METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EDENBRIDGE (at)…
· OIL CARTER (FRA…
· VENTURIA (FRA) …
· PYRAMAZE (usa/d…
· MNEMIC (dk/FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CANNED HEAT (US…
· DYING TEAERS (F…
· NILE (usa) - M.…
· IRON MAIDEN (uk…
· ENSIFERUM (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 61 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

NAPALM DEATH (uk) - Enemy Of The Music Business (2000)






Label : Spitfire / Feto Records
Sortie du Scud : 25 septembre 2000
Pays : Angleterre
Genre : Renaissance d’un Mythe
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 49 Mins





Après la récréation Leaders Not Followers, NAPALM DEATH, une fois encore, a senti le vent tourner et réalisé que la barre devait être redressée une bonne fois pour toutes. A force d’hésiter entre plusieurs options, on finit par se perdre et ne plus se retrouver. Sans les accuser d’une trop grande versatilité, car l’originalité et la recherche sont toujours honorables lorsqu’il s’agit de créativité artistique, il faut reconnaître que certaines de leurs sorties n’étaient pas à la hauteur de leur légende.
Mais avec Enemy Of The Music Business, au titre révélateur et rassurant, fini les tergiversations. Et à quelques détails près, on peut sans crainte affirmer que ND a trouvé son style, qu’il va enrichir, durcir, et développer les années suivantes.
« Taste The Poison » constitue la meilleure preuve de tout ceci. Titre court, hargneux, bourré de contretemps efficaces, mené par un riff biscornu mais paradoxalement franc, il est emblématique de la « nouvelle » orientation du groupe. Condenser les inspirations pour les rendre plus percutantes. « Next On The List » et sa basse ronflante est à peu près bâtie sur le même moule, les digressions discordantes de Inside The Torn Apart en sus. « Constitutional Hell » n’est rien d’autre qu’une boucherie Core comme ND en pondra des tonnes par la suite. Le meilleur de Harmony Corruption distillé dans la haine primaire de Scum. Danny passe en triphasé, et renvoie tous les apprentis batteurs faire des pompes. Et comme Barney ne compte pas être en reste, il beugle comme un damné sur « Vermin », morceau qui tient à peu près la même cadence. Mais le vrai bonheur, c’est de trouver au moins un riff imparable dans chaque morceau, saine habitude que le groupe avait un peu perdu sur certains albums. Il est vrai que la pochette même nous donne de précieuses indications sur la volonté du combo de revenir à des aspirations plus sauvages et débridées, tant son graphisme nous ramène à la grande époque de Scum/FETO.
« Thanks For Nothing » pourrait être un message à l’attention d’un marché du disque toujours plus avide de rentabilité immédiate. Et si le texte revendique l’individualisme, la musique reste généreuse, niveau agression sonore ! « Can’t Play, Won’t Pay » ne renie rien de ce qui l’a précédée, et appuie même le propos pendant trois minutes de dégénérescence mélodique. « Cure For The Common Complaint » prend des allures de « The Inflitraitor », soit le meilleur titre de Words From The Exit Wound. Cette fois ci, tout est clair, ND a effectué une grande purge, et le lifting est plus que réussi.
« Necessary Evil » sonne plus REPULSION qu’une démo des ELECTRO HIPPIES. “C.S. (Conservative Shithead) Part.2” n’est rien de plus qu’une charge de plus dans la tronche d’un biz qui vous mine à grands coups de marketing.
Et c’est le maître mot de Enemy Of The Music Business. Ne plus faire de concessions, vivre pour soi même, pour son art, et de la façon dont on l’entend. Et ND avait eu légèrement tendance à l’oublier, sans doute contraint par son label de diluer un peu son fiel dans du sirop suite au carton commercial de Fear, Emptiness, Despair.
Finies les ententes cordiales, finies les courbettes, NAPALM rue dans les brancards, redresse l’échine, et envoie tout valser sur fond de textes crus et de bande son cauchemardesque. Les cinq musiciens ont bien compris la leçon, et vont s’obstiner à l’appliquer quoiqu’il leur en coûte.
Dont acte. Dès l’album suivant.
Quelques anecdotes concernant l’album en lui-même. Les morceaux « Can’t Play, Won’t Pay » et « (The Public Gets) What the Public Doesn’t Want » sont mal orthographies au dos de la pochette, « Cant Play, Wont Pay » pour le premier, et « (The Public Get) What The Public Doesn't Want » pour le second. Quant à « Taste The Poison », il est épelé « Take The Poison » dans le livret.
A noter qu’une fois de plus, le dernier titre de l’album, ici « Fracture In The Equation » est listé à 11:09, alors qu’il ne dure que 3:46. Aux alentours de 9:54, une nouvelle fois, un fan vient se présenter. Une constante chez NAPALM ces dernières années !

Discographie Complète de NAPALM DEATH : Hatred Surge (Album - 1985), Scum (Album - 1987), From Enslavement To Obliteration (Album - 1988), The Peel Sessions (Album - 1989), Harmony Corruption (Album - 1990), Death By Manipulation (Album - 1992), Utopia Banished (Album - 1992), Live Corruption (Live At Salisbury Arts Centre, 1990) (Album - 1993), Fear, Emptiness, Despair (Album - 1994), Diatribes (Album - 1996), Inside The Torn Apart (Album - 1997), Bootlegged In Japan (Album - 1998), Words From The Exit Wound (Album - 1998), Leaders Not Followers (Album - 1999), Enemy Of The Music Business (Album - 2000), The DVD (DVD - 2001), Order Of The Leech (Album - 2002), Punishment In Capitals (Album - 2002), Punishment In Capitals (DVD - 2002), Noise For Music's Sake (Album - 2003), Leaders Not Followers 2 (Album - 2004), The Code is Red… Long Live the Code (Album - 2005), Smear Campaign (Album - 2006), Time Waits For No Slave (Album - 2009), Utilitarian (Album - 2012)

Metal Impact Bonus :
NAPALM DEATH (uk) - Mark "Barney" Greenway (ITW/Août-2004)
NAPALM DEATH (uk) - Mark "Barney" Greenway (ITW/Avril-2005)
NAPALM DEATH (uk) - Mark "Barney" Greenway (ITW/Jan-2010/VF-EV)
NAPALM DEATH (uk) - Le Glaz art à Paris (28/01/10)
NAPALM DEATH (uk) - La Maroquinerie à Paris (04/03/12)



Ajouté :  Vendredi 10 Septembre 2010
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Napalm Death Website
Hits: 10146
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/6/2019 à 22:34:19 en : 0,1837 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar