METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· JONO (se) - Joh…
· GRONIBARD (FRA)…
· ELLIPSIS (FRA) …
· METALIUM (de) -…
· YYRKOON (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BOLT THROWER (u…
· MASS HYSTERIA (…
· STEVE VAI (usa)…
· HELLFEST OPEN A…
· YYRKOON (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 20 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CANNIBAL CORPSE (usa) - Bloodthirst (1999)








Label : Metal Blade Records
Sortie du Scud : 19 octobre 1999
Pays : Etats-Unis
Genre : Brutal Death Metal
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 35 Mins





La Genèse selon CANNIBAL CORPSE, chapitre un ; verset sept.
- Et CANNIBAL CORPSE vit les carcasses vides qu’il venait de créer déambuler sans vie sur les interminables sentiers des sinistres paysages. Il offrit alors à chacun d’entre eux des instruments pour matérialiser leur colère et égayer leur quotidien. Il insuffla dans leurs âmes un souffle de vie. CANNIBAL CORPSE les autorisa alors à puiser les ressources qui leur étaient nécessaires dans l’importante pléiade d’arbres fruitiers qu’il avait implantés dans le jardin des haines. Sauf d’un. Impérial, rassurant, l’arbre de la connaissance du bien et du mal trônait au milieu des autres. Serein. Ses fruits étaient charnus et luisants, d’un rouge vermillon intense. Les hommes n’y touchèrent pas. Leur vie se résumait désormais en trois mots : sommeil, nourriture et musique. Pour la quatrième fois, il y eu un soir et il y eu un matin… ce fut le septième jour.
Après tout, cette Genèse là n’est pas franchement éloignée de la réalité, tant la productivité nouvelle des ricains pourrait faire croire que leur existence ne tourne qu’autour de la musique et des fonctions secondaires comme le repos et la bouffe. Un an après Gallery Of Suicide, voilà qu’arrive Bloodthirst dans les bacs. Si pour la première fois depuis 1991, ces deux rondelles ont connu un line-up sans modification, c’est du côté de Vincent Locke (auteur de toutes les pochettes du groupe) qu’il faut se tourner pour trouver quelque chose d’intéressant à potasser.
Puisqu’en effet, le monsieur commence doucement mais surement à pondre des artworks ma foi grotesques et laids. Bloodthirst est sans conteste la pochette la plus absurde jamais produite. Même Casimir faisait plus peur aux gosses à son époque que cette espèce d’odonatoptère mi-libellule mi-homme carnivore issue d’une réminiscence ratée de mythologie. Le gore proposé tend à devenir plus capilotracté que vendeur. Comme un mauvais film de série B où des frelons transgénico-nucléaire et radioactifs déciment la population d’une ville comme Dallas. La musique est un tantinet plus attractive. Mais pas trop. Là où on pouvait penser que CANNIBAL CORPSE allait creuser un peu plus le fossé établi entre brutalité et technicité et par conséquent proposer davantage d’expérimentations, le combo se vautre confortablement sur un fauteuil de lauriers, reprenant exactement les mêmes ingrédients que sur Gallery Of Suicide. Autant on pouvait légitimement se réjouir de ces modifications sur ce dernier, autant là, l’effet de surprise est proche du néant. On retrouve ce nouveau son de guitare plus lead que rythmique sur des pistes comme « Coffinfeeder » ou « Hacksaw Decapitation » et on constate avec regret qu’il a perdu tout relief, rendant ces compositions quasi-inintéressantes et ordinaires ; comme une étrange sensation de déjà vu. C’est au moment le moins propice que les new-yorkais ont choisi de rester sur leurs acquis. Alors que tout le monde attendait une évolution supplémentaire. Et pourtant, et pourtant, je n’aime que toi… et pourtant Bloodthirst reste largement au-dessus de la ligne de flottaison. Grâce notamment à une production de plus en plus impeccable (n’oublions pas que CANNIBAL CORPSE à grandi en même temps que son label, Metal Blade Records !) et à des grosses tracks, tellement bêtes et méchantes mais tellement jouissives (« Sickening Metamorphosis »).
Une fois de plus, on ne sait que penser de cette nouvelle galette des cannibales. Tantôt accrocheuse, tantôt soporifique (paradoxe, quand tu nous tiens…), elle pose néanmoins un constat assez acerbe et problématique pour leur évolution : Bloodthirst ne serait-il qu’un album de plus ?


Discographie Complète de CANNIBAL CORPSE : Eaten Back To Life (Album - 1990), Butchered At Birth (Album - 1991), Tomb Of The Mutilated (Album - 1992), The Bleeding (Album - 1994), Vile (Album - 1996), Gallery Of Suicide (Album - 1998), Bloodthirst (Album - 1999), Gore Obsessed (Album - 2002), The Wretched Spawn (Album - 2004), Kill (Album - 2006), Evisceration Plague (Album - 2009), Torture (Album - 2012)



Ajouté :  Lundi 02 Février 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Cannibal Corpse Website
Hits: 11593
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 05/6/2020 à 07:34:17 en : 0,0727 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar