METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DAVID COLIN (FR…
· WILDPATH (FRA) …
· ELDRITCH (it) -…
· TERRORTORY (se)…
· DARK POETRY (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NIGHTWISH (fi) …
· MARILLION (uk) …
· LIVING COLOUR (…
· A PERFECT CIRCL…
· RED FANG (usa) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 66 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SIRENIA (no) - Morten Veland (Fév-2007/VF-EV)


Morten Veland (ex-TRISTANIA), maître à bord de sa nouvelle formation, SIRENIA, nous présente son troisième album, Nine Destinies And A Downfall. Il n’appartient plus qu’à vous de succomber, vous aussi, à l’appel de la sirène…

Line-up
: Morten Veland (guitares & growls), Monika Pedersen (chant), Jonathan A. Perez (batterie), Bjørnar Landa (guitares)

Discographie : At Sixes And Sevens (Album - 2001), An Elixir For Existence (Album - 2004), Sirenian Shores (MCD - 2004), Nine Destinies And A Downfall (Album - 2007)



Metal-Impact. Pour commencer, peux-tu nous présenter votre nouvelle chanteuse ? Comment es-tu entré en contact avec elle ?
Morten Veland. Notre nouvelle chanteuse s’appelle Monika Pedersen, elle a 28 ans et est danoise. Elle chante depuis pas mal d’années maintenant et ça fait longtemps qu’elle évolue dans le milieu Rock et Metal. Elle a récemment déménagé en Norvège pour rejoindre SIRENIA. Monika faisait partie des nombreuses vocalistes qui nous ont contactés suite au départ de Henriette Bordvik. Sa voix nous plaisait, nous l’avons invitée en Norvège pour une audition et notre choix s’est définitivement arrêté sur elle.

MI. L’ambiance qui règne sur Nine Destinies And A Downfall est moins sombre que celle qui dominait sur vos précédents albums. Quel était ton état d’esprit quand tu as commence à composer cet album ?
Morten. Ce nouvel album est le reflet de ce que nous sommes musicalement aujourd’hui. Et SIRENIA a d’une manière ou d’une autre toujours change d’un album à l’autre. Avec ce nouvel album, nous voulions aller dans une direction plus mélodique, c’est en ce sens que nous avons donner une part plus importantes aux vocaux féminins et que nous nous sommes plus concentrés sur les harmonies. Mais dans le même temps, nous voulions une production puissante, et je pense que nous avons réussi à combiner ces deux éléments d’une belle façon.

MI. Quant as-tu su que cet album sonnerait, ou devrait sonner, différent : juste après An Elixir Of Existence ou lors de l’écriture de Nine Destinies And A Downfall ?
Morten. En travaillant sur Nine Destinies en fait. J’ai d’abord commencé à écrire des choses dans la même veine que l’album précédent mais j’ai rapidement eu le sentiment d’avoir tout dit à ce niveau. J’ai alors ressenti un besoin urgent de procéder à de vrais changements afin de ne pas me sentir prisonnier d’un certain style et de ne pas non plus m’ennuyer dans ce que je faisais. Je me suis dès lors concentré sur les changements à faire et sur comment les faire.

MI. Corrige-moi si je me trompe mais tu composes la musique et écris les textes. Les autres membres du groupe n’ont-ils jamais émis le souhait d’être plus impliqué dans le processus créatif ? Et si oui, l’acceptes-tu facilement ?
Morten. Je compose effectivement tout moi-même : c’est la seule manière pour moi d’être complètement inspiré et concentré pour produire une musique de qualité. Les autres membres du groupe ont d’autres moyens d’exprimer leur créativité, que ce soit à travers leurs autres groupes ou d’autres projets artistiques.

MI. En tant que compositeur, quelles sont tes principales sources d’inspiration : la scène Metal ou classique ?
Morten. Je pense être plus inspiré par le Metal que la musique classique mais l’essentiel de mon inspiration vient d’ailleurs.

MI. Cet album a été enregistré dans pas moins de quatre studios différents. En quoi cela était-il si important ?
Morten. Cela nous paraissait d’autant plus important avec ce nouvel album que nous voulions briser des chaînes et faire quelque chose de différent afin de nous renouveler en tant que groupe. Nous avons donc enregistré la batterie dans un studio norvégien qui est à la pointe en termes de percussions. Nous avons enregistré une nouvelle fois avec Terje Refsnes afin de garder un peu du son typique SIRENIA. Puis, nous avons mixé et masterisé l’album au Danemark, aux Antfarm Studios de Tue Madsen. Il a su produire un mix remarquable, à la fois puissant et à la fois clair et pur comme du cristal. Quand je regarde le résultat aujourd’hui, je me dis que nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixes en termes de production.

MI. Grâce à votre signature chez Nuclear Blast, vous avez eu l’opportunité de tourner deux clips. As-tu apprécié l’expérience ? Quels titres avez-vous choisi et pourquoi ?
Morten. Oui, c’était une expérience agréable. Nous nous sommes rendus en Serbie Monténégro pendant cinq jours, nous y avons fait tous les enregistrements et deux mois de postproduction ont suivi. Nous avons travaillé avec une équipe de tournage de qualité, Icode, et nous sommes très satisfaits du travail qu’ils ont fait pour nous. Nous avons tourné un clip pour le titre « My Mind’s Eye » et un autre pour « The Other Side ». Ces deux morceaux, courts et intenses, correspondaient parfaitement au format videoclip.

MI. Le vinyl a connu un come-back ces derniers temps. Es-tu toi-même un adepte de ce format ou préfères-tu les CD et DVD ?
Morten. Personnellement, je n’ai jamais été un inconditionnel du vynil. Les premiers albums que j’ai achetés étaient des cassettes audio et je suis ensuite passé aux CD et DVD.

MI. Serais-tu intéressé par l’enregistrement d’un album instrumental comme a pu le faire EPICA récemment ?
Morten. A l’heure actuelle, nous n’avons pas de projet en la matière et je doute que nous en ayons de la sorte dans le futur.

MI. Souhaiterais-tu participer à la bande originale d’un film ?
Morten. Oui, pour le coup, cela m’intéresserait plus. Ce serait une nouvelle expérience et un nouveau challenge que de composer de la musique qui doive être en accord avec l’histoire racontée.

MI. Messieurs les réalisateurs… A bon entendeur…




==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Can you present us your new singer? How did you get in touch with her?
Morten Veland. Our new singer is called Monika Pedersen, she’s 28 years old with a Danish origin. She’s been a singer for many years and she’s been into rock and metal for a long time. She moved to Norway recently to start working with SIRENIA. Monika was one of many singers who got in contact with us when we searched for a new singer, we liked her voice and invited her to Norway for an audition. And in the end the choice fell on her.

MI. The mood on Nine Destinies And A Downfall is less dark than the one on your former albums. What was your state of mind when you start composing this album?
Morten. The new album is a reflection of where we stand musically now. And Sirenia has been changing somewhat from album to album. With the new album we wanted to take everything into a more melodic direction, we have granted the female vocals a bigger role and focused a lot on harmonies etc. But at the same time we wanted a powerful and big production, and I think we have been able to combine those things in a great way.

MI. When did you know that this album would, or should, sound different : right after An Elixir Of Existence or during the composition process?
Morten. I realized that during the process. I first started off writing material in the same vein as the previous album, but soon it came to me that I pretty much had done everything before in that certain formula. So I felt a strong need to do some bigger changes in order not to get stuck in a track, or to get bored with what I was doing. So I started focusing on what changes to do and how to do them.

MI. Correct me if I’m wrong but you compose the music and write the lyrics. Have the other members of the band ever wished to be more involved in the composition process? If so, do you accept it easily?
Morten. I compose everything alone, that’s the only time I’m inspired and focused enough to compose great music. The other band members have other channels to work out their creativity, be it other musical projects or artistic projects.

MI. As a composer, where do your main influences come from: the metal scene or the classical one?
Morten. I think I get more inspired by metal than classic stuff, but the majority of my inspiration I get elsewhere.

MI. This album has been recorded in four different studios. How important is it for your music?
Morten. This time it was very important, because we wanted to break some chains and do something new in order to renew ourselves as a band. We recorded the drums in a Norwegian studio that has great options for drumrecording. We also recorded with Terje Refsnes again, to be able to keep some of the typical SIRENIA sound. And we mixed and mastered with Tue Madsen in Denmark (Antfarm studios). And he provided us with a great mix, powerful, huge and crystal clear. When I look back at it now, we achieved what we wanted to achieve with this solution.

MI. Thanks to your signature with Nuclear Blast, you’ve got the opportunity to shoot two video clips. Did you enjoy this experience? Which tracks did you choose and why?
Morten. Yes, it was a nice experience. We went to Serbia Montenegro for 5 days and did all the recordings, the 2 months of postproduction followed. We worked with a great filmteam called Icode, and we are very satisfied with the work they did for us. We shot a clip for ‘My mind’s eye’ and one for ‘The other side’. Both of them are short and intense songs that works well as videoclips.

MI. Vinyl has had a comeback lately: are you also an “old sound” freak or do you prefer the CD/DVD format?
Morten. I’ve never been a vinylfreak myself. My first albums I bought on cassette, and from there I went to cd and dvd.

MI. Would you be interested by recording an instrumental album, like EPICA did recently?
Morten. At this moment we have no plans of doing an instrumental album. I doubt that we will in the future either.

MI. Would you like to be involved in the soundtracks of a movie?
Morten. Yes, that sounds more interesting to me. It would be a new experience and a new challenge to compose music to a play in a way that it matches with the story being told.


Ajouté :  Mercredi 02 Mai 2007
Intervieweur :  Le Comte de la Crypte
Lien en relation:  Sirenia Website
Hits: 41932
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 13/11/2019 à 00:04:36 en : 0,0577 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar