METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OBITUARY (usa) …
· LEGION OF THE D…
· BLACKMORE'S NIG…
· ZOE (FRA) - Fre…
· YYRKOON (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PERSISTENCE TOU…
· ADX (FRA) - Le …
· ALICE COOPER (u…
· WALL SOUND FEST…
· PATRICK RONDAT …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 86 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TARJA (fi) - Bataclan à Paris (28/02/12)

Groupes Présents au concert : MYRATH (tn), BENIGHTED SOUL (FRA), TARJA (fi)
Date du Concert : mardi 28 février 2012
Lieu du Concert : Le Bataclan (Paris, France)

Après les gelées hivernales, nous voici maintenant délicatement caressés par la douceur du printemps, et quel meilleur climat pour accompagner la belle Tarja dans la fin de son périple célébrant la sortie de What Lies Beneath…Certes, la rigueur de l’hiver eut été cadre plus adéquat eut égard aux racines de la finlandaise, mais le public allait ce soir lui prouver encore une fois que la chaleur de son admiration était la meilleure source d’énergie à laquelle elle pouvait se ressourcer.



Au Bataclan, l’heure, c’est l’heure. Arrivé à 19h12 je constate que MYRATH a déjà commencé à jouer, et que la salle est fort bien remplie.
J’avoue. Mea Culpa. En venant ce soir, je ne connaissais pas la musique des deux groupes de première partie.
Mais que voulez vous, on ne peut pas tout écouter non plus.
Et cette « virginité » m’a permis sans doute d’encore plus apprécier la prestation des tunisiens, qui fut avec le concert de la princesse des glaces le moment fort de la soirée.
Se basant sur leurs trois albums, et faisant la part belle au petit dernier, Tales of the Sands (chroniqué ici par mon ami NicoTheSpur), le quintette a fait montre de toute la palette de son talent, ma foi fort vaste.
MYRATH, c’est du Progressif bien sur, du Metal à n’en point douter, mais surtout des influences orientales délicieuses qui ne se contentent pas d’être un simple gimmick « exotique » pour européen en mal de soleil. Leur attitude sur scène est convaincante, leur niveau musical exceptionnel, et surtout, leurs chansons sont de véritables oasis de puissance et de délicatesse.
Bien sur, Anis et Morgan assurent une rythmique créative et solide, et ne rechignent pas à agrémenter leurs parties de petites trouvailles séduisantes. Le tout en restant très visuels. Evidemment, Malek est un guitariste fin et racé, aux riffs plombés et aux soli enchanteurs. Mais la révélation pour moi, fut la présence et le charisme de Zaher, parfait dans son rôle de frontman. Il se dégage de ce chanteur une envie de partager, un réel désir d’entrer en communion avec la foule, et, pour aller plus loin, une vraie gentillesse. Mais surtout, c’est sa voix chaude et veloutée qui m’a conquis. Toujours juste, profond quand il le faut, plus léger par moment, il permet d’aérer de longues plages parfois assez complexes de ses lignes vocales délicates. Notons également les interventions d’une charmante danseuse, qui nous a tous mis baba avec ses mouvements sensuels et son sourire charmeur…
Une claque dans le bon sens du terme, et leur passage sur scène m’a aussitôt donné envie d’en savoir plus sur leur musique, et de les suivre d’une manière plus assidue.
Bravo ! (9/10)



La partie n’était pas gagnée pour les locaux de BENIGHTED SOUL qui ont pourtant mis toute leur énergie à relever le défi. Affligés d’un son vraiment pas terrible, nos frenchies ont tout donné pour nous offrir le meilleur de leur répertoire, mais ils étaient handicapés par ce qu’on appelle « la position du sandwich »…Oui, se retrouver coincé entre MYRATH et TARJA, ça n’est pas vraiment un avantage…
Les titres ont déroulé, et ont obtenu une bonne réponse du public, décidemment très chaud ce soir. Bravo d’ailleurs à l’assistance qui a fait preuve d’une réactivité optimale ce soir, permettant aux différents groupes de se sentir comme chez eux, et ce, malgré un Bataclan plein à craquer et une température avoisinant les 40°…
Je dois avouer que si je n’ai pas été séduit par la musique du quintette, j’ai en revanche vraiment apprécié leur volonté d’en découdre. Menés par une Géraldine très en voix et très en forme, ils ont assuré une partie bien méchante, avec des morceaux mettant en exergue leur faculté à imposer des ambiances variées, tantôt proches d’un Metal très ténu, tantôt plus atmosphériques.
Leur progressif est somme toute assez classique, proche de la frange la plus dure, avec des passages fédérateurs et des interventions en solo pertinentes.

Mention spéciale à la gestuelle de Nicolas au kit, et à sa frappe sèche et précise, et à Géraldine bien sur, parfaite en meneuse de troupe. (7/10)



Trois bons quarts d’heure d’attente avant que la belle TARJA ne montre le bout de son nez… Enfin presque… Car au bout de vingt minutes les vigiles nous intiment l’ordre (tout a fait cordialement) de reculer un poil pour permettre au backdrop de tomber sur le devant de la scène… La tension monte, monte, les fans sont là, devant, trépignent, le front en sueur…Et soudain, la splendide intro retentit, et le groupe monte enfin sur scène, toujours dissimulé par le backdrop…
Premier titre en feutré, le gigantesque « Anteroom of Death », et Tarja apparaît, masquée, superbe, grandiloquente… Ses premières vocalises mettent ses aficionados en transe, et il faut admettre que la Finlandaise est en voix ce soir…
Pas de quartier, la fan base est là pour faire comprendre à Tarja qu’elle est unique, et ce dernier concert français de la tournée What Lies Beneath en est l’ultime occasion. Les premiers rangs sont intenables, et Tarja mène la danse, tout en sourire et joie de chanter.
Tarja sur scène, c’est d’abord du plaisir. C’est une chanteuse au talent hors norme, à la voix de cristal qui semble émerger d’une forêt en session nocturne, une impression irréelle, une présence iconique. Mais c’est aussi une musicienne charmante, qui donne autant qu’elle ne reçoit.
Sa carrière en solo, qu’on apprécie ou pas sa musique, est une indéniable réussite, et de la scission de NIGHTWISH sont nés deux entités viables, pour le plus grand plaisir de tous.
J’ai cru comprendre durant les intermèdes non musicaux, que bon nombre de fidèles du fan club français étaient là ce soir, au premier rang, et il faut leur concéder un enthousiasme sans faille.
Les poings se lèvent, les gorgent chauffent, l’ambiance est au zénith.
Bien sur, certains titres obtiendront une réponse dithyrambique. Ainsi, l’incontournable « Bless The Child » fera trembler les fondations du Bataclan, et même en tant que non fan du répertoire initial de Tarja (comprenez son parcours avec NIGHTWISH…), je dois reconnaître que ce morceau est quand même gigantesque en concert…
Et de voir Tarja, tout à tour émouvante, euphorique, volontaire, énergique est un bonheur que je souhaite à tout le monde. Elle sait que ce concert doit être un point final inoubliable et se livre corps et âme pour enlever la partie. Et sa prestation vocale était proche du sans faute (même si quelques couacs ont pu être notés à la fin du medley, sur « Sing For Me », ce qui l’a bien fait rire d’ailleurs…), et un titre comme « I Feel Immortal » a pris ce soir tout son sens…Car ce soir, devant tous ses fans en extase, la belle semblait évidemment hors du temps, imprenable, intouchable et pourtant si proche de nous…
Mention spéciale à son groupe bien sur, avec un Mike Terrana à la gestuelle toujours aussi fantastique, qui nous offrit un solo époustouflant derrière son kit toujours aussi impressionnant.
On se termine sur la toujours fabuleuse reprise de Gary Moore, la splendide « Over The Hills And Far Away », que la belle a quasiment fait sienne, avant que « Until My Last Breath », véritable déclaration d’amour à la musique ne vienne clôturer les débats…
Tarja ce soir, à confirmé tout le bien que je pensais de ses performances live, impression plus que positive ressentie l’année dernière lors de son fabuleux concert au Sonisphère. C’est une artiste complète, proche de ses fans, humaine, à la voix irremplaçable.
Et de la voir attendre à l’entrée du tour bus ses fans, pour signer des autographes, des albums, et des photos à tour de bras, de poser avec eux, ne fait qu’accentuer un peu plus son côté humain, et humble. Il fallait voir la joie de ces jeunes, attendant sagement leur tour pour s’approcher de leur idole. Quelle belle attitude, malgré la fatigue et l’heure tardive…

Avec des artistes de sa trempe, le Metal classieux n’est pas près de mourir. Merci Tarja pour cette soirée superbe, et à bientôt sur nos terres avec un nouvel album. (8/10)

SETLIST TARJA :
• Anteroom of Death
• My Little Phoenix
• Dark Star
• I Walk Alone
• Naiad
• Drum Solo
• Little Lies (Groupe)
• Little Lies
• Into the Sun
• Bless the Child (Nightwish)
• Rivers of Lust / Minor Heaven / Montañas de Silencio / Sing for Me
• I Feel Immortal
• Never Enough
• In for a Kill

Rappel:
• Over the Hills and Far Away (Gary Moore)
• Die Alive
• Until My Last Breath


Ajouté :  Lundi 05 Mars 2012
Live Reporteur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Tarja website
Hits: 9166
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/7/2017 à 16:34:00 en : 0,1577 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar