METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SONATA ARCTICA …
· NOXIOUS ENJOYEM…
· WAR FROM A HARL…
· MARTYR (ca) - F…
· 21OCTAYNE (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· UFO (usa) - Ely…
· MORBID ANGEL (u…
· W.O.A WACKEN OP…
· SONISPHERE (FRA…
· STRATOVARIUS (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 209 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

AS WE FIGHT (dk) - Midnight Tornado (2006)








Label : Dockyard1 / Underclass
Sortie du Scud : 23 octobre 2006
Pays : Danemark
Genre : Metalcore
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 42 Mins





AS WE FIGHT débuta sa carrière en 2001 à Fredericia au Danemark. Très tôt, les musiciens composant ce quintet perçurent l’envie et l’ambition de combiner les influences et les inclinaisons de chacun, le tout sonnant comme un habile mélange de Metal Nordique et Américain. Ce groupe avait déjà fait parler de lui de manière probante puisque le précédent opus Black Nails and Bloody Wrists rencontra dans sa terre natale et de part le monde un vif et franc succès. Surfant sur cette réussite et glanant bon nombres de récompenses (meilleur groupe Live Danois) au pays de Hans Christian Andersen et de la Petite Sirène, AS WE FIGHT revient plus fort que jamais pour lancer à la face du monde un pavé lourd de douze titres de Metalcore toujours plus hargneux. Remarquablement aidé et entouré par les joyaux de la production et du mix danois que sont Tue Madsen et Jacob Bredahl, le groupe ne manque certainement pas de moyens. Du moins sur le papier, l’ensemble s’annonce assez attrayant. En compagnie et sous la direction de Bredahl, le groupe et lui-même ont ajouté des influences Heavy années 80 que l’on retrouve dans les riffs et les rythmiques bien plus matures et mieux étudiées. A ce titre, les soli sont plus présents et apportent une touche Heavy au Metalcore de AS WE FIGHT.
Pour s’en donner une idée, rien de mieux que de se plonger dans l’album avec « Escaping The Poison Hands of Despair » et ses changements rythmiques et breaks variés. Le groupe n’hésite pas non plus à incorporer quelques nappes de synthés censées étoffées et habillées les titres. « Where Eagles Turn », là ou les aigles de MAIDEN osaient, les aigles de AS WE FIGHT nous frappent els tympans à grand renfort de grosses rythmiques. La batterie triggée et les lignes de basse grasses apportent ici la densité et la profondeur nécessaire à ce genre de morceaux. Déjà à ce stade, les parties vocales Hardcore nous fatiguent plus qu’autre chose. Au contraire, les lignes vocales Death plus rauques se démarquent par rapport au style pratiqué.
AS WE FIGHT s’adonne à des Riffs bien plus catchy, davantage percutant que sur le premier album : les pistes que sont « Dead End Streets » ou « Coldhearted » sont à l’image de ce progrès. AS WE FIGHT a indéniablement pris de la bouteille et s’illustre par des compositions plous rentre dedans et rageuses. Les jeunes Danois ont dû ingurgités des quantités faramineuses de Golden Grahams, ce Midnight Tornado renvoyant aux oubliettes la précédente livraison studio. Des titres à l’image de « Annihilation » et « Slay The Firstborn » devraient avoir droit à un accueil du tonnerre sur scène et remporter les suffrages des légions de fans. En revanche, tout n’est pas parfait sur ce second opus, puisque certains titres à défaut d’être puissant ne dégagent pas grande chose hormis cette puissance. Faire du Metal uniquement pour faire du gros son, cela n’a pas trop d’intérêt. Si les mosh parts sont rentre dedans, cela ne suffit pas, ce type rythmique étant un standard du genre depuis belle lurette. Le titre « Orchestra of Death » démontre déjà un peu plus de prise de risques de la part des Danois, la mélodie entraînante devant y être pour beaucoup.
En ne conservant qu’un seul chanteur crachant ses growls, AS WE FIGHT pratiquerait un Deathcore au punch plus vigoureux. Le producteur n’étant autre que J.Bredahl et vocaliste de HATESHPERE, celui-ci pourrait peut-être leur donner quelques conseils. De même que sur ce genre de styles, les titres longs n’ont que pour effet d’ennuyer l’auditeur. Trois quart d’heures pour un album de Metalcore, on frise la surconsommation. En conclusion, une nette progression depuis le dernier album. A confirmer sur le prochaine opus.



Ajouté :  Lundi 04 Décembre 2006
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  As We Fight Website
Hits: 10603
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 01/10/2020 à 17:50:18 en : 0,0624 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar