METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GORGOROTH (no) …
· FISSION (se) - …
· OTARGOS (FRA) -…
· BRAINSTORM (de)…
· EXCITER (ca) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WITHIN TEMPTATI…
· AIRBOURNE (au) …
· ORPHANED LAND (…
· LACUNA COIL (it…
· FETE DE LA MUSI…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 112 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

W.O.A WACKEN OPEN AIR (de) - Wacken (31/07 au 02/08/08)


Date du Festival : Du 31 juillet au 2 août 2008
Lieu du Festival : Wacken, Allemagne

Et un Wacken de plus, un !
Les années se suivent et ne se ressemblent plus sur certains points... tout en se ressemblant vachement sur d'autres. Paradoxal mais réaliste. Comme les autres fois, ce fest reste unique de par l'ambiance dégagée, de par son aura, ses festivaliers éclectiques mais réunis sous une même bannière pendant quelques jours, la qualité des prestations globales, bref un tout qui en fait le plus gros fest Metal du monde.
Cependant, contrairement aux années précédentes, tout ce qui tourne autour du fest en lui même, et de la musique, ben ca devient énormissime... Déjà que cela soit complet dès mars, c'est inédit pour un fest en général, et un fest Metal de surcroit. Gageons que pour les 20 ans en 2009, avec l'absence d'annonce des gros headliners pour faire monter le buzz et enflammer l'imagination et les spéculations des fans (on parle beaucoup de AC/DC ou METALLICA, parfois de RAMMSTEIN...), cela sera sold out avant décembre...
Ensuite, le merchandising est devenu délirant. Cela va du vibromasseur (deux modèles différents !) au parasol, en passant par la serviette de plage, la chaise de camping, le briquet ou encore les lunettes officielles... tout ce qui peut être estampillé d'une marque ! Je ne parle même pas des dizaines de modèles de tshirts, hoodies, zip, chemises, caleçons, maillots... avec une queue de plusieurs dizaines de minutes quelque soit le stand, dès le mardi dans la rue principale du village ! On pouvait même louer sa propre cabine à chiottes pour 120 euros ! Et n'oublions pas le must de cette saison: la carte de crédit Wacken, ainsi que la Fondation Wacken !!! C'est devenu une méga machine à fric, tout en gardant un esprit assez unique. Un vrai paradoxe.
L'avantage, c'est que ce fric, on peut voir qu'ils en réinvestissent une bonne partie dans une grosse tête d'affiche comme IRON MAIDEN, ce qui était impensable pour ce fest il y a ne serait ce que 5 ans ! Mais ils font les choses encore mieux avec plus de flouze, comme par exemple la signalétique sur de grands panneaux un peu partout dans les campings et aux abords du site. Ils ont renommé les allées des campings (qui vont jusqu'à la lettre "Y" !) en noms de groupes ou de styles Metal pour le fun. Ils ont aussi amélioré ce qui leur était reproché en 2008, à savoir principalement un site qui ne pouvait plus contenir 75 000 personnes en l'état. Je ne vais pas dire que nous étions à l'aise non plus, mais déjà entre les deux mégas scènes, et la Party stage au fond à droite, plus besoin de se faufiler par un petit passage, il n'y avait plus d'obstacles, cela faisait un immense espace. Le souci, c'est que même à l'opposé, la Party stage souffrait du son très fort des trois quarts des groupes qui jouaient en même temps sur la Black stage pourtant complètement à gauche... Ca faisait un vrombissement continu assez désagréable pour des combos qui avaient des chansons avec ambiances, genre PRIMORDIAL...
Mais le gros point noir du Wacken tel qu'il est maintenant, c'est la foule. Victime de son succès certes, mais dans des fests encore plus gros comme le Werchter, je n'ai pas cette sensation de toujours devoir contourner des milliers de personnes pour aller à une scène, de marcher encore et encore toujours plus pour voir tel groupe, de me noyer dans une masse humaine. C'est un peu étrange. Et du fait de ne pas vouloir me positionner des plombes avant pour être bien devant, ben j'ai vu la plupart des lives de la Black et de la True stage, sur les trois écrans géants... Ce n’est pas le but d'un festival non plus à mon sens... Déjà je n'ai jamais été fan des barrières, mais au plus j'avance dans l'âge, au moins j'ai envie de me faire chier à attendre un groupe pendant une heure pour les voir bien.
Quand sur les écrans on voyait la foule pour chaque groupe, c'était impressionnant et beau. Des dizaines de milliers de metalheads bras levés pour des zicos qui jouent à 14h, on est loin des 50 pèlerins pour BRAINSTORM ou autres à midi il y a 6 ans.
Une fois qu'on sait tout ca, et on le savait un minimum depuis l'an dernier, on peut gérer son Wacken comme on le désire. Personnellement ce n'était pas mon meilleur, loin de là, du fait de ce que je viens d'énumérer, mais aussi du fait que je ne fonctionne plus pareil qu'il y a 5 ans. En soi, je tiens à préciser encore une fois que c'était une organisation au top du top, encore plus admirable quand on voit tout ce qu'il y a à gérer, du plus petit détail au plus gros souci possible.
De notre coté, avec Marc et mon père on s'est fait le trip depuis Marseille en caisse, avec une étape à mi chemin à Longwy pour récupérer DG. On a retrouvé Alex, Tom et Tsech à Hambourg dès le lundi pour faire la fiesta habituelle sur le Reeperbahn, à la Ballroom, à la big Fête foraine, et dans les bars jalonnant ces étapes. Une bien belle journée/soirée sous un ciel plus que clément, qui augurait d'une excellente semaine.
Pour éviter la merde de l'an dernier sur la route amenant au site (des heures et des heures pour faire quelques malheureux kilomètres), on avait tout décalé d'un jour en avance. Et pas mal on du faire pareil vu le monde dans le village dès le mardi après midi. Et selon le communiqué officiel d'après Wacken, il n'y aurait pas eu de soucis les autres jours sur la route. Comme quoi, les orgas savent prendre en compte les réclamations et désidératas des fans d'une année sur l'autre. Bravo à eux.
Le mercredi les festivités commençaient véritablement avec les conneries dans les campings. De notre coté on s'était installé une petite table avec une bonne dizaine de bouteilles diverses, histoire de faire des apéros sympas. Le Biergarten ne désemplissait pas, sous un cagnard digne de mon sud natal, on pouvait écluser des Beck's dégueulasses et des Franziskaner blanches moins pourries avec plein de metalleux aussi fadas que les autres éditions ! Une ambiance toujours festive, un lieu qui symbolise à lui seul ce qu'est le Wacken ! Dans la soirée, un petit tour à la Wet stage (celle sous tente, qui fait ballroom aussi les nuits) pour voir METAKILLA, mais impossible de rentrer, on a juste entendu du bon METALLICA, tout en tchatchant avec Gaetan et Gasp. Par la suite j'ai un peu perdu du monde, en ai retrouvé, bref le classique.
Et c'est déjà le jeudi, jour le plus intéressant pour ma part, musicalement parlant. Ca a débuté avec les GIRLSCHOOL, vieux groupe de filles bien Heavy, que j'étais bien content de voir au moins une fois. Et ce fut une bonne surprise, car elles envoient sévères les donzelles ! Ca riffe super, une attitude fun tout en étant rentre dedans, et un public d'entrée réceptif. En plus, ces metalleuses sont adorables et disponibles en coulisses. Une bien bonne entrée en matière.
Pour la suite, je vais voir par curiosité cette Lauren HARRIS, fille du bassiste de MAIDEN. Ce dernier l'avait déjà incrusté sur la tournée de son combo, mais c'est la première fois que j'ai l'occasion d'en écouter une note. Ben dites donc... Quelqu'un peut me dire ce qu'elle foutait à Wacken, et dans un fest Metal tout court ??? Non mais sérieux... Elle a un joli brin de voix pop-rock, mais à part ca que dalle. Les compos sont affligeantes de banalités, sa voix et son attitude ne cadrent pas avec tout le reste, et j'ai même cru entendre quelques sifflets dans la masse, chose inédite ici ! Qu'elle aille tourner avec YELLE !
J'ai tenu 20 minutes et puis je suis allé voir les NASHVILLE PUSSY sur la Party stage. Comme à leur habitude ca dépotait, Ruyter était en méga forme, la bassiste plus investie qu'à Marseille il y a quelque temps déjà, bref rien de nouveau sous le soleil de leur rock graisseux, mais ca fait toujours plaisir.
Mais la grosse claque de la journée, c'est la prestation de AIRBOURNE. Groupe qui fait du AC/DC, on peut pas mieux définir leur style, et en même temps cela veut tout dire. Ben mes aïeux... Alex et Tom me gonflait avec eux depuis un bon mois, la K7 tournait souvent dans le vieil ampli à piles qu'ils avaient transporté à Wacken pour faire profiter tout le monde dans le village et dans le camping. J'irai pas jusqu’à écouter le cd en boucle chez moi, mais en live, c'est une débauche d'énergie totale, une hargne terrible. Ils en veulent les jeunes ! Le gratteux-chanteur a du Bon Scott en lui niveau attitude, et vocalement c'est bien éraillé comme il faut pour soutenir la musique rock'n roll de AIRBOURNE. Signe qui ne trompe pas: ils ont fait l'unanimité dans la fosse. Un tel succès pour un combo qui vient de sortir son premier album, c'est rare. A voir impérativement si vous aimer AC/DC, ROSE TATTOO, et ce style de rock simple mais right in your face. Parce que ok c'est du AC/DC like, mais les morceaux sont bons en eux mêmes. La bonne claque qui fait plaisir.
Une petite pause pour se désaltérer, cinq minutes devant AVENGED SEVENFOLD, autre groupe qui était sur la tournée MAIDEN, comme par hasard, (et qui comme Lauren HARRIS, n'avaient rien à foutre là), et direction la Wet stage pour ALESTORM, groupe écossais, dont Marc me serinait les oreilles depuis un mois lui aussi ! Chacun sa petite découverte, hein les mecs !
Ben j'avoue que là aussi c'était bien sympa. Pas la méga torgnole, mais un bon moment festif au son de leur hard-heavy festif mâtiné d'influences celtiques. Ca peut se rapprocher de FINNTROLL et toute cette vague, mais plus proche de GRAVE DIGGER que de l'extrême niveau compos. Une bonne zik de pub en tous cas !
Et puis il est temps de voir IRON MAIDEN à Wacken. En soi c'est un événement, tout en étant un peu étrange. Je continue à dire que cela ne "cadre" pas avec ce qu'était Wacken. Mais au vu de tout ce que j'ai développé dans l'introduction, c'est assez logique. On ne va pas trop râler non plus, l'occase de revoir les anglais pour cette tournée revival, c'est du bonus.
Inutile de dire qu'il était totalement IMPOSSIBLE de les voir de près, ni même de s'incruster en face de la True Metal stage, puisque les gens étaient agglutinés de la barrière jusqu'à la sortie du site ! Le mieux était encore de se mettre sur le coté gauche de la Black Metal stage (c'est dire la distance...), pour avoir un aperçu en diagonale de la scène. Mais évidemment, on a suivi la chose sur les écrans géants principalement (et il y avait des video walls sous la Wet stage, et en dehors du site aussi). Ce qui quelque part me gêne, je ne vais pas à un fest pour voir des écrans ! Mais heureusement, le boulot des cameramen, et du mec à la régie était parfait, et ce pour tous les groupes du week end. On voyait plein de plans différents, c'était bien réglé. Après, même si l'ambiance était bon enfant, ca ne m'a pas paru la folie totale, comme ca l'est dans un bercy. D'où ma préférence pour ce dernier show.
Par contre, ok les MAIDEN était en super forme, mais bordel de merde ! Ils sont prévus deux heures, soit 10 minutes de plus au moins que leur temps de jeu sur cette tournée. Ils ne pouvaient pas faire un titre en plus rien que pour cette raison ? Et encore plus pour la raison d'être à Wacken, endroit unique et impressionnant comme l'a dit Dickinson ?! Non au lieu de ca ce dernier a comblé le vide en blablatant bien plus que d'habitude, dans son affreux pantalon innommable ! Non mais franchement, pour cet événement, vous ne pouviez pas faire un petit effort ? Rien qu'un petit sur toute une tournée ? Ben non... Vraiment dommage d'être si avare avec les fans. J'en retiendrai un très bon show en soi, et le "j'y étais" événementiel.
Passons au vendredi, grosse journée pour moi (ben oui pour cette édition, j'avais décidé de voir plus de prestations que d'habitude, incredible isn't it ?!). Ca commence dès 11h du mat' sur la Party stage devant une foule assez clairsemée, avec PRIMORDIAL, groupe irlandais qu'on ne peut pas ne pas comparer avec BATHORY. J'ai qu'un album d'eux, et j'étais curieux de les voir live, leur chanteur étant paraît-il "habité". Et à présent je peux le dire aussi, il est à fond dans son trip. J'aime les zicos comme ca. De loin je ne savais pas s'il était grimé ou s'il était blafard naturellement, avec ses nombreux tatouages, mais il dégageait quelque chose de puissant. Un brin de folie aussi. Les autres musiciens n'étaient pas en reste, et ca donnait quelque chose d'envoutant et super bien foutu. Je suppose que dans une salle obscure ca doit être encore plus trippant et jouissif, mais ca m'a déjà donné un bon aperçu de ce qu'ils proposent. Et ce malgré le boucan que faisait GRAVE à l'opposé du site, avec leur death machin truc affreux à mes oreilles...
Les CYNIC étaient les suivants sur la même scène, et eux je voulais les voir absolument alors que pourtant leur album d'il y a 15 bonnes années est classé dans l'extrême. M'enfin ils sont un peu à part, avec leur death technique et une voix de robot principalement. Ca m'avait scotché à l'époque, et les voir plus d'une décennie après, c'était inespéré. Ben le meilleur dans tout ça, c'est que c'était bonnard ! Même si la pluie s'en est mêlée, rien à foutre, j'ai énormément apprécié les compos d'origine, ainsi qu'une ou deux nouvelles, moins tordues, plus directes. Les gars sont techniquement au top, vaut mieux pour jouer ce genre de morceaux, c'est sur qu'ils ne sont pas ultra charismatiques, penchés sur leurs instruments, mais ca forme un tout qui fait mouche. Autre très bonne surprise du fest ! A revoir si possible en fin d'année avec OPETH sur les routes.
Au tour de ENSIFERUM un peu plus tard de faire sonner sa musique dans l'enceinte, et ma foi, je suis resté un bon moment à écouter ces gars torse poil sous un ciel toujours très menaçant. Ca reste mélodique et assez festif, m'en faut pas plus pour que ca me plaise, malgré tout le coté "extrême" de la chose. Le public devait penser comme moi au vu des acclamations.
Après ces combos "extrêmes", place au speed mélodique avec KAMELOT tout d'abord. Ah KAMELOT... Un de mes groupes favoris jusqu'au Black Halo. Et puis dans leur dernier opus ils ont franchi ma limite du supportable niveau "prog". Mais bon, live ca peut passer, et tant que c'est bien exécuté... Le souci, c'est que non seulement ce fut la grande déception de ce Wacken, mais en plus, c'est le concert le plus pourri, et le moins pro que j'ai pu voir d'eux en 8 ans ! Et je les ai vu un paquet de fois en Europe, et même aux USA...
Non mais les gars faut arrêter les concerts si ca vous plait plus !!! D'abord un Roy KHAN pitoyable vocalement. Il n'a jamais été un grand chanteur live dans les aigus, mais avant il adaptait ses vocaux en conséquences, et ca passait bien. Mais là... Soit il changeait totalement les lignes, et c'était méconnaissable ("Forever", summum de la chose !), soit il n'y arrivait tout simplement plus, soit il oubliait carrément les lyrics !!! Sur "Forever" ce fut le pompon ! On n’en revenait pas avec DG, autre fan ultime. Avec ça il veut se la jouer méchant, et surtout très théâtral dans sa gestuelle, son regard, et sa manière de chanter, mais ca sonne carrément faux ! Il n'y a que sur "March of Mephisto", dernier titre du set, que cela passait enfin. On se disait que c'était une blague, ce n’était pas possible autrement !
Mais il n'y a pas que ca. Youngblood enchainait les pains à la gratte, et quand on écoutait l'ensemble, ca sonnait en décalé, il n'y avait rien en place sur la quasi totalité des titres d'avant "Ghost Opera". Pour ces derniers ca allait encore musicalement. Et évidemment on en a eu quatre... en même pas une heure de jeu (ils étaient prévus une heure, mais entre l'intro, les speechs incessants de KHAN, et l'outro musical, ca n'a du faire que 40-45 mn de chanson...) ! "Center Of The Universe" ils l'ont massacré, "Forever" c'était au delà du massacre le plus sanglant, et même "Karma" elle était à coté de la plaque ! Une horreur comme j'en ai rarement vu pour un groupe confirmé tout court.
Je salue juste Casey le batteur, ainsi que le claviériste, qui ont essayé de tenir la baraque, mais pour le reste, fiasco total. KAMELOT c'est fini pour moi. Et au vu du manque d'ambiance général, et du peu de répondant quand KHAN essayait de faire gueuler l'audience, ca doit être fini pour pas mal d'autres metalheads...
Heureusement pour rattraper la bannière du speed mélodique, il y a... SONATA ARCTICA. Eh oui les mecs... On s'est tous moqués (certains bien méchamment même...) de ce groupe dont je continue à aduler le premier opus, perfection du style, ultra mélodique. Mais depuis 2005 je persiste à dire qu'en live ils ont fait des progrès énormes, et que maintenant ils savent tenir une grosse scène. Et ce qui fait plus plaisir que tout, c'est que le chanteur est au top vocalement, pourtant ses parties ne sont pas simples. Mais il a du bosser le mec. Parce qu'en une heure, il a prouvé tout son talent, et la comparaison avec KAMELOT qui jouait juste avant les met encore plus en valeur tellement le fossé est devenu immense. Idem dans le public, ca s'étendait jusqu'au fond, et ca gueulait bien plus, avec quelques dizaines de milliers de bras levés en plus... J'ai raté le début, le temps de rejoindre la True Metal stage, mais ensuite c'était un excellent moment, avec un "Full Moon" d'anthologie, et des morceaux qui mettaient le sourire aux lèvres, même sans les connaitre.
C'est pas pour rien qu'ils jouaient en pré headliner de cette scène, ils le méritent. Et comme le son était quasiment parfait de là où on se trouvait, c'était tout bénef.
OPETH, même du Biergarten avec des allemands bourrés c'est chiant, donc on s'est pas approchés…
On est revenu dans l'enceinte pour les CHILDREN OF BODOM, à chaque fois bien haut sur l'affiche du Wacken. Au vu du peuple qu'il y avait pour eux, à l'instar de MAIDEN, ça se comprend... On s'est donc calé au fond de la Black stage, et vive les écrans géants encore une fois. La bande à Laiho avait amené son décor de scène, un peu à la Mad Max à ce que j'ai pu voir, avec carrément une voiture déglinguée, un genre de passerelle où le leader jouait parfois, etc.
Le son était très très fort, limite du supportable sans protection. Mais il était très très bon. Tranchant, précis, puissant. Sur disque j'ai décroché après le Hatecrew Deathtroll, mais ils ont joué pas mal de classiques antérieurs, avec leur hargne habituelle. M'enfin, au bout de presque une heure, on a vraiment l'impression de toujours entendre la même chose, donc j'ai zappé la fin, mes oreilles m'ont chaudement remercié ! Efficace donc, et un bonheur pour les fans. Même si Laiho m'a paru encore plus melon que d'habitude.
J'ai suivi quelques temps les CORVUS CORAX sur la Black stage, avec les dizaines de zicos dessus, mélange de Metal, de médiéval, d'instruments à cordes, de cuivres, bref une troupe complète. Mais trop longtemps c'est lassant, et puis le groupe VAN CANTO allait débouler sous la Wet stage.
Manque de pot, gros coup de pompe au début du set, j'ai préféré rentrer à la tente, sachant que le lendemain je les voyais en show case sous la press tent.
AVANTASIA, vous savez quoi ? C'est un super combo... pour s'endormir !
J'ai entendu deux chansons du camping, il avait l'air de bien chanter, mais bon, pas de quoi me faire bondir de mon duvet ! Quand je pense que l'immense annonce surprise l'an dernier, du groupe 2008 après MAIDEN, c'était eux... et qu'ils ont été relégués à plus de minuit, ca frise le ridicule ! Tobias, consacre toi à EDGUY, ca sera bien mieux.
. Dernier jour en ce samedi ensoleillé, où globalement l'intérêt musical était bien moindre. Tant pis, on aura compensé en se concentrant sur le Sexy girls of Wacken contest ( http://sexygirlsofwacken.toxictom.info/ - http://www.myspace.com/sexygirlsofwacken ), avec un succès toujours grandissant, sans se prendre la tête…
Ca ne veut pas dire que je ne suis rien allé voir, au contraire, on commence par EXODUS... mais en arrivant devant la True Metal stage, je me dis que c'est bizarre qu'ils reprennent "Breadfan", et puis ils paraissent un peu vieux, et puis la voix n'est pas la même... Et en effet, on a droit à SWEET SAVAGE, qui devait jouer le mercredi sous la Wet stage. J'ai pas tout compris, mais finalement c'était pas plus mal, parce que j'aurai eu "Killing Time", que les METALLICA ont repris sur leur premier "Garage Days", et ca sonnait super bien. Les "papys" envoyaient du bon bois, ils étaient heureux d'être sur les planches, et du coup moi bien content devant ces dernières !
Ensuite ils ont mis le backdrop Exodus, mais du coup entre temps je suis allé voir un bout de HOLY MOSES, et c'est toujours aussi insupportable pour moi cette voix gutturale de cette jolie Sabina qui a bien minci depuis la dernière fois. Comment une telle vois peut sortir d'un brin de femme comme ca ?
En tous cas même musicalement, je n’ai pas adoré, alors hop, je passe à MERCENARY sur la party stage, que je voulais voir tant j'aime un de leurs albums, et à quel point on me vante le suivant. Ouais ben c'est l'autre déception de la journée, même si je ne suis pas un fan ultime. Le son était pas top en soi, on entendait par dessus ca le bourdonnement du groupe a Sabina CLASSEN, et après un "Nessum Dorma" version Pavarotti en intro, le chanteur aigu m'horripile d'entrée de jeu. Ca en devient carrément insupportable au fur et à mesure de la prestation, et ca me gâche tout le reste de ce que je peux reconnaitre ou percevoir dans cet amas brouillon. Dommage.
Enfin, il est temps d'aller apprécier VAN CANTO, groupe découvert il y a peu par Youtube, dont l'originalité consiste à chanter... a cappella ! Avec juste un batteur derrière. Pour le reste et situer la chose, c'est du Pow Wow survitaminé !
Sérieusement, ca en jette, et je suis resté scotché par la performance des mecs et de la nana. Il y a un chanteur principal, excellent, qui y croit à fond (tellement à fond qu'il s'est fait tatoué en gras le nom de son band à l'intérieur de l'avant bras !), une mignonne chanteuse tout aussi excellente, et a coté trois gars qui font les basses, et même les soli guitare pour l'un d'eux ! Et le must de la chose, c'est que ca rend plus que bien, on sent tout le boulot derrière pour que ca rende impeccablement. Ils alternent un titre original (ils vont sortir leur deuxième disque), et une reprise. Si la veille ils ont joué 45 minutes, pour le show case, ils réduiront un peu le set. Mais jetez une oreille sur les covers de "Kings of Metal" et "Fear of the dark", c'est BLU-FFANT ! Les mecs qui font les basses et la rythmique derrière, c'est proprement hallucinant. Y a des effets sur l'un deux principalement, pour donner de la texture, mais ce qu'ils exécutent avec leur bouche, je ne pensais pas que c'était faisable.

Fear of the dark live : http://fr.youtube.com/watch?v=6GEXbw0zP8M
Battery live : http://fr.youtube.com/watch?v=VsV5QBmFlKY
Morceau original "The mission" : http://fr.youtube.com/watch?v=6F9aJuHJE80

C'est vraiment un coup de cœur énorme, pour la performance, le rendu, la qualité intrinsèque proposés. Faites moi plaisir, regardez au moins un morceau…
Le temps de se remettre avec un cocktail Sex on the beach, de parler avec les connaissances belges de Bon Jovi et de pachole, et on file voir CARCASS, groupe culte de la scène death des 90s.
Ben j'en verrai pas grand chose, ni du reste, parce qu'il m'est arrivé un truc un peu bizarre à ce moment là... Je relate brièvement en remontant un peu dans le temps ce jour là.
Vous savez que je suis pas du genre à m'offusquer de prendre une cuite, ou de dire que j'étais mort de chez mort, bourré comme un coing ou rond comme une queue de pelle, n'est ce pas ? Je n’ai pas de mauvaise foi ou de honte la dedans. Mais il s'est passé un truc vraiment étrange ce samedi après midi. Et c'est malheureusement pas une blague.... De plus, j'aurai été seul à avoir la même chose, je me serai dit que je vieillissais. Mais comme on fut deux à avoir la même chose au même moment, après avoir bu pareil...
Donc, ce samedi, j'ai rien picolé avant d'aller voir MERCENARY à 14h. J'arrive à convaincre seulement DG de venir les voir, les autres n'étant pas intéressés. On se prend donc une petite Beck Gold avant d'aller devant la party stage. Quand on revient backstage après ce concert décevant on se prend un premier cocktail (comme il y en a sur le site en lui même), tous les deux le même. Puis un deuxième. On tchatche avec du peuple, on voit le show case excellent, puis on prend un troisième cocktail, toujours le même, toujours en même temps. Et si on commence à être un peu gai, y a rien de plus. Et puis d'un coup, pendant CARCASS, pof on commence à ne pas se sentir bien. On ne passe même pas par la case bourré, non, pas bien, nausées, gerboulade, pour finir par être très mal chacun dans son coin. Epuisé que je suis... Et un genre de black out, d'un coup. Du coup après avoir été bien malade, je m'allonge dans ma tente à 22h, putain 22h, pour me réveiller que le lendemain à 7h du mat !!! Avec une entrecoupure de LORDI vaguement entendu vers 2h du mat....
Le lendemain, en comparant notre expérience commune, on se dit que c'est pas possible, avec trois cocktails même chargés, ça fait pas ca, surtout dans mon cas ou j'ai plus l'habitude de picoler. On se dit que c'est peut être un jus d'orange qui a tourné pendant les trois jours et qui nous a été servi avec le cocktail.Mais moi je me rappelle d'un truc similaire il y a 3-4 ans a Marseille, ou après seulement trois pintes dans toute la soirée, où on était 4 au pub, y a eu un souci. Comme par hasard, y avait eu une petite embrouille entre la deuxième et la troisième pinte, et on n’avait pas surveillé nos verres. Au moment de prendre la voiture, c'est le black out total dans mon esprit, je ne sais pas comment je l'ai ramené, et ma Femme m'avait trouvé affalé la tronche contre mon bureau devant l'ordi allumé, à deux doigts d'appeler les pompiers. Le lendemain, je me suis rendu compte que les trois autres qui étaient avec moi la veille, et qui étaient de sacrés picoleurs, avaient eu des effets similaires....
Honnêtement avec le recul, c'est impossible que l'alcool seul ait fait ca. Soit un truc avarié, soit un truc dans le verre. Et c'est bien dommage d'avoir fini le Wacken 2008 comme ça... L'an prochain si j'y retourne, ce sera binouses décapsulées devant moi !
Du coup j'ai raté NIGHTWISH que je voulais revoir vu la très bonne surprise en salle en avril dernier, et surtout KREATOR, qui sont à chaque fois des tueurs. Bon, rien d'indispensable non plus, mais c'est con de pas avoir pu continuer la fête. Le "bon coté", c'est que j'étais en forme pour faire la route tout du long le lendemain. Ce qui est une première !
Au final, non ce n'est pas mon meilleur Wacken, mais grâce aux améliorations apportées au site et aux soucis de l'an dernier, c'était plus gérable. Donc de ce coté c'est tout bon. Après, ca reste une affiche très faible, donc je me dis que pour les 20 ans l'an prochain, avec des groupes ultimes, et une audience qui sera limitée comme cette fois (et je crois les organisateurs quand ils promettent cela) à 75000 metalheads, y a moyen de se faire un Wacken à la hauteur de l'événement. Wait and see pour l'affiche, mais à l'heure ou j'écris ce compte rendu, c'est à dire 3 jours après la dernière note, il s'est déjà vendu 10000 tickets...
See you there next year, Rain or Shine (AC/DC ou METALLICA !)

GANDALF CANTO


Ajouté :  Samedi 16 Août 2008
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  W:O:A Wacken Open Air website
Hits: 55545
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/12/2017 à 16:17:57 en : 0,1517 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar