METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· XIANOSYS (FRA) …
· SEYMINHOL (FRA)…
· DREAM EVIL (se)…
· TRACY GANG PUSS…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PRIMUS (usa) - …
· KATATONIA (se) …
· CONVERGE (usa) …
· VALLEY OF THE S…
· RECUEIL MORBIDE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 115 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

EPICA (nl) - Mark Jansen et Simone Simons (Avril-2005)


A peine trois ans d'existence, et le groupe de Metal gothique Epica a déjà derrière lui une belle carrière: un premier album suivi de plusieurs singles et déjà d'un DVD, (alors que beaucoup de groupes connus depuis très longtemps n'ont encore jamais sorti de DVD!), de nombreux concerts partout en Europe, dont une tournée avec Kamelot, et aujourd'hui, leur deuxième album sort, disponible soit en édition simple, soit dans un beau digipack avec un DVD bonus!... Quels sont les secrets de ce succès? Mark revient sur la formation du groupe, ses inspirations, sa manière de travailler, bref, tout ce qui fait d'Epica un groupe à part, à la musique puissante, efficace et envoûtante...

Line-up
: Simone Simons (chant), Mark Jansen (chant et guitare), Ad Sluijter (guitare), Coen Janssen (clavier), Jeroen Simons (batterie), Yves Huts (basse)

Discographie : The Phantom Agony (Album – 2003), Cry for the Moon (single – 2004), Feint (single – 2004), We will take you with us (CD-DVD – 2004), Consign to Oblivion (Album - 2005), The Score - An Epic Journey (Album - 2005), The Divine Conspiracy (Album - 2007), Design Your Universe (Album - 2009), The Classical Conspiracy (Live - 2009), Requiem For The Indifferent (Album - 2012), Retrospect (DVD - 2013), The Enigma Quantum (Album - 2014)

M-I Interviews du groupe : Mark Jansen et Simone Simons (Avril-2005), Mark Jansen et Simone Simons (Juil-2007), Simone Simons (Nov-2014)

Crédit Photos : LudoPix.com



Metal-Impact. "Consign to Oblivion" est votre deuxième album seulement. Peux-tu me présenter un peu le groupe, me parler de son histoire, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?
Mark Jansen. Nous avons fondé le groupe en 2002. J'avais joué auparavant dans un groupe qui s'appelle "After Forever". Je voulais continuer dans la musique, car j'avais encore tellement de choses à découvrir, tellement de rêves à réaliser. C'est alors que j'ai formé le groupe Epica, en organisant des auditions pour choisir les musiciens, car cela arrive à beaucoup de groupes, lorsqu'ils commencent à avoir du succès, que l'un des membres dise "Je ne veux pas de cela, j'ai commencé à faire de la musique pour le fun, je ne veux pas devenir professionnel". Nous ne voulions pas avoir ce problème, et avec ces auditions, nous faisions comprendre aux gens qu'il s'agissait de quelque chose de sérieux, que nous avons l'intention de continuer. Fin 2002 le groupe était au complet, nous avons enregistré un CD demo pour Destination Records, et heureusement ils l'ont aimé! Nous avons donc obtenu un contrat et nous sommes tout de suite retournés en studio pour commencer à enregistrer, et en 2003 l'album était prêt. Nous étions un groupe assez inexpérimenté, la plupart des autres groupes n'enregistrent pas aussi vite un album entier! J'étais le seul à vraiment avoir beaucoup d'expérience, et aussi notre bassiste avait joué dans un groupe belge, Axamenta, donc il avait aussi un peu d'expérience. Ce fut donc les premiers pas d'Epica, à partir de là, tout est allé très vite.

MI. Il parait que le nom Epica vient d'un album de Kamelot, est-ce vrai?
Mark. Oui, c'est vrai.
MI. De plus, vous êtes partis en tournée avec eux récemment, quelles sont vos relations avec eux, êtes-vous proches?
Mark. Nous sommes devenus amis. Quand tu pars en tournée avec d'autres personnes, deux choses peuvent se produire: soit vous commencez à vous détester, soit vous commencez à bien vous entendre. Il n'y a pas de juste milieu possible. Nous avons fait cette tournée avec Kamelot et Kotipelto, et nous sommes vraiment devenus amis. Mais avant cela, bien sûr, nous n'étions pas amis, nous nous sommes rencontrés pour la première fois en studio. Depuis longtemps nous avions en tête de faire chanter Roy sur notre album. Mais Roy n'était pas vraiment intéressé, car il veut être impliqué du début dans un projet, c'est à cette condition uniquement qu'il participe à des projets en dehors de Kamelot. Mais nous lui avons envoyé des e-mails, lui disant que nous aimions vraiment sa voix, que la chanson avait été écrite pour sa voix, et je pense qu'il a été impressionné de voir à quel point nous voulions l'avoir sur notre album. Ils en ont donc parlé au sein du groupe Kamelot, et ils voulaient aussi que cela apporte quelque chose à leur album. Nous sommes arrivés à la conclusion que nous pourrions appeler notre groupe Epica, cela serait positif pour les deux groupes. C'est comme cela que ça s'est passé, ensuite nous les avons rencontrés de temps en temps en studio, nous avons passé de bons moments ensemble et ils nous ont demandé de partir en tournée avec eux. C'était un rêve qui se réalisait.

MI. Est-ce que tu penses que vous avez beaucoup évolué, beaucoup appris avec ce deuxième album?
Mark. Oui, je crois. J'adore toujours notre premier album, et je n'y changerais absolument rien, car il a toujours une grande signification dans mon cœur, mais je pense vraiment que le groupe a grandi. Simona avait 17 ans quand nous avons enregistré "The Phantomy Agony", elle était vraiment très jeune.
MI. En effet! Et quel âge as-tu ?
Mark. J'ai 26 ans et toi?
MI. 27 ans!
Mark. Oh, tu vois, nous sommes tous de la même génération!

MI. Combien de temps vous a-t-il fallu pour écrire cet album?
Mark. Environ deux ans. Ou un peu moins, un an ½.
MI. Vous avez donc commencé à l'écrire tout de suite après la sortie du premier album?
Mark. Oui, quand nous étions en train d'enregistrer "The Phantom Agony", j'avais déjà commencé à composer le prochain album, car parfois en studio, tu t'ennuies, et tu ne peux rien faire de spécial, alors j'ai commencé à y écrire le nouvel album d'Epica. J'ai aussi écrit une bande originale de film, qui va sortir en septembre, donc beaucoup de choses arrivent en même temps, mais je suis dépendant, donc j'apprécie énormément!
MI. C'est quoi, cette bande originale que tu as composé?
Mark. J'ai écrit cette bande originale pour un film néerlandais, "The Joy Ride", qui sortira aussi en septembre, ce sera un mois bien rempli.

MI. Peux-tu me parler un peu du processus d'écriture d'un album?
Mark. La plupart du temps, je commence avec une chanson, ou bien quelqu'un du groupe me propose un morceau. C'est ce que je préfère, commencer avec rien, c'est le plus difficile. En général donc, je finis et je commence des chansons, et quand les morceaux sont finis, les autres membres du groupes interviennent, ils changent des parties, donnent leur avis, et ensemble nous améliorons la chanson, donc au bout du compte c'est un processus de groupe.
MI. Par rapport au label, est-ce que vous êtes libres de faire ce que vous voulez?
Mark. Oui, je peux même dire que pour ce disque, ils n'ont entendu les morceaux que lorsque l'album était fini, donc ils ne pouvaient absolument rien faire! Nous sommes donc totalement libres à ce niveau.

MI. Sur vos albums, vous mélangez voix thrash / death masculine et voix lyrique féminine. Je trouve ce mélange excellent, j'aimerais savoir ce qui vous en a donné l'envie et l'idée?
Mark. En fait, j'ai grandi avec des groupes comme Sepultura, beaucoup de groupes qui chantent de cette manière, avec cette voix thrash / death. Je me rappelle, lorsque j'étais jeune, j'aimais déjà la musique Metal comme Megadeth ou Anthrax. Un jour mon frère a acheté un CD de Sepultura, et je l'ai vraiment détesté, je me suis dit, c'est horrible! Ensuite, j'ai commencé à écouter un groupe – comment s'appelait-il déjà? ... Bref, ils commençaient avec une intro que je trouvais très sympa, et puis la première chanson commença, et là, des grunts! Je me suis dit "Oh non!" mais j'ai quand même acheté le disque, et petit à petit, j'ai commencé l'aimer. J'ai aussi toujours aimé la musique classique, les musiques de films, et ces deux éléments se sont recoupés pour devenir un style. J'adore ces deux aspects, c'est comme cela que ça s'est passé.

MI. De manière générale, quelles ont été tes principales influences musicales?
Mark. Beaucoup de mes influences viennent des musiques de films, notamment la musique de Hans Zimmer, ou de John Williams – ces compositeurs sont extraordinaires. Ils font de la musique pour les plus grosses productions hollywoodiennes, et ils m'ont donné beaucoup d'inspiration. D'un autre côté, un groupe comme Kamelot a toujours été un modèle pour moi. Quand j'ai commencé la musique, j'écoutais autant de musiques de films que de groupes Metal.

MI. Quelles ont été tes inspirations en ce qui concerne les paroles de cet album?
Mark. Cette fois, j'ai été inspiré par la culture des Mayas. C'est aussi de la que vient cette image. (Mark me montre la pochette de l'album) J'ai lu beaucoup de livres à ce sujet, et vu beaucoup de films aussi, et j'ai été fasciné par les connaissances de ce peuple, comment ils vivaient en harmonie avec la nature, qui est quelque chose que l'humanité de nos jours a complètement oublié. Quand j'ai lu cela, j'ai eu le sentiment que je devais faire quelque chose avec cela, car les choses doivent changer. Les gens doivent vraiment faire de nouveau attention à la nature, nous ne pouvons pas continuer ainsi, à ne s'occuper que d'argent et de carrière, à penser uniquement toujours plus haut, toujours plus vite et toujours plus de pouvoir, ce n'est pas de cette manière que nous devons vivre.
MI. Peux-tu justement me parler un peu plus de la signification de la pochette de l'album?
Mark. Eh bien, tu vois la culture Maya qui est représentée, mais tu vois aussi du verre brisé, ce qui veut dire que quelqu'un a tiré dessus, ou bien a essayé de le casser, mais tu vois à travers le verre brisé que ce qui est derrière est toujours vivant, et c'est ce qui se passe avec la culture Maya. Les chrétiens sont arrivés en Amérique, ils ont brûlé beaucoup de choses, et je ne veux blâmer personne, mais ce qui s'est passé là-bas c'est très amer, c'est le sang d'une nation utile qui fut perdu... Mais elle est toujours vivante, car de nos jours encore, de nouvelles informations sont découvertes sur cette culture. Il y a six ans seulement que le code Maya, tous ces symboles, ont été déchiffrés. Maintenant du coup nous en savons beaucoup plus sur les connaissances de ce peuple, qui étaient grandes. Par exemple, ils n'avaient pas d'instruments pour voir les étoiles, mais ils les connaissaient toutes, même celles qu'ils ne pouvaient pas voir. C'est vraiment très intéressant, et la moitié de l'album environ est inspirée par cette culture extraordinaire.

MI. Tu me parlais tout à l'heure de tes influences venant des musiques de films, et justement, je trouve que le premier morceau de l'album pourrait sortir tout droit d'un film...
Mark. Oui, et je pense qu'à l'avenir, nous ferons plus de morceaux dans le style musique de films, car cela nous inspire vraiment beaucoup.
MI. Que signifie le titre de ce morceau, "Hunab K'u"?
Mark. C'est en rapport avec l'univers, ce sont des mots mayas, qui désignent pour eux quelque chose de secret, cela signifie à peu près "l'origine de toute chose".
Il y a aussi cette chanson, Another me in Lack'ech, "Lack'ech" veut dire que tu es un autre moi, et que si tu me fais du mal, ou me nuis d'une manière quelconque, cela te reviendra. Tu peux trouver cela dans la Bible ou dans le Coran, c'est une notion universelle en laquelle les Mayas croyaient aussi. Quand tu fais quelque chose de bien, tu en récoltes les fruits, mais si tu fais quelque chose de négatif, que tu fais du mal aux gens, cela aura aussi des répercussions. Cette idée me fascine.

MI. Peux-tu me dire ce que raconte l'histoire "A new age dawns", qui est composé de trois chansons?
Mark. C'est toujours en rapport avec les Mayas. Cela raconte que nous devons retourner à la Nature pour vraiment accomplir des choses, car quand on voit que quelqu'un comme George Bush n'est même pas capable de signer le protocole de Kyoto, qui est un si petit pas, alors qu'il y a des efforts si énormes à faire pour pouvoir nettoyer la nature!...

MI. Ma chanson préférée, c'est "The Last Crusade"...
Mark. Ah, moi c'est ma deuxième préférée!
MI. Ah oui? Quelle est ta préférée alors?
Mark. C'est "Consign to Oblivion", la longue chanson de la fin.
MI. Ok, je vois, elle fait partie de la trilogie "A new age dawns"... Donc, peux-tu me dire de quoi parle "The Last Crusade"?
Mark. Les paroles parlent de religions, car je crois fermement en l'existence d'un Dieu, ou tout du moins d'une puissance supérieure, mais je crois aussi que Dieu est là pour tout le monde, pas uniquement pour les chrétiens, ou pour les musulmans ou pour les juifs. Les Mayas faisaient aussi des prophéties sur l'année 2012, que quelque chose d'important se produirait, et beaucoup de personnes négatives pensent qu'il s'agit de la fin du monde, mais moi je pense que les gens auront la possibilité d'atteindre une dimension supérieure, et qu'ils se rendront compte que toutes ces religions finalement sont identiques. Quand tu lis la Bible et le Coran, tu te rends compte qu'il y a beaucoup de choses en commun, mais ils continuent de penser que seul leur groupe ira au Paradis, et que les autres iront en Enfer... Les gens devront changer là-dessus... Bien sûr ce n'est que mon opinion, mais j'y crois vraiment. "The Last Crusade" parle du fait qu'il y a eu beaucoup de croisades organisées par les chrétiens, qui veulent toujours faire adhérer plus de personnes à leurs croyances, mais je pense que c'est la dernière croisade, car les gens réaliseront qu'il n'y a pas de religions, mais que tout le monde a le même Dieu.
MI. Si tout le monde pensait comme toi, il y aurait sûrement moins de guerres!
Mark. Oui, et c'est si facile mais pourtant cela ne se produit pas. C'est comme pour la Nature, c'est si facile de faire quelque chose, mais personne ne fait rien, ou beaucoup de gens ne veulent rien faire. Il y a des groupes qui veulent faire des choses, mais qui n'en ont pas les moyens...
MI. C'est comme les gens qui se disent que cela ne sert à rien de faire des efforts si les autres ne font rien...
Mark. Oui, c'est exactement ce qui doit changer, même si tu vois que ton voisin répand de l'huile dans les rues, ce n'est pas grave, si toi tu ne le fais pas, alors tu auras changé quelque chose dans ton esprit, et cela compte. Tu peux aussi te dire "mon vote ne compte pas" en ce qui concerne les élections, mais si tout le monde fait pareil, alors rien ne se passe!
MI. Ou au contraire, quelque chose de mauvais se produit...
Mark. Oui, exactement!

MI. J'aimerais parler de la chanson "Trois Vierges". Pourquoi ce titre en français?
Mark. C'est une chanson sur le film dont j'ai écrit la bande originale. Les paroles parlent de l'atmosphère du film, qui raconte la légende de trois vierges, d'où le titre.

MI. Il y a 4 chansons dont les titres me donnent une impression de calme, de solitude, d'espaces infinis "Solitary Ground"– "Blank Infinity"– "Force of the Shore"– "Quietus", et je me demandais si ces 4 morceaux avaient un lien entre eux?
Mark. Oh, c'est une question pour Simone cela, c'est elle qui a écrit ces différents morceaux! Simone ! (Mark fait venir Simone, à qui je répète ma question. Du coup, elle me parle de tous les morceaux qu'elle a écrit sur l'album, et pas juste ces quatre là)
Simone Simons. Alors, je vais commencer avec "Dance of Fate", la deuxième chanson de l'album, qui parle de destin. Tout le monde a sa propre destinée, qui est parfois très dure à accepter, mais j'y crois, je ne crois pas aux coïncidences, tout arrive pour une raison, et j'accepte mon destin. J'ai été très malade à deux reprises, mais j'ai survécu, alors je pense que j'ai vraiment une raison d'être ici. S'il faut passer par de mauvais moments pour accepter les bonnes choses, alors qu'il en soit ainsi. Mais maintenant, nous sommes dans une bonne période, nous avons un nouvel album qui sort...
"Solitary Ground" sera notre premier single. C'est une chanson triste, une balade, qui parle de mon existence en tant que musicienne, à voyager beaucoup. J'adore voyager, mais parfois tu peux te sentir seule, car tu ne restes pas très longtemps à chaque endroit, tu rencontres des gens, mais il faut très vite leur dire au revoir...
MI. Oui, je sais ce que c'est, je voyage souvent, et j'ai vécu à l'étranger...
Mark. Où as-tu vécu?
MI. A Oxford et à Berlin.
Simone. Berlin... nous avons fait quelques concerts à Berlin, deux je crois...
"Blank Infinity"... je crois que le titre parle de lui-même ("Infinité vide"), c'est en fait des paroles assez frustrées, qui parle de ce que tu ressens quand tu as l'esprit embrouillé, que tu ne vois plus les choses clairement, mais je crois que je ne comprends pas encore tout à fait mes paroles, car j'écris beaucoup de choses inconsciemment... "Force of the Shore" parle des gens pour qui la seule chose importante, c'est l'apparence, ils ne prêtent pas attention à la beauté intérieure, seul l'extérieur compte pour eux. "Quietus" parle du thème de faire des choix dans la vie. Parfois, tu regrettes une décision que tu as prise, car elle a eu de mauvaises conséquences, et c'est ce dont la chanson parle. C'est assez bizarre en fait, car dans un sens, la chanson est joyeuse – la musique est joyeuse, mais les paroles sont amères. Pour finir, "Trois Vierges" est une chanson sur un film, qui sortira en septembre, donc je ne peux pas trop parler de ce que disent les paroles.
MI. Oui, Mark m'a déjà parlé de cette chanson. Donc c'est "Solitary Ground" qui sera le premier single? J'aurai pensé que ce serait "The Last Crusade"?
Simone. Oui, c'est vrai que c'est aussi une très bonne option...

MI. Cet album sortira aussi dans une édition avec DVD, que pourra-t-on voir dessus?
Mark. Ce DVD contient juste le making of de l'album. On peut nous voir travailler en studio, ce que nous avons fait, beaucoup de moment drôles. Mais dans le futur, nous sortirons un DVD avec un vrai concert, ce que nous n'avons pas encore fait.
MI. Il y a des groupes qui existent depuis de nombreuses années et qui n'ont jamais sorti de DVD, vous n'êtes là que depuis 2 ans et vous en avez déjà fait...comment expliques-tu cela?
Mark. Eh bien, il faut agir en fonction du marché, et en ce moment, c'est le DVD, c'est ce qui marche!

MI. Avez-vous une nouvelle tournée prévue bientôt?
Mark. Oui, nous allons faire quelques festivals cet été, et puis nous allons faire une nouvelle tournée européenne, avec beaucoup de concerts en France! Il y aura au moins 9 concerts en France!
MI. Viendrez-vous à Paris?
Mark. Nous allons essayer. Nous serons en tournée avec un autre groupe, un groupe français en fait, et ils ont déjà un concert de leur côté à Paris, car ils sortent leur album en septembre... alors on verra, mais nous allons essayer, nous aimerions vraiment passer par Paris.

MI. Pour conclure, j'aimerais te poser quelques questions sur toi. Quels sont tes 5 films préférés?
Mark. Gladiator – surtout pour la musique. Il Etait une Fois dans l'Ouest – encore pour la musique. Le Parrain – le deuxième. Braveheart et... Simona, qu'est-ce que j'aime d'autre comme film?
Simone. Je ne sais pas... Memento?
Mark. Non... J'en cherche un que j'aime vraiment...
MI. Bon, tu n'es pas obligé d'en citer 5, ce n'est pas grave!

MI. Est-ce que tu aimes lire?
Mark. Oui, beaucoup.
MI. Quels livres lis-tu en ce moment?
Mark. Le Da Vinci Code. Je ne peux pas lire plus d'un livre en même temps, donc c'est le seul que je lis en ce moment.
MI. Quel genre de livres aimes-tu en général?
Mark. J'aime beaucoup lire sur les différentes cultures, j'aime aussi lire sur les rêves et ce qu'on peut faire dans les rêves.
Simone. Sur la vie après la mort, sur le spiritisme?
Mark. Oui, c'est le genre de choses que j'aime lire. En ce moment, je lis le Da Vinci Code, car c'est une histoire passionnante, mais il y a aussi beaucoup de détails historiques dans ce livre...

MI. Je te laisse conclure cette interview, si tu as quelque chose de spécial à dire aux fans français...
Mark. Nous sommes contents qu'ils existent! Nous avons beaucoup de fans en France, et nous espérons qu'ils continueront à nous soutenir comme ils l'ont fait jusque là!


Ajouté :  Mardi 10 Mai 2005
Intervieweur :  Eowyn
Lien en relation:  Epica Website
Hits: 89478
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/10/2017 à 08:08:05 en : 0,1616 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar