METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEVIL'S TRAIN (…
· UNFRAGMENT (FRA…
· TRAMP’S WHITE L…
· ABORTED (be) - …
· END OF DAYS (de…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SYLAK OPEN AIR …
· IN FLAMES (se) …
· CONVERGE (usa) …
· HELLLANDER (ch)…
· PAIN (se) - La …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 69 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

HYSTERIC PANIC (jp) - Adults And Toys (2015)






Label : Victor Entertainment
Sortie du Scud : 15 juillet 2015
Pays : Japon
Genre : Experimental Mathcore J-Metal
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 38 Mins





Vous voulez la vérité ? J'ai traduit le nom du groupe et de l'album. Oui, c'est Japonais, et merci Google, sinon, je n'aurais rien compris, une fois de plus. Alors évidemment, la transposition est libre, genre Babelfish un peu feignant, mais au moins pour une fois, j'ai su à qui j'avais affaire.
Alors voici la VO, bien fait pour vous (un peu de culture locale ne fait pas de mal) :

ヒステリックパニック — オトナとオモチャ

Oui, c'est bien de cela dont il s'agit. Alors une fois adapté à des standards anglophones, ça donne HYSTERIC PANIC, et son premier album publié localement par Victor Entertainment, label japonais très actif suivant sa scène de très près. Beaucoup de J-Pop, de Girlies band aussi Kawaii que sexy, mais aussi des fous furieux, comme ces quatre japonais qui nous conte les histoire d'adultes et de leurs jouets, avec une démarche très enfantine, qui paye autant son tribut à Lewis Carroll qu'aux mangas nationaux bien barrés qui se lisent de travers et d'une seule main, pour les moins... prudes.
Ici, il est peut être question de tentacules qui s'insinuent dans les petites culottes blanches des lycéennes, ça ne m'étonnerait pas tant que ça, bien que le fond soit plutôt bon enfant.
Mais, et il est d'importance, toute cette affaire respire le fun à plein nez, et pour vous en persuader, allez jeter un coup d'oeil à la page officielle du groupe. Celle-ci est colorée, les musiciens font la grimace, et ça sent le bon sushi à plein nez. On s'attend même à voir un énorme Pikachu en animation flash venir nous péter à la gueule. Ou nous offrir une fleur, ça dépend des morceaux en fait.

Depuis l'explosion des BABYMETAL sur le marché international, le Japon tente d'exporter son exotisme musical et sa douce folie instrumentale pour convertir les USA et l'Europe à leur culture. J'y suis d'ailleurs totalement favorable tant celle-ci est riche, atypique et souvent complètement à la ramasse. Un nouvel exemple nous en est donc donné avec les HYSTERIC PANIC qui méritent leur nom plus que quiconque, et s'amusent comme leurs petites soeurs de Metal à exploser les conventions et tout mélanger dans un Manga sonore foutraque mais terriblement prenant et imprévisible.
Tout y passe, des mélodies acidulées et cartoonesques du J-Rock et de la J-Pop, la Fusion, l'expérimental, le Mathcore, l'instrumental barré, comme si les AKB48 se tapaient une séance de Cosplay avec IWRESTLEDABEARONCE ou si la dînette aux acides était préparée par THE NUMBER 12 LOOKS LIKE YOU en l'honneur de la venue pour le goûter de MORNING MUSUME. Mignon mais chanmé, chtarbé mais précis, en gros, du délire foutraque mais mesuré au millimètre et joué par des putains de musiciens qui savent indéniablement jouer comme des tarés.

Allez, ça y va, basse Funky qui slappe comme une malade, rythmique qui se barre en couille dès qu'elle le peut, guitare qui cite le Néo, la Fusion, Le Funk, le Core, et chant à la masse qui se sert des aigus comme moyen de torture, et qui semble émaner du gosier d'une pauvre lolita qui aurait fumé son premier joint.
Ca chante, ça hurle, ça crie, ça lâche des growls qui font peur, et tout à coup, tout ce beau monde se retrouve sur un refrain hyper addictif de J-Pop incendiaire. Ca fait tourner la tête, comme ces bonbons qui arrachaient la langue avant de salement nous piquer les yeux, mais ça MARCHE !!

Oui, c'est une douce folie contagieuse, qui se souvient qu'un jour elle a rêvé d'une rencontre entre SLAYER, SOILWORK et CONVERGE ("ラウド日本昔ばなし", oui ça s'écrit comme ça), une nuit durant laquelle les ténèbres étaient peuplées de vomissements Goregrind, et d'accélérations fatales dignes du Néo et Classic Thrash. Parfois, cette même folie croit même discerner dans le noir un goret qui couine parce qu'il a la dalle. Barge ? Oui, mais alors musicalement, quelle claque !
Fusion sautillante avec basse à la Trujillo ("Mission 5"), intermède délicat et un peu niais à la guitare acoustique, dans le genre Glee nippon ("Raison D'être"), psychose collective dans un asile de fous Néocore, avec aile de barges dangereux surveillée conjointement par BORN AN ESKIMO, DIE AN ESKIMO et BABYMETAL ("うそつき。", avec double grosse caisse compressée et grognements d'un mec qui à super faim), ces cinq-là n'ont peur de" rien, et se permettent même parfois des choses plus accessibles, et plus typiques de leur culture, comme cette espèce de narration J-Rock gonflée aux vocaux à l'hélium ("あいのかち", Sailor Moon qui navigue dans l'espace et pense à son gentil amoureux, sur fond de douce mélopée frisée).

Mais ne vous faites pas d'illusion, l'hystérie reste le moteur principal de ce premier album, qui déborde parfois salement sur la schizophrénie la plus totale, larguant des effluves Deathcore, surmontés de gros riffs Heavy à la PAIN, tout en laissant divaguer des lignes de chant complètement hystériques que même les pires groupes de Nintendocore n'auraient pas osées ("ファッキンホット (オトナとオモチャ)", un des plus barrés du lot, et ça n'est pas peu dire), et c'est le même plan jusqu'au final "ライジングさん" qui ne ménage même pas une sortie en toute discrétion, mais au contraire enfonce encore plus les portes du bon goût en les maculant de chewing-gum rose et de dessins à la craie. Speed, allumé, mélodique mais terrifiant, ça laisse la bouche ouverte, le souffle coupé, et l'imagination en berne tellement les idées étalées dépassent la notre.

Pour nous autres, européens, tout ça est difficilement compréhensible d'un point de vue musical, mais l'ouverture pratiquée par le Japon finira par nous y habituer. Et tous ces groupes qui semblent avoir besoin de soins musicaux nous apportent une fraîcheur indéniable, à condition de ne pas avoir peur d'un certain sens du ridicule, mais comme ils y vont à fond, on rentre sans problème dans leur délire, et on apprécie, vraiment. C'est terriblement foutraque, mais frais, c'est puissant mais mélodique, acidulé mais piquant, et beaucoup plus profond que ça n'en a l'air. avec un bagage technique au dessus de tout soupçon, la question de la crédibilité n'est pas de mise, et certains de nos groupes, bien timorés et conventionnels devraient en prendre de la graine.

Bon là, j'arrête, je commence à voir des pandas et des écureuils qui chantent. Et des culottes blanches partout, qui soupirent comme des adolescentes un peu mutines. Je suis atteint, je shunte, et je vais me cacher. Retenez ce nom, HYSTERIC PANIC, et tapez vous une bonne barre avec leur truc inclassable mais euphorisant. Ils piquent aux adultes leurs jouets, mais je ne veux pas savoir lesquels, ni ce qu'ils font avec.



Ajouté :  Samedi 16 Avril 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Hysteric Panic Website
Hits: 2268
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 28/5/2020 à 17:04:54 en : 0,1235 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar