METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Instagram | MI YouTube | MI Facebook
CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I sur Instagram
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ALEA JACTA EST …
· VERGOS DÎ NOCTI…
· UNFRAGMENT (FRA…
· MALMORT (FRA) -…
· ACT OF GODS (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WALL SOUND FEST…
· JOURNEY (usa) -…
· MANOWAR (usa) -…
· QUEEN (uk) - Zé…
· ROTTEN SOUND (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 427 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MEAN JEANS (usa) - Singles (2015)






Label : Dirtnap Records
Sortie du Scud : 21 mars 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Punk Rock
Type : Album
Playtime : 20 Titres - 45 Mins





J'aime bien les légendes, véritables ou inventées, qui définissent les origines d'un groupe. Tenez, celle des MEAN JEANS est plutôt drôle.
Jeans Wilder (Andrew) :
"C'était comme un triangle amoureux bizarre... Il y avait cette fille bizarre, Jean, qui sortait avec notre bassiste. Un jour mon père m'appelle et me demande si les mots "Méchante Jean" me disent quelque chose. Je lui réponds que non, et il me dit qu'ils sont taggués sur notre maison... On a choisi de s'appeler comme ça, puisqu'elle en avait collé partout dans la ville... Après tout..."

Les MEAN JEANS, c'est une histoire simple, comme seul le Punk Rock de la côte Pacifique du Nord Est des Etats-Unis peut en produire. On retrouve à la base Billy Jeans (not my love? Hum...), qui à l'époque bricole un espèce de Rap lo-fi, sous le sobriquet de C-Rex, chantant les louanges du sexe et de la drogue. Mais vite lassé de ce petit jeu, il se relocalise à Portland avec son pote batteur Andrew (le fameux Jeans Wilder) en 2006, la scène Punk Rock locale en ligne de mire...
Un bassiste Junior Jeans plus tard, le trio est au complet, et adopte donc le nom de MEAN JEANS, eut égard à cette anecdote peinte sur tous les murs par une ex enragée, downtown...
Le but avoué du trio ? Rendre hommage au plus grand des groupes de Punk Rock de l'histoire, les RAMONES. Pas difficile de le comprendre au vu des pseudos choisis, surtout si on se rappelle des jeans déchirés arborés par les RAMONES sur la pochette de leur premier LP, et de leur mine patibulaire...

Alors l'aventure est partie comme ça, un peu à l'avenant, et se poursuit encore presque dix ans après... Entre temps, une pelletée d'albums, de singles, de EP's, comme tout groupe Punk qui se respecte, et surtout, une tripotée de concerts pour se forger le caractère.
Vous pouvez vous plonger dans leur discographie, elle est riche et digne d'intérêt. Mais si les raccourcis sont votre truc, j'ai la bonne piste pour vous. Cette compilation de tous leurs morceaux traînant sur des simples, des splits, des samplers west coast, qui cerne carrément bien le groupe.
L'affaire est simple. MEAN JEANS, c'est la fête, le Punk Rock mélodique, la bière, les potes, et les samedis soir à foutre le bordel la sono à fond.
On ne chante pas des faux hommages ironiques comme "Licence 2 Chill", "Tears In My Beers" ou "Stoned 2 The Bone" par hasard...

Singles Collection est donc logiquement le plus bel hommage que les trois fêtards pouvaient rendre aux faux frères RAMONES, et ce pour plusieurs raisons. La musique d'abord, qui emprunte tous les tics de Joey, Dee Dee et les autres, à base de "One, two, three, four", de riffs en trois accords francs et simples, de chant léger et de choeurs festifs, mais surtout à cause de son format, qui privilégie les chansons en elles mêmes, et rappelle que les RAMONES, même s'ils ont sorti des albums légendaires, étaient principalement un groupe de "coups" et de singles ravageurs...
Les influences sont les mêmes, aucun doute la dessus, mais transposées de New York à la côte Ouest des Etats Unis. Surf donc, bière évidemment, et party all the time... Il n'est pas question ici de frapper les chipies, de sniffer de la colle, mais de s'en faire couler le long du gosier et de partager les bons moments estivaux ou pas, avec des potes et des guitares.

Le disque est bourré à craquer de tubes potentiels, mais aussi de reprises bien senties, dont "Forever Young" des SPARKS, "Since You Left" de BIG EYES, ou encore "I Remember How" des WHITE WIRES. Et la philosophie de ces morceaux est parfaitement résumée par Jeans Wilder lui même, qui n'hésite pas à affirmer que son groupe "n'a aucun but, et nous non plus. MEAN JEANS veut juste faire la fête et s'amuser". Et en écoutant cet assemblage de simples et de titres épars, vous aurez exactement les mêmes envies. Ressortir votre vieille planche de surf, aller vous vautrer la gueule dans les vagues, et revenir sur la plage, hilare, prêt à démarrer un barbecue infernal avec toute la troupe.
Mélodie simples et entêtantes, jouées à fond la caisse, tout est là pour passer un bon moment, et renvoyer la génération GREEN DAY dans le grenier avec leurs eye liner.
Alors évidemment, tout comme les gus entrent en studio sans avoir répété, vous imaginez bien qu'ils ne se sont pas emmerdé à remixer leurs titres avant de les coller sur cette galette. Le son est le même que celui d'origine, parfois faible et sourd, parfois à pleine puissance et clair, mais loin de handicaper le projet, il lui confère cette aura "amateur" qu'on apprécie tant dans le Punk. Ainsi, "Gonerfest Theme" a un son déplorable, suraigu et geignard, mais mon Dieu, quel beau signe de la main au Punk Rock US de la fin des années 70...

De toute façon, il m'est impossible de choisir un morceau plutôt qu'un autre, pour la simple et bonne raison qu'ils sont tous indispensables.
Disons pour faire simple que si vous aimez les RAMONES, les blagues stupides et Keanu Reaves dans Point Break, alors jetez-vous sur cette compile, fraîche comme une bière en été, et qui plonge dans la même euphorie sans rien endommager dans l'organisme.
Doo Wop, Pop, Surf, Punk, Rock, après tout, quoi d'autre ?
Rien, l'insouciance, ça fait du bien en 2015, et heureusement que des groupes comme les MEAN JEANS existent, sinon, la vie serait bien triste.
Ils n'ont d'autre ambition que de vous faire plaisir, et c'est exactement ce qu'ils parviennent à faire. Allez, retrouvez vos quinze ans, et taillez la route.

Et au passage tagguez un truc à la con sur les murs. On ne sait jamais, ça pourrait inspirer quelqu'un...



Ajouté :  Vendredi 30 Octobre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Mean Jeans Website
Hits: 5498
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI YouTube | MI Instagram | MI Facebook
CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/6/2024 à 10:11:39 en : 0,0923 secondes
| © Metal-Impact Since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar