METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DISTRESS (FRA) …
· AMON AMARTH (se…
· DEATH DESTRUCTI…
· SERIOUS BLACK (…
· INHUMATE (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SONISPHERE - Co…
· W.O.A WACKEN OP…
· SCORPIONS (de) …
· BRAINSTORM (de)…
· BEHEMOTH (pl) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 47 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SIXX:A.M. (usa) - This Is Gonna Hurt (2011)






Label : Eleven Seven Music
Sortie du Scud : 9 mai 2011
Pays : Etats-Unis
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 48 Mins





Belote et rebelote, je ne sais pas mais en tout cas il y en a un deuxième. Un deuxième quoi ? Eh bien un deuxième album du projet de monsieur Nikki Sixx (basse), SIXX : A.M.
Après une surprise de taille sur le premier opus du quatuor Californien nous étions en droit d’attendre avec une frénésie non feinte ce qu’ils pouvaient bien nous réserver cette fois.
Et pourtant, c’est sans réelle surprise que démarre This Is Gonna Hurt. A l’image de son grand-frère, il déverse déjà tous les arguments d’un bon Hard Rock incisif. Ça gratte nerveusement, ça claque et ça t’en met plein la tronche. Mais est-ce que tout ça tient la route ?

On passera vite sur la piste précédemment résumée, « This Is Gonna Hurt » en soulignant qu’en dehors du fait qu’elle prend la pole position et est l’éponyme de l’album, elle comptera peu d’atouts pour le reste.
C’est alors que nos musiciens nous sortent le grand jeu : « Lies Of The Beautiful People ». Tube radiophonique sans conteste. N’y voyez rien de dépréciatif, car même s’il a l’apanage de s’enregistrer à la première écoute : il a aussi la verve des compositions qui cachent bien leur jeu. Tout sonne de manière triomphale et nous file la banane en un temps record.
On retrouve la rage contenue dans le premier album au fil de piste comme « Live Forever » aux accords stridents et solo à se rouler par terre. Mais celui qui nous rappelle sans le moindre effort la belle originalité de The Heroin Diaries, c’est sans l’ombre d’un doute le somptueux « Goodbye My Friends » où tout est déployé à outrance mais majestueusement, du chant assimilable à celui de Matthew Bellamy (MUSE), jusqu’à la guitare aiguisée qui vient limer la frappe tenace de Joshua Stevens (batterie), le tout bien évidemment sublimé par la basse du maître.

On aura bien du mal à ne pas classer dans le Post-Grunge ou Néo Metal certaines de leurs chansonnettes : « Are You With Me », « Didlihood », etc… Toutefois il faut bien le reconnaître, tout ça semble facile et c’est tristement ce qui le démarquera de son aîné. Où est donc passé le grain de folie d’avant ? Surement dans la pochette complètement hors-sujet à la vue du manque d’agressivité.

En revanche « Oh My God » m’aura donné envie d’une belle ballade au volant d’une Ford Mustang décapotable cheveux au vent (oui, ça va, je sais Monsieur Blasphy, j’ai les cheveux courts et alors ?). Ses accords aériens à la Thelma et Louise m’ont fait voyager.

Même si pour certains, les ballades tombent facilement dans la mièvrerie, SIXX:A.M. n’en a que peu abusé ici, mais c’est à la perfection qu’ils réserveront la plus belle pour clôturer This Is Gonna Hurt. « Skin » offrira son lot de poils dressés sur les bras et de petits cœurs qui tomberont en miettes en raison d’un James Michael (chant) désespéré.

Ne vous attendez pas à une quelconque déception, mais ne voyez pas non plus en This Is Gonna Hurt le clone d’une autobiographie déjà contée dans The Heroin Diaries. Celui-ci a sa propre personnalité maculée de chacune des qualités qui font l’empreinte du groupe et ravira les oreilles des fans de la première heure, et j’en suis !



Ajouté :  Mardi 07 Juin 2011
Chroniqueur :  Line44
Score :
Lien en relation:  Six:A.M. Website
Hits: 5910
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/9/2019 à 00:43:31 en : 0,0634 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar