METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TESLA (usa) - B…
· PAPERBACK FREUD…
· RESURRECTURIS (…
· PHENIX (FRA) - …
· BRAINSTORM (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ICED EARTH (usa…
· BEHEMOTH (pl) -…
· SAXON (uk) - El…
· G3 (usa) - Pala…
· GLENN HUGHES (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 22 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BENEA REACH (no) - Alleviat (2008)








Label : Tabu Recordings / Season of Mist
Sortie du Scud : 30 juin 2008
Pays : Norvège
Genre : Emocore Gay
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 50 Mins





Ces jeunes adeptes norvégiens des mèches de cheveux plaquées sur le côté à la mode ne sont pas des inconnus dans le pays d’Edvard Grieg et de Varg Vikernes. Le rapport entre ces deux-là ? Aucun, juste le plaisir de placer côte à côte le nom d’un grand artiste à côté de celui d’un semi-homme au QI de cacahuète. Bref, quoi qu’il en soit, ce sextette norvégien dénommé BENEA REACH continue de faire parler de lui dans son pays, en bien en plus ! Etonnant pour un groupe de Emocore ? Il faut croire que oui dans la Mère Patrie du Black Metal.
Formé en 2003, on ne compte plus les récompenses glanées par le groupe depuis la sortie de leur premier opus Monument Bineothan en 2006. Quand on a rien de valable à entendre, on se tourne toujours vers ce qui est le moins médiocre… En effet, difficile de se faire un nom dans un pays où le Metal sous-toutes ses formes est une institution au même titre que le steak de renne. Donc, quid de BENEA REACH ? Et bien, pas grand chose, et c’est là qu’est le fond du problème…
Particulièrement réfractaire à la limite de la virulence pour tout ce qui approche de près ou de loin le Néo Metal dans son essence la plus pure, une objectivité sans faille de ma part sera de mise. Déjà, on notera que BENEA REACH possède à son actif de solides arguments à faire valoir. Un point. Tout d’abord, on assiste à une solide mise en place des six instrumentistes. C’est pas compliqué, mais c’est la base. Carrés, jouissant d’un volume sonore énorme, la formation nordique au look très soigné, comme d’habitude dans ce milieu qui aime se regarder, distille des compositions massives et intenses émotionnellement. Second point. Ainsi, dans ce genre de produit, on a comme de coutume droit à du chant hurlé, du chant clairs, du chant aigu, des passages franchement Emo, tout le panel nécessaire à ces combos d’écorchés vifs en plein mal être post adolescence. Ce groupe qui était attendu comme un Messie se révèle en un énième combo de Emocore. Et comme dans 98% des cas pour ces groupes d’Emocore, de Gaycore et consorts, appelez çà comme vous voudrez, on se retrouve devant des morceaux exaspérants, écœurants, avec une seule envie, celle de jeter sa platine CD par la fenêtre d’autant plus que cela dure presque une heure de torture sonore ! Vomissures, bienvenues.
Pourquoi se faire du mal quand écouter de la musique est censé procurer du plaisir. De ce fait, une question se pose depuis des années et des années mais y pense t’on vraiment : Metal adoré, qu’es tu devenu ? N’as tu plus de fierté ni de dignité pour laisser d’obscurs combos te traiter et malmener de la sorte ? Conclusion comme quoi, en Norvège, il n’y a pas que de bons groupes de Metal. La preuve en son avec BENEA REACH. Déception également de la part de Tabu Records qui offrait jusque là un catalogue plutôt chiadé.



Ajouté :  Dimanche 15 Février 2009
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Benea Reach Website
Hits: 9241
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 01:15:34 en : 0,0624 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar