METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIMMU BORGIR (n…
· ALEA JACTA EST …
· FURIA (FRA) - D…
· DEEP IN HATE (F…
· T.A.N.K (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE 69 EYES (fi…
· LUCA TURILLI'S …
· SOULFLY (br) - …
· HORRESCO REFERE…
· SHINING (no) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 221 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CATTLE DECAPITATION (usa) - The Harvest Floor (2009)








Label : Metal Blade Records / Season Of Mist
Sortie du Scud : 2 février 2009
Pays : France
Genre : Grind / Death Metal bovin
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 38 Mins





Qui ignore encore aujourd’hui ce thème totalement imparable qu’est le générique de « 30 millions d’amis » ? Presque plus personne tant cette émission consacrée à nos amis les bêtes à été un succès en son temps. Parmi la liste des compositeurs qui auraient été susceptibles d’écrire pour ce programme figurait à l’époque le nom de CATTLE DECAPITATION. Mais il semblerait que les grands patrons et les agents artistiques n’aient pas voulus de grindeux à la tête de leur bande son. Pourtant, les valeurs véhiculées par les américains auraient parfaitement collées au concept. Défense des droits des animaux, écologie, suprématie à quatre pattes, environnement, il n’y parait pas comme ça mais les membres du combo (végétariens, soit-dit en passant) sont tous de fiers défenseurs d’une cause trop rarement rencontrée dans notre style. Et ils espèrent bien faire passer le message en ce début d’année 2009 avec leur quatrième homélie, The Harvest Floor.
Quelle bonne surprise que de constater que d’emblée, avec cette cover au message pour le moins… explicite, les américains n’ont pas flanchés devant le côté has-been de leur revendications. On comprendra donc facilement qu’ils préfèrent voir des humains être conduits à l’abattoir que du bétail. Puis c’est à « The Gardeners Of Eden » de nous plonger dans le bain. Là encore, pas de surprise, on reste sur une grosse base de Grind/Death lourd et concis qui suffirait à abréger les souffrances d’un bœuf atteint de l’encéphalopathie spongiforme bovine. Une très bonne surprise que ce titre, puisque comportant plusieurs niveaux et notamment un break semi-planant inspiré. La suite est un poil plus brouillon… CATTLE DECAPITATION s’engouffre dans des limbes de l’esprit que seuls les plus brillants et volontaires parviendront à apprécier. Ce sont les structures des compositions, pour la plupart désarticulées, désaxées ou incohérentes qui rebutent. « Tooth Enamel & Concrete » ou « The Product Alive » relèvent plus du freestyle que de la proposition taillée au millimètre. Pas hétérogène pour un sou, l’album pourra très vite devenir une source de lassitude pour les moins patients. Leurs antagonistes parviendront pour leur part à nuancer une production exemplaire avec un son de guitare et de basse (qui s’offre le luxe d’un ou deux solos !) ravageur ainsi que des tracks destructrices comme le sont « A Body Farm » ou « Into The Public Bath ». Le vocaliste à plus de mal à s’exprimer. On sent une évidente bonne volonté dans sa prestation, mais entre les beuglements de taureau, les mugissements de bœuf, les grouikements du cochon (cherchez l’erreur…), les vocaux Death, Grind ou même les aigus à la limite du Black, notre ami Travis Lyan y perd un peu son latin. On ne lui en tiendra pas rigueur car sa voix dégage néanmoins une émotion et une profondeur certaine. Pour conclure, on retiendra que CATTLE DECAPITATION nous salue bien bas avec un « Regret & The Grave » remarquable d’ingéniosité et que sa position (ultime) sur la tracklist n’est sans doute pas le fruit du hasard.
L’évolution de la « décapitation de bétail » est finalement assez singulière. Ils s’imposent au fil des années sans vraiment se faire remarquer dans la fosse à bovidés morts. Leurs albums sont rarement tape-à-l’œil, médiatisés ou grandioses. Mais l’essentiel est maîtrisé. Sans plus ni moins. Il ne serait pas illogique de trouver en CATTLE DECAPITATION, l’équivalent végétarien à CANNIBAL CORPSE.



Ajouté :  Samedi 14 Février 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Cattle Decapitation Website
Hits: 11237
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/10/2020 à 11:53:32 en : 0,0607 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar