METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ELVARON (FRA) -…
· DEVIL'S TRAIN (…
· LUCA TURILLI'S …
· EMBRYONIC CELLS…
· FRACTAL GATES (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ROBERT PLANT (u…
· FALL OF SUMMER …
· PERSISTENCE TOU…
· SONISPHERE (FRA…
· THE 69 EYES (fi…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 112 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WITCHES (FRA) - Sibylle Colin-Tocquaine (Mai-2008)


WITCHES…Un nom qui évoque bien des souvenirs à ceux de ma génération. Comment oublier « Silly Symphony », démo qui avait fait beaucoup de bruit, au sens propre comme au figuré à l’époque. Depuis, 2 albums, gravés à force de volonté et de hargne, et une foi sans bornes en une musique féroce, mais paradoxalement joué avec le cœur. A l’occasion de la sortie de 7, Sibylle revient quelques instants sur son actu, sa carrière et son parcours. Chapeau bas madame !

Line-up
: Sibylle COLIN-TOCQUAINE (Chant, Guitare), Bernard QUERUEL (Guitare), Franck GASNIER (Batterie), Mag FOURCADE (Basse)

Discographie : Silly Symphony (Démo - 1988), Agressive Soap (Démo - 1989), Lost Of The Precious (Démo - 1991), Wind Of Time (Démo - 1993), 3.4.1 (Album - 1994), Mort né (Démo - 1997), 7 (Album - 2007)

Crédit Photo : LudoPix.com (Retrouvez d'autres photos sur ce lien)



Metal-Impact. Bonjour, alors Sibylle, toujours la foi après tant d’années ?
Sibylle Colin-Tocquaine. Bonjour, oui il le faut !

MI. Parle-nous un peu de la conception de 7, et dans quel état d’esprit il a été enregistré ?
Sibylle. Alors, les morceaux ont été composés avant notre « arrêt » en 1999 ; certains ont déjà été joués en concert et certains étaient sur notre démo CD Mort Né qui n’a été diffusé qu’à un petit nombre de personnes (exprès, je te rassure…).
A notre « reformation » en 2006, nous les avons rejoués pour les enregistrer sur un nouvel album. C’était le but premier de cette reformation.
Les morceaux ont donc tout naturellement évolués dans la manière de les jouer, 6 ans après.
Franck était déjà notre batteur en 1998/1999 donc il les avait en partie déjà joués mais Mag n’est arrivée que quelques jours avant l’enregistrement de la batterie, elle a du donc les apprendre rapidement.
A noter que deux autres bassistes jouent sur cet album : Axel Wurstorn (CARNIVAL IN COAL) et Vincent Bourgmayer (WHINO’Z) à qui nous avions proposé de jouer sur l’album avant que Mag n’intègre le groupe.

MI. Avec le recul, changerais tu quelque chose à cet album ?
Sibylle. C’est sûr que si on avait 1 an pour enregistrer un album, on pourrait toujours changer ou rajouter des choses. On ne finirait jamais. A un moment faut dire stop.
Je connais un sculpteur / peintre qui ne finirait jamais de fignoler ses créations… il y a toujours quelque chose à faire.

MI. As-tu pensé à ce qui se fait actuellement en matière de Metal extrême quand tu as préparé cet album ?
Sibylle. Non, pourquoi ? Pour copier ?

MI. Les compos sont très variées. Ne crois tu pas que c’est ce qu’il a manqué à WITCHES à l’époque pour vraiment percer ?
Sibylle. Ce que tu veux dire c’est que maintenant on va percer ? Merci, je l’espère !!!!
En fait, c’est pas possible de dire pourquoi on perce ou pourquoi on ne perce pas… mais où est la limite entre le fait de « percer » et celui ne pas « percer » ? Si on se dit c’est bon j’ai vendu plus de 100 albums et pas que à ma famille ou des potes proches, ça veut dire que ça marche ou qu’en tout cas c’est sur la bonne voie… ou si tu te met comme base de vendre 100000 albums pour signifier que tu as enfin fait quelque chose de concret…
Tout est relatif !
Malheureusement tout est dans la promo. Et pas seulement dans la qualité du groupe. Ce qui était moins le cas au début. Avant le bouche à oreille marchait très fort, tu passais une fois dans un magazine national et tu avais du coup plein de contacts.
Maintenant si tu passe pas à la télé régulièrement, si tu n’as pas des pubs dans les canards tout aussi régulièrement voire plus, etc…etc… tu es noyé dans la masse. Il y a tellement de groupes et Internet n’arrange rien à ce niveau car on peut connaître maintenant le moindre groupe du fin fond du monde, ce qui est par contre aussi très bien, car tu fais une pub mondiale à moindre frais. Mais les gens auront plus de mal à se faire une idée réelle de la qualité des groupes tellement il y en a.
Maintenant j’espère qu’effectivement on va aller plus loin que ce qu’on a fait jusqu’à présent… mais il faut le soutien de tous !

MI. Quel est ton morceau préféré sur l’album ? Au niveau des textes et de la musique ?
Sibylle. C’est très difficile de répondre car ils ont tous un intérêt !
J’aime les morceaux qui sont péchus, comme « All Is In Proportion », j’aime « Who Was ? » notre titre « balade », j’aime « Dead Whereas Innocent » pour ce coté décalé, « Difficile de croire » pour son coté décalé mais au niveau des paroles…Bref. Je peux te citer les 9 sans problème !

MI. Penses-tu avoir trouvé un line-up stable cette fois ci ?
Sibylle. Oui j’espère bien !!!!

MI. Un mot sur la pochette, quelle est sa signification, le pourquoi du comment, qui l'a faite, etc ?
Sibylle. Au départ nous avions une autre idée pour la pochette, enfin plus précisément de packaging…, mais faute de temps (et d’argent il faut bien le dire), nous n’avons pu la faire. L’idée reste, peut être que nous la concrétiserons pour une édition spéciale…
Bernard a travaillé sur une photo de nous 4. J’ai fait ensuite tout le reste, mise en page etc… du livret, jaquette extérieure et intérieure (Franck s’y est collé aussi sur celle–ci) et rondelle CD.

MI. Quels sont les projets du groupe dans un futur proche
Sibylle. Faire quelques concerts, nous jouons à Lille le 14 juin 2008. Puis en Novembre / Décembre 2008, normalement nous jouerons à Paris intra muros et à Conflent Sainte Honorine.
Et l’année prochaine, la préparation du troisième album…

MI. Pour revenir un peu sur ton passé, tu as fait figure de pionnière en France dans les années 80, en étant une femme dans un courant musical dominé par les hommes. Comment as-tu vécu cela ?
Sibylle. Eh eh, c’est toujours le cas, le courant musical est toujours dominé par les hommes, mais c’est général à la société… la femme est toujours un objet, rien qu’à voir les pubs où il y a toujours une femme pour jouer la gourdasse pour faire vendre…
Heureusement c’est quand même moindre maintenant ! Mais ça existe toujours… mais j’ai eu « l’avantage » de monter mon propre groupe donc je n’ai pas eu le problème de devoir intégrer un groupe de mecs…
Je me contrefous de l’opinion négative que peuvent avoir les mecs sur les filles qui jouent. Il y a toujours à redire.
Une fille qui chante… j’ai entendu dire une fois : « le chant c’est plus facile » … je ne suis pas du tout d’accord avec ça car un chanteur ou une chanteuse utilise son corps comme instrument, des tas de muscles sont sollicités. C’est moins facile que de se mettre à jouer de la gratte qui une fois accordée fera de toute manière les notes qu’on a plaquées sur le manche… reste juste à ce que ce soit joli et en harmonie !
Une fille qui joue de la basse : « ouais elle sait pas jouer de la gratte donc elle s’est mise à la basse »…
Une fille à la batterie : y’en a pas assez pour qu’elles soient réellement critiquées…
Bref, la critique est tellement facile …

MI. Comment expliquer que WITCHES ait débuté en 1986 et enregistré son premier album en 1994 ?
Sibylle. Eh bien, avant, il fallait faire d’abord des démos pour montrer ce qu’on « savait faire » ; de même qu’il fallait un minimum avant de jouer en concert…
Maintenant les jeunes peuvent et veulent enregistrer directement des albums… ce qui n’est pas la meilleure solution.
Nous avons fait 2 démos avec la première formation de WITCHES (avec mon frangin à la batterie).
Puis je suis montée sur Paris en 1991. Les anciens morceaux ont été abandonnés ; avec cette nouvelle formation, même si le line up a changé entre temps, nous avons de nouveau fait 2 démos, plus pro. Ces compos ont largement montré une progression en matière de maturité musicale.
Ensuite, ayant assez de morceaux pour un album, nous avons décidé d’enregistrer « définitivement » ces morceaux sur CD.
Voila pourquoi autant de temps séparent le début de WITCHES et la sortie d’un 1er album…
En tout cas, je ne pense pas qu’à 15/16 ans alors qu’on vient quasiment de commencer à jouer d’un instrument, il faille forcément enregistrer un album. Si j’avais commencé plus tôt, peut être, mais il faut quand même un peu d’expérience aussi. A moins d’être surdoué…

MI. Avec le recul, comment perçois-tu ton 1er album ?
Sibylle. Moi j’aime toujours les compos, plus ou moins certaines c’est sur, mais c’est toujours aussi péchu et agressif.
C’est évident que la qualité de l’enregistrement n’est pas pareil que le dernier… les techniques ont changé. Pour 3.4.1, on avait enregistré sur un 24 pistes, sur des bandes, 15 jours d’affilé, mixage compris. On a du aller en Allemagne pour avoir quelque chose de bien et pour moins cher car en France, personne ne savait travailler ce style de musique…
Pour 7, on a tout fait en France, étalé sur plusieurs semaines, enregistré en numérique, on a rajouté beaucoup de choses (doublage de voix, cris, bruits…etc…) qui rendent une ambiance différente aux morceaux.
On a quand même gardé notre spontanéité, on ne voulait pas perdre notre énergie à faire et refaire et refaire comme quand tu as des mois et des mois pour enregistrer.

MI. As-tu encore des contacts avec les anciens membres ?
Sibylle. Pas du tout, à part mon frère.
Nos chemins se sont séparés… ah si, je suis en contact avec une ancienne bassiste et un ancien batteur mais qui n’ont pas été dans les line-up officiels (ils n’ont pas enregistré avec WITCHES) mais c’est tout je ne sais pas ce qu’ont fait les autres après.

MI. Quel regard portes tu sur la scène Metal actuelle ?
Sibylle. Il y a maintenant plus de musiciennes ou chanteuses dans le Metal extrême !!!
Sinon, il y a des tonnes de groupes, je n’ai pas eu de coup de foudre sur un nouveau groupe comme j’avais eu pour les plus vieux groupes… peut être n’ai-je pas écouté ceux qu’il fallait, ou peut être mes goûts ont-ils changés… ça c’est évident…

MI. Que t’inspire le parcours de ton frère ?
Sibylle. Eh bien l’avantage qu’il a c’est qu’il a une maison de disque, ça facilite certaines choses… Il a su mener sa barque en fonction de ce qu’il voulait faire.
J’espère aussi trouver une maison de disque pour WITCHES pour le troisième album, mais si nous n’en trouvons pas, nous ferons quand même notre album.

MI. Si tu veux parler guitare, c'est le moment... Quelle est ta formation musicale, quel est le gratteux pour lequel tu as le plus de respect, quel matos utilises-tu, ton accordage, etc...
Sibylle. Ma formation musicale c’est la flûte à l’école primaire ! Plus quelques cours de piano, aussi quand j’étais petite. Sinon coté guitare, ma formation c’est WITCHES !
Je respecte tous les guitaristes, tous les musiciens en général. Je n’idolâtre personne en particulier, ils jouent tous mieux que moi…
Niveau matos, je joue sur B.C. Rich depuis très longtemps même toujours sur une Warlock noire N.J. Series avec Floyd Rose et 1 micro EMG actif. J’ai 2 autres B.C. Rich (une Bich noire et une Mockingbird rouge métal). J’ai un accordage plus que normal. Je n’ai pas besoin de mettre tout plus grave… Bernard lui a joué sur une 7 cordes sur certains morceaux donc on se complète franchement au niveau du jeu, car nous ne faisons pas tout le temps les mêmes rythmiques.

MI. As-tu un petit mot pour les lecteurs de Metal-Impact ?
Sibylle. Alors tout d’abord merci à toi pour cette interview, merci aussi pour la chronique de notre album. Merci aux lecteurs de Metal Impact, pour avoir lu cette interview jusqu’au bout…
Procurez vous notre album (hé hé !) et soutenez la scène française ! Nous en avons tous besoins ! Et n’hésitez pas à écouter et réécouter notre album !
Venez nous voir en concert…


Ajouté :  Mardi 03 Juin 2008
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Witches Website
Hits: 19983
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/12/2017 à 09:37:43 en : 0,1293 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar