METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· RED MOURNING (F…
· NICOLAS CASTELA…
· INGLORIOUS (uk)…
· MINDWARP (FRA) …
· THE WALKING DEA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MORTUARY (FRA) …
· WATAIN (se) - N…
· KILLERS (FRA) -…
· MORBID ANGEL (u…
· NIGHTWISH (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 12 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TRIST (cz) - Slunce V Snovém Kraji, Rozplývání, Echa... (2007)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : février 2007
Pays : République Tchèque
Genre : Dark Metal Ambiant
Type : Album
Playtime : 1 Titres - 35 Mins





Pour peu que je m'en souvienne, jamais je n'ai penché ne serait-ce qu'une oreille sur un groupe venant de République Tchèque, jusqu'à TRIST. Ce one-man band pratique d'ordinaire un Black dépressif à la sauce SHINING, XASTHUR, SILENCER et ce depuis 2003. Notre jeune homme, surnommé T., s'est fait une bonne renommée auprès des friands de noirceur dont je fais partie. Outre le fait que ce bon bougre aime nous livrer de belles photos de mutilations, il dispose d'une discographie bien garnie, remplie de splits, de démos et de quatre albums. Contre toute attente, cette galette n'est pas un album au caractère sombre, mais plutôt une sorte de Dark Ambiant très particulier. Et cela se nomme sobrement Slunce V Snovém Kraji, Rozplývání, Echa... Tu m'en diras tant mon jeune ami !

En tout cas, le titre de l'album est bien la seule chose que vous trouverez de compliqué. Pour ce qui est du contenu : une piste éponyme, 35 minutes, et c'est tout ! Votre compagnie pendant ce laps de temps aussi long soit-il sera un synthé à l'agonie essayant tant bien que mal de survivre. Alors, le concept en lui-même aurait pu être sympathique si notre artiste ne se serait pas endormi. Sérieusement, que pourrais-je dire sur cette œuvre ? Pas grand-chose pour être franc. Slunce V Snovém Kraji, Rozplývání, Echa... retranscrit l'ennui et la paresse. Autant sur les anciens enregistrements de la formation, on pouvait déplorer des passages trop répétitifs, mais c'était déjà un brin plus consistant à écouter ! Ici, c'est le néant absolu. Trois touches de claviers qui s'alternent et émergent pendant plus d'une demi-heure. Le rythme est extrêmement lent et les variations sont inexistantes. Bon j'exagère, au bout de presque dix minutes, une batterie fantomatique fait acte de présence de temps en temps. Ce n'est pas exceptionnel mais c'est toujours mieux que rien. Et après ? Rien d'autre. On continue sur le même tempo incessamment. Pourtant tout cela n'est pas désagréable à écouter, loin de là ! C'est juste... vide. Ce morceau manque clairement d'ambitions et de contenu. D'après le titre, le sujet abordé ici est le soleil, un thème qui s'annonçait plutôt inspiré sur le papier. Eh bien, si sa lumière était aussi intense que cette piste, on se caillerait souvent les miches... Quoi qu'il en soit, le synthé poursuit sa marche titubante jusqu'à se calmer, encore plus qu'il ne l'était déjà. Je suis maintenant à 23 minutes d'écoute et je jette d'avance l'éponge pour espérer avoir ne serait-ce qu'une initiative de la part de notre hôte. Le thème du départ revient lentement pour se répéter. Bon ! Le temps que la piste se termine, je pense pouvoir boucler cette chronique sans trop de difficultés.

TRIST est certes un groupe qui nous a habitué à des morceaux (très) longs et pas franchement de bonne facture, c'est un fait. Mais là, je dois bien avouer que pour le coup, j'ai été surpris. Surpris d'entendre une telle absence artistique de la part d'un groupe qui s'est fait connaître dans le milieu. Alors peut-être que je n'ai pas la sagesse requise pour pouvoir apprécier Slunce V Snovém Kraji, Rozplývání, Echa... . S'agit-il en fait d'un chef-d’œuvre minimaliste incompris ? Possible. Il n'empêche que c'est l'album le plus creux et ennuyant au possible que j'ai écouté. Et pourtant j'en ai bouffé des somnifères auditifs ! Même le décrié Daudi Baldrs de BURZUM me semble plus riche. Non... à bien réfléchir, je pense que même en adorant le Dark Ambiant, il y a peu de chance que l'on puisse l'apprécier, ou pire, l'acheter ! Si au bout de la première minute d'écoute vous n'accrochez pas, c'est simple : cet album n'est pas fait pour vous. Vous voilà prévenus !



Ajouté :  Jeudi 01 Août 2013
Chroniqueur :  Nash
Score :
Lien en relation:  Trist Website
Hits: 5568
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/6/2019 à 08:51:10 en : 0,0542 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar