

MI. Vous avez fait une superbe reprise très personnelle de "House Of The Rising Sun". Qui a eu l'idée de reprendre ce titre ?
Jeremy. Merci beaucoup, ça fait plaisir. Ivan Moody (notre chanteur) a toujours été fan de ce titre. Il est venu nous en parler car il y avait beaucoup de chant dans ce morceau. Pour nous cela a été une évidence de choisir ce morceau et de le faire sonner à la manière de FFDP ; c'est-à-dire plus Rock, plus agressif avec beaucoup de guitares.

MI. Connais-tu la version de notre idole nationale française Johnny Hallyday ?
Jeremy. Oui, j'en ai entendu parler car quelqu'un me la fait remarquer. Mais je ne l'ai jamais entendu. En revanche j'adore la version du groupe MUSE.

MI. Ce n'est pas la première fois que vous faites une reprise. Vous avez aussi repris le titre "Bad Company" sur War Is The Answer, ce sont deux groupes des années 60 (BAD COMPANY et ANIMALS). Est-ce un style de musique que vous apprécié ?
Jeremy. Oui, bien sur. Pour nous, il y a la bonne musique et la mauvaise. Nous aimons toutes les périodes musicales. Bien sur là ce sont des classiques. C'était un challenge pour nous de faire notre propre version de cette chanson. Je suis content de ces deux reprises et que nous nous en soyons bien sortis.

MI. Le nouveau single "Battle Born" vient de sortir accompagner d'un clip. Comment s'est passé le tournage ?
Jeremy. Au fond, c'est une vidéo qui montre bien notre vie sur la route. C'est une sorte d'hommage à nos fans. Nous avons visité plein d'endroits différents et aussi vu des gens complètements originaux. Nous n'étions jamais à la maison. C'est vraiment un hommage aux fans. Ce sont des lyriques très personnels pour Yvan qui défend une cause forte. Cette vidéo se propage très rapidement aux USA.

MI. Vous sentez-vous très proches des paroles de vos chansons ?
Jeremy. Bien sûr, je suis sensible à ses paroles parce que je connais sa vie. Lorsqu'il écrit les paroles des chansons, tu peux deviner son état d'esprit. Si il est en colère, si il a eu une mauvaise journée ou s'il entame une relation amoureuse. C'est pour cette raison que beaucoup de personnes se reconnaissent dans ces morceaux.

MI. Il n'y a pas de Spécial Guests sur le volume 2 ? C'est un choix délibéré ?
Jeremy. Non, nous avons écrit certaines des chansons auquel participent quelques invités surprises. On sortira quelque chose à un moment donné. On ne voulait pas faire la même chose sur les deux albums. Quelque chose se fera avec les invités mais on ne sait pas encore sous quelle forme. Ce sera une surprise.

MI. Il y a donc un Volume 3 en préparation ? Un album "hippie" non ? [Rires]
Jeremy. [Rires] ... On ne sait jamais !

MI. Votre chanteur Ivan a chanté en duo avec Rob Halford de JUDAS PRIEST. Es-tu fan du combo ?
Jeremy. Oui, je suis complètement fan. Nous avons toujours été fan de JUDAS PRIEST. Pour nous c'était un rêve qui est devenu réalité. Quand nous écoutions notre album, nous nous disions que ce serait cool que Rob Halford chante dessus. Ce serait impressionnant. A notre grande surprise, il était déjà fan de FIVE FINGER DEATH PUNCH (FFDP). Il a pris son vol pour Vegas ou nous étions en train d'enregistrer notre album. Il a enregistré sa partie vocale. Il est super cool, super modeste et évidemment super talentueux. C'est une superbe expérience.

MI. Penses-tu que Rob Halford jouera sur scène un jour avec vous ?
Jeremy. Oui, il a déjà joué avec nous à Los Angeles et on espère le refaire. C'était très amusant et un grand honneur de jouer avec un gars comme lui.

MI. Tu es le batteur de FFDP depuis le début. Qu'est ce qui t'a motivé à devenir batteur ?
Jeremy. En fait, ça a commencé très tôt avec le premier album de KISS. J'étais très jeune. J'étais subjugué par les pochettes, ce que cela représentait et les bonnes vibrations de ce groupe. J'ai joué de la batterie à six ans. C'était terrible ! [Rires] ... Mais ce n'était pas grave car je jouais du KISS à la batterie !

MI. C'était vraiment une vocation au départ...
Jeremy. Oui et par la suite il y a eu des groupes de Metal comme METALLICA et le monde a changé ce qui m'a permis d'évoluer et de construire toute ma vie. Et nous voici enfin !

MI. Ton rêve serait de faire une tournée avec METALLICA ?
Jeremy. Oui, ce serait un rêve de faire une tournée avec METALLICA. Nous avons fait un show pour la tournée de Metal Gods avec eux à Los Angeles.

MI. Es-tu un fan de METALLICA ?
Jeremy. Oui. Je suis un fan de la première heure. Pour moi les meilleurs albums sont Master of Puppets et puis Garage Days Revisited. L'impact a été énorme sur moi en tant que musicien et batteur. J'ai été très influencé par ce groupe.

MI. Y a-t-il une connexion entre le jeu "Battlefield" et le titre "Battle Born" ?
Jeremy. Oui, la chanson est sur le jeu vidéo. C'est super cool. Je viens juste de l'apprendre.

MI. Est-ce que c'est important d'être de plus en plus exposé dans les médias, notamment dans les jeux vidéo comme Guitar Hero où Battlefield ?
Jeremy. Oui, absolument. Tous les groupes font la même chose, donc c'est bien quand tu te différencies des autres formations. Plus tu t'exposes, plus tu as la chance de sortir du lot. C'est dur d'être dans les premiers aujourd'hui.

MI. Sur votre site web, vous avez rendu un hommage aux soldats Américain parti se battre en Irak. Peux-tu nous en dire un mot ?
Jeremy. Oui, nous avons joué pour les troupes en Irak pour le Veteran Days. A chaque fois que l'on peut le faire, on le fait. Nous le referons certainement dans un futur proche.

MI. Cette démarche est-elle importante pour FIVE FINGER DEATH PUNCH, très peu de groupe le font ? Pourquoi avoir joué devant les soldats ?
Jeremy. Cela est du à certains liens que nous avons avec le milieu militaire. C'est une opportunité pour nous de jouer pour eux car nous recevons des emails de soldats qui nous disent de venir les voir car ils aiment notre musique. C'est une des meilleures tournées que l'on ait faites. Tu ne sais pas ce qui se passe là bas. Ces gars sont loin de leurs familles, ils se sont tellement sacrifiés. C'est un peu un havre de paix pour eux lorsque nous arrivons car on leur donne juste de l'amusement et tu ne peux pas t'imaginer à quel point ils sont heureux de nous voir. Pour t'en convaincre, il n'y a qu'à regarder l'engouement et la joie des gens qui sont dans la fosse lors des concerts. C'est une expérience magnifique et nous le referons quand l'occasion se représentera.

MI. Quelle est la prochaine étape pour FIVE FINGER DEATH PUNCH ?
Jeremy. Nous allons prendre 3 semaines de vacances. Nous serons de retour au Printemps pour jouer en tête d'affiche, avec une tournée européenne qui est déjà programmée.

MI. Faites un bon concert à Paris ! Au plaisir de se revoir pour la prochaine tournée. A bientôt...
Jeremy. Merci. A bientôt.



Ajouté :  Jeudi 27 Mars 2014
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Five Finger Death Punch Website
Hits: 9877
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/8/2017 à 05:44:33 en : 0,1422 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar