METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· VERGOS DÎ NOCTI…
· NIGHTMARE (FRA)…
· SCARVE (FRA) - …
· IAMFIRE (se) - …
· ARMORED SAINT (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE UNHOLY ALLI…
· SOULFLY (br) - …
· PARADISE LOST (…
· KORPIKLAANI (fi…
· EDGUY (de) - El…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 30 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

INHUMATE (FRA) - Frédéric Anton (Fév-2002)


Entretien mené avec Fred le Bassiste d'INHUMATE.
Salut Fred, tout d'abord je tenais à te remercier pour le soutien que tu m'as apporté à chaque sollicitation de ma part. Je trouve donc normal de commencer cette rubrique Interview de notre nouveau Webzine qu'est Metal Impact avec Inhumate.

Line-up
: David (guitare), Christophe Knecht (chant), Yannick Giess (batterie), Frédéric Anton (basse)

Discographie : Abstract Suffering (demo – 1993), Grind Your Soul (demo – 1995), Funeral March / Inhumate (split – 1995), Internal Life (album – 1996), Ex-Pulsion (album – 1997), Slaughter Of Innocence (split – 1998), Inhumate / Gorefield (split – 1998), Inhumate / Trauma-Team ! (split – 1998), Sanguinary / Inhumate (split – 1999), Growth (album – 2000), Alienation Mental / Inhumate (split – 2001), Vaginal Incest / Inhumate (split – 2003), Life (album – 2004), At War With Inhumate (DVD – 2007), S Is For Sludgesicle (split – 2008), Depression / Inhumate (split – 2008), The 5th Season (album – 2009), Expulsed (album – 2013)

M-I Interviews du groupe : Frédéric Anton (Fév-2002), Frédéric Anton (Juil-2004), Frédéric Anton (Juil-2013)



Metal-Impact. Pour les gens qui ne connaissent pas encore INHUMATE, peux tu nous faire un bref (ou non !) rappel de l'historique et de son Heptalogie.

Fred. En fait tout à commencé en 1990 quand j’ai débarqué (après l’armée) à Strasbourg. J’ai cherché (en tant que bassiste) un groupe et donc j’ai été contacté par deux gars. L’un de ces types était David (guitariste) !!! Donc voilà maintenant un peu plus de 11 ans que David et moi jouons ensemble.
Ensuite, comme je l’ai déjà dit on a eu quelques changements de line up jusqu’à celui qu’on a maintenant (depuis 1994 avec l’arrive de Christophe au chant et Yannick à la batterie) qui est le meilleur, bien évidemment le plus stable car il a plus de sept ans maintenant et certainement le line up définitif.
Durant toutes ces années on a enregistré 2 demos : "Abstract Suffering" (1993) et "Grind Your Soul" (1995) et 3 CD "Internal Life" (1996), "Ex-Pulsion" (1997) et enfin Growth » (2000). Et bien sûr on a fait pas mal de concerts en France, Belgique, République Tchèque, Allemagne, Hollande et nous serons en Suisse pour la première fois à la fin du mois d’avril.
Quant à l’heptalogie, il s’agit d’un concept que nous voulons mettre en place. Le thème en est la Vie et l’Abolition du Temps. Ce concept se déclinera sur 7 albums. Les 3 premiers sont ceux que j’ai cités, ensuite viendront "Maturity" (le titre n’est pas fixé), "The Fifth Season", "Death" (titre non fixé aussi et "Eternal Life".
Et donc par les titres on peut se rendre compte que nous illustrons le cheminement d’une entité (qui pourrait être INHUMATE d’ailleurs...) du moment d’avant sa vie terrestre, avant sa naissance jusqu’à après sa mort, lorsque l’on se retrouve dans la vie éternelle.

MI. Heptalogie signifie 7, pourquoi ce choix et non pas 6 ou 8 ? Et as tu déjà pensé à l'après Heptalogie ?

Fred. Pourquoi 7 ? Tout simplement parce que les choses me sont venues comme ca à l’esprit et aussi certainement, et cela inconsciemment, à cause de la valeur symbolique de ce chiffre.
Quant à l’après heptalogie... diverses solutions... Soit on arrête tout, soit on continue sous un autre nom, soit un huitième album, pourquoi pas ??? Rien n’est a écarter, mais faut d’abord qu’on arrive à faire les 7 albums...

MI. Vous avez eu des petits problèmes de line-up au début, je pense notamment à la partie batterie. Qu'en est il aujourd'hui ?

Fred. Comme je l’ai dit dans la bio, à l’heure actuelle il n’y a plus aucun souci de ce côté. INHUMATE c’est nous 4 et basta. Avec le temps et les tout ce qu’on a pu vivre comme expériences, c’est un formidable voyage dans les relations humaines que nous vivons car même si a priori rien ne laissait présager que nous nous rencontrions cela s’est fait (hasard ? coïncidence ? destin ?) et même si chacun a ses idées (différentes de celles des autres sur un tas de choses) il y a un domaine sur lequel nous sommes tous d’accord, c’est le groupe.
Nous nous investissons tous les 4 beaucoup dans INHUMATE et je pense que si l’un de nous venait à quitter le groupe le remplaçant serait extrêmement difficile à trouver, voire même introuvable. INHUMATE c’est autre chose qu’un groupe, c’est un peu une entité faites de 4 quarts qui sont nous.
Ca peut paraître débile, présomptueux et ridicule, mais après 7 ans de stabilité et les galères par lesquelles on est passés (car on n’a pas de label pour aligner ce qu’il faut quand il faut...) je pense (et les autres certainement aussi...) ce que je viens de dire.

MI. Comment définirais tu le style musical de INHUMATE, à quoi ou à qui le comparerais tu ?

Fred. Tu sais, je pense que ce n’est pas du ressort des musiciens de dire dans quelle catégorie on doit ranger leur musique... Ca c’est le boulot des chroniqueurs. Donc je répondrais laconiquement que nous faisons du INHUMATE et que pour ceux qui ne connaissent pas c’est du grind death (et pas du death grind, même si la nuance peut paraître subtile, he, he...)

MI. Quelle est ta position aujourd'hui concernant la scène "commerciale" et la scène "underground", je te donne l'occasion de te prononcer à ce sujet (allez Fred, lâche toi...).

Fred. [Rires] Je vois que je suis connu...
En fait c’est toujours délicat comme débat. En général dans les interviews en anglais je me lâche pas complètement car j’ai pas tout à fait le vocabulaire adéquat pour exprimer toutes les nuances, en français c’est autre chose...
En fait, je n’ai pas vraiment quelque chose contre la scène commerciale car sans elle il n’y aurait aucune reconnaissance au niveau national du metal, ce que je reproche à cette scène c’est que quelques labels font la pluie et le beau temps, font les modes et font le goût de beaucoup de pauv’ types (dont j’ai fait partie bien longtemps aussi...) qui achètent qu’en fonction que ce qu’ils voient dans les mags...
D’un autre côté je comprends aussi le quidam de base qui préfère mettre 140 boules dans un DEICIDE avec un bon son plutôt que risquer 70 balles dans notre distro pour un obscur groupe de Brutal Death Mexicain dont il ne sera sur de rien et particulièrement pas de qualité du son...
En fait, dans cette scène commerciale ceux qui me débectent le plus ce sont les journaleux.
Les labels, eux ils font leur boulot (ils sont là pour faire du pognon, même si beaucoup s’en défendent et parlent de passion, au bout d’un moment les enjeux économiques prennent le dessus...), les journaleux (je pense à HARD ROCK, ROCK HARD, METALLIAN en particulier) eux ne sont qu’à leur botte et jouent les indépendants et ça ça me révolte ! ! ! Ces c... molles chroniqueront de façon positive tout album qui sort et dont tu trouveras une page de pub dans le mag. C’est obligatoire sinon le label ne vend pas de CD s’il se fait descendre et s’il ne vend pas de CD au bout de 2 / 3 mois il n’y a plus aucune raison qu’il investisse pour de la pub dans ce mag... En fait c’est simple et logique, le seul hic c’est que c’est complètement à l’encontre de toute éthique et c’est ça qui me révolte ! ! !
Dans ma liste j’ai volontairement pas mis HARD N HEAVY car c’est le SEUL magazine qui a chroniqué TOUS nos albums, sachant que cela ne leur a rien rapporté financièrement et encore moins au niveau d’une quelconque reconnaissance de la part des gens, à part des membres d’INHUMATE [Rires]... Surtout quand je vois METALLIAN qui ose se placer comme le défenseur de l’underground... Franchement je suis persuadé qu’ils nous connaissent mais alors pourquoi est-ce qu’ils nous foutent à la trappe... Et là il y a bien sûr un peu de rancoeur personnelle (soyons franc), mais il y a surtout beaucoup de bile à vomir face à des gens qui se DEVRAIENT d’être indépendants (n’est ce pas le premier engagement d’un journaliste ???) et qui ne le sont pas du tout...
Autre exemple : l’histoire du nombre de bombes (critère de notation METALLIAN) attribuées à l’album de GURKKHAS... Franchement quelle pitié...
Voilà les raisons pour lesquelles INHUMATE restera indépendant et underground. D’un côté c’est une preuve qu’on n’a pas besoin de grosses structures qui gère tout (et même trop, c’est bien là le problème...) pour s’en sortir.
Moi, j’essaie d’aider les groupes avec mes petits moyens, j’essaie de mettre groupes et labels en relation, j’essaie de faire des festivals intéressants (pour les groupes comme pour le public), j’essaie de promouvoir les groupes français en dehors de nos frontières. Bon, ca peut paraître con, mais je pense que petit à petit la scène française va se développer et les bons groupes pourront j’espère trouver des deals intéressants avec de bons labels (car même si mes propos sont parfois virulents il en existe, même en France ! ! ! Si, si). Franchement quand je vois FATE et l’émeute qu’ils provoquent chaque fois qu’ils jouent ne pas être signé sur un label sérieux et conséquent je me dis que franchement il y a des choses qui ne vont pas...

MI. Depuis le temps que tu es dans le milieu (une bonne décennie passée), quel à été le meilleur moment que tu retiendras ?

Fred. C’est difficile à dire... Peut être notre prestation au FUCK THE COMMERCE l’an dernier...
MI. Et le pire ?
Fred. Un concert à Lyon... C’était dans la cave d’un bar, il y avait 10 personnes, on devait payer nos boissons (même l’eau pour la scène), on n’a pas pu finir le set, il y avait 10 personnes devant nous, on a pris des PV pour le stationnement et en plus on n’a pas été correctement défrayé... Là vraiment on l’avait mauvaise...
Bon, tu me diras dans le genre anecdote débile on a aussi réussi à faire 1500 bornes dans la journée (avec panne de bagnole en Autriche) pour un concert en Slovaquie où on est arrivé après l’heure et donc pas de concert... ensuite pas de défraiement et le lendemain on est partis sans avoir bouffé... Véridique ! ! ! ! Bon, heureusement le lendemain on avait une date à côté de Vienne sur un méga open air qui a remonté le moral des troupes !
Et puis ensuite ça passe dans les bons souvenirs malgré tout !

MI. J'ai entendu des rumeurs (oui je sais des rumeurs) comme quoi la laiterie à Strasbourg fermerait ses portes, en as tu entendu parler ?

Fred. Ecoute je n’ai absolument rien entendu de tel... Et puis il y a peu de chance. Bon, je sais que toute une bande d’arrivistes essaient d’en choper la gestion (fatalement un lieu comme celui là...) mais de là à ce qu’elle ferme, non je ne le pense vraiment pas.

MI. Peux tu nous parler de Grind Your Soul Distribution, quelle est son ambition ?

Fred. Comme son nom l’indique son ambition est tout simplement de distribuer des CD, des cassettes, des vinyles et des fanzines bien underground. Voilà, c’est tout.
Bon d’un autre côté il est évident que nous faisons des bénéfices avec Grind Your Soul, mais ceux ci serviront en temps voulu à produire notre prochain album, c’est aussi là le prix de l’indépendance.
Et si cet organe s’appelle Distro et pas Record ou Production, c’est parce que pour le moment nous ne voulons pas en faire un label.
L’album de C.V.I. qui est sorti sous GYS a été entièrement financé sur mes deniers personnels, je ne me suis servi du nom que pour la distribution, pas pour la production.
Peut-être qu’à moyen ou long terme on produira des albums, vas savoir ? Mais disons que pour le moment ce n’est pas à l’ordre du jour, on préfère ne rien faire plutôt que faire les choses à moitié.
Par contre, toute personne intéressée par la liste (elle est gratos) peut la demander à :

GRIND YOUR SOUL Distro
c/o Yannick GIESS
61 route de l’hopital
67100 STRASBOURG
FRANCE


MI. Qu'attends tu d'un Webzine ? Je te laisse conclure là-dessus.

Fred. Eh bien, à peu près les mêmes choses que d’un zine : c’est à dire une diffusion du nom d’INHUMATE et bien sûr de nos idées !!!


Ajouté :  Mercredi 27 Février 2002
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Inhumate Website
Hits: 25499
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/8/2017 à 05:39:47 en : 0,1396 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar