METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LYNCH MOB (usa)…
· MACHINE HEAD (u…
· MALMORT (FRA) -…
· BLACK MIRRORS (…
· UNISONIC (de) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AIRBOURNE (au) …
· NINE INCH NAILS…
· MANOWAR (usa) -…
· THE DILLINGER E…
· SWANS (usa) - L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 59 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MANOWAR (usa) - Salle Marcel Cerdan à Paris (18/11/02)


Autre Groupe Présent au concert : Bludgeon (usa)
Date du Concert : Lundi 18 novembre 2002
Lieu du Concert : Salle Marcel Cerdan (Paris, sous Bercy)

A peine de retour de Londres, pas dans la plus grande forme il faut l'avouer (on marche et on boit énormément là bas...), qu'il faut se préparer à la "guerre" ! Parce qu'on peut dire ce qu'on veut sur Manowar, ils sont Metal ! Point à la ligne.
Ils sont loin d'être exempts de défauts mais quand ils jouent, ça ne rigole pas mais alors pas du tout ! La preuve encore ce soir là où on s'est pris un mur en pleine face !

Un mur de décibels en premier lieu ! Waouch, ça débouchait les esgourdes plus sûrement qu'un coton tige en fer forgé ! Déjà ça a commencé avec le groupe de première partie : Bludgeon, groupe produit par Joey de Maio (bassiste de Manowar) himself, ceci devant expliqué leur présence et la durée anormalement longue du set pour un groupe d'ouverture. A moins que le temps se soit ralenti pour me torturer ?! Bon j'exagère un peu mais ça m'a pas transcendé un brin... Du death/thrash sans aucune saveur, une présence scénique à peu prés équivalente au zéro absolu et un son très fort mais brouillon. Rien à dire de spécial, ce n'est pas aussi affreux que ce qu'on m'avait dit mais je ne trouve pas cela d'un grand intérêt. J'en profite donc pour faire le con avec tous les potes réunis ce soir pour l'occasion, ça fait plaisir d'être tous ensemble pour de telles occasions.

C'est la première fois que j'assistais à un concert dans cette salle située sous Bercy et même si elle parait triste et froide, sa capacité est idéale je trouve. Je dirai que ce soir on devait être dans les 1500 sur 2 ou 3000 possibles. Par contre, pendant Bludgeon, le son se répercutait un peu trop sur les parois à mon goût. J'espérais l'acoustique meilleure pour Manowar, sinon on allait mourir d'un magma sonore non identifiable !

Heureusement on est simplement mort de Bonheur métallique ! Je dois être un peu maso, parce que cela fait plusieurs mois que je n'avais pas livré une si bonne "bataille" dans les pogos et même si j'ai encore quelques marques persistantes, j'en suis ressorti tout content ! Mais que voulez-vous, j'aime partager ma sueur et mes poils avec mes Brothers of Metal ! Mention excellent au public présent, pour une fois à Paris ! Donnant de la voix, scandant souvent le nom du groupe pendant la pause (un bail que je n'avais pas vu ça en France à ce point !), se secouant les chevelures en chœur, bref Heavy Metal !

Quand d'un coup les lumières s'éteignent, le rideau descend et l'intro se concluant par un tonitruant : "and now from the united states of America : Manowar! ", retentit, on sait qu'on va vivre un grand concert. Parfois on le sent à l'avance et ça n'a pas manqué !
Les quatre Warriors déboulent sur "Manowar" évidemment et on sent nos cœurs qui sautent au rythme de la batterie ! Le son est surpuissant, merci Padre d'avoir oublié les bouchons juste ce soir là ! Mais on est des warriors nous aussi, non ? Alors plein gaz et cerveau mode off pour deux heures !
Dés le troisième titre, on sonne la charge avec Alex, Nico et les autres ensuite, on pourfend la salle dans sa longueur totale ! Ca y est, on est devant, on peut prendre nos aises et se faire la guerre en écoutant du true Metal !!

Les Manowar sont misogynes, kitch, ridicules, d'un autre temps (je ne sais pas encore ce que j'ai entendu au long des années ! )... mais moi je m'en tamponne le coquillard : quand ils enchaînent les hymnes à la suite, je suis en érection !
La maîtrise est parfaite, l'interprétation aussi. Les nouveaux morceaux résonnent comme autant de nouveaux classiques (Call to Arms est à mon sens indispensable !). On se sent fort sur "Warriors of the World",on se sent fiers sur "The gods made heavy metal", on se sent puissants sur "Sign of the Hammer", on hurle sur "Hail and Kill", on brandit les poings sur "Kill with Power"... Rares sont les groupes à posséder tant de titres dans leur répertoire !
Alors ils sont peut être ridicules dans leurs tenues en cuir moulant, mais pour un Metalleux pur et dur ils sont impériaux !
Et même le quart d'heure acoustique en plein milieu du set n'arrive pas à les discréditer ! "Sword in the wind", la balade du dernier opus est toujours magnifique, "Master of the wind s'enchaîne et le public poursuit son osmose avec le groupe en accompagnant souverainement Eric Adams (chant). Et point d'orgue de cette "pause unplugged" : "Courage" chantée en français s'il vous plait ! Le public est aux anges et les Manowar aussi. C'est la première fois que je les vois autant sourire, il me semble. Ca se voyait qu'il prenait un pied intense eux aussi. Emu même, Adams, d'être autant soutenu pendant "Courage".

Le rappel se fait ensuite par quelques bruits pétaradants de moteur... En effet, chaque musicien va se ramener tour a tour sur les planches (solides lesdites planches quand même !) au guidon d'une harley avec en bonus deux superbes créatures à l'arrière pour Eric et Joey ! Ils ont pas pris les plus vilaines, c'est certain !
C'est Manowar dans toute sa splendeur : des belles mécaniques, des belles carrosseries, du bon Metal, sans oublier des bons speech bien "true" !
On aura eu droit aux habituels : "toi là, ta copine elle est bonne, je lui ferai bien son bonheur mais comme tu es un Brother et que l'amitié compte plus que les femmes, je n'en ferai rien. Mais ce soir quand tu la prendra tel un aigle qui déploie ses ailes, pense à Manowar !" Ou encore : "si vous n'aimez pas Manowar, on s'en fout, fuck you !Allez, dites en chœur à ceux qui n'aiment pas Manowar : FUCK YOU !". Sans oublier le speech sur les limitations sonores... qui se conclue par un somptueux... FUCK YOU pour changer !!!
Ah ben oui, ils assument depuis 20 ans ce qu'ils sont et ce qu'ils aiment, on peut pas les blâmer pour ça, non?

Et Manowar ne serait pas Manowar sans les soli interminables de Logan (gratte) et De Maio. Bien que cette fois ci je les ai trouvé assez courts au final. Je préférerai toujours deux morceaux à la place mais on peut pas tout avoir ! Un petit "Fighting the World" suivi d'un "Metal Warriors" ou" Wheels of Fire" m'aurait paru judicieux... Dommage, mais on va pas chipoter parce qu'une fois les motos bien garées sur les cotés de la scène et les grattes acoustiques remisées sur leurs racks, les gus vont nous achever par un enchaînement qui ne laissera personne vivant : "Outlaw/Power/House of Death" et le sempiternel titre clôturant leur show : "Black wind, fire and steel" : un carnage devant !

On ressort de là totalement exténué. Rien à dire sur ce coup, la meilleure prestation que j'ai pu voir d'eux et un des meilleurs concerts de l'année, sans conteste. Tout était réuni pour cela. Une seule phrase peut résumer cette soirée : "Others bands play, Manowar Kills !".

Le temps de gratter le prix pour deux affiches géantes du concert (on est marseillais ou on l'est pas !), de saluer les Brothers d'un soir avec lesquels on s'est mélangé les poils, de boire une binouse indispensable (la meilleure de tout ce week end, même si paradoxalement c'était une kro !!) et on rentre dormir quelques heures chez Oso-hotel-pour-marseillais avant de prendre le train retour pour Marseille où les clients ne me laisseront pas de répit dés mon saut du train... Mais un tel week-end, ça se mérite, non ?

Merci à tous ceux qui ont partagé des moments encore une fois uniques...

Set list presque dans l'ordre:
Manowar
King of Metal
Kill with Power
Spirit Horse of the Cherokee
Bridge of Death
Warriors of the World
Sign of the Hammer
Call to arms
The Gods made Heavy Metal
Brothers of Metal part 1
Hail and Kill
Solo guitare
solo basse
Blood of my enemies(?)
Army of Immortals
Swords in the wind
Master of the wind
Courage
Outlaw
The Power
House of Death
Black wind,fire and steel


Ajouté :  Lundi 25 Novembre 2002
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  Manowar Website
Hits: 28944
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/5/2019 à 17:33:33 en : 0,0826 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar