METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FRACTAL GATES (…
· THE DILLINGER E…
· PIN-UP WENT DOW…
· LUCA TURILLI'S …
· MIKE TRAMP (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· ARCH ENEMY (se)…
· HARVEST FESTIVA…
· NO MERCY 2007 -…
· SCORPIONS (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 57 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MELTED SPACE (FRA) - Pierre Le Pape (Mars-2012)


Pierre Le Pape, fondateur du groupe MELTED SPACE, est un personnage singulier voir atypique dans le paysage métallique français. Le bougre est un hyperactif qui à force de travail et d’abnégation à réussi à venir à bout d’un projet pharaonique : MELTED SPACE. Créant ainsi un univers unique issu du fruit de son imagination fertile ! Un monde bien à lui où règnent en maîtres des dieux issus de la mythologie grecque accompagnés de Lucifer et ses sbires. De quoi faire frémir vos neurones et vous donner des cauchemars pour le restant de vos jours ! Quatre ans de dur labeur ont été nécessaires pour aboutir à cet album concept très ambitieux basé sur la Comédie Divine et qui aurait pu servir à un film tant l’histoire déclinée ici est proche d’un scénario. Pas moins de 23 chanteurs et chanteuses accompagnés d’une pléiade de musiciens ont participé à ce Metal Opéra digne des plus grands. Ce qui prouve qu’il n’y a pas qu’en Allemagne ou en hollande que de telles aventures sont possibles ! Tant d’acharnement et de volonté forcent l’admiration car sortir en ces temps de disettes un double album de plus d’une heure trente est un challenge des plus risqué. Loin de désarçonner Pierre le Pape, cela semble lui donner des ailes pour une éventuelle suite. Bref, notre ami a réussi un des paris les plus fous jamais réalisé dans l’hexagone et ce sans aucune aide ou presque ! De quoi donner des idées à d’autres ! Cette aventure est née dans les méandres de son cerveau agité en 2007 suite à une discussion avec un de ses professeurs de musique. S’en suit dans la foulé un album autoproduit en 2009 There’s A Place totalement instrumental et très Electro Acoustique accompagné tout de même d’une petite dose de Metal. Le décor est planté. Suite à ce premier volet, notre ami décide alors de se lancer dans la composition de son deuxième album qui s’avère être une deuxième partie résolument plus Metal et symphonique. Un fossé sépare les deux galettes ! Car là, on parle d’un Opéra Metal très abouti qui fait office de première pour un gang français. Il faut dire que Pierre le Pape dispose d’un bagage très impressionnant : étude de piano au conservatoire, école normale de Musique de Paris, Ecole de Jazz, ce qui lui donne un atout considérable pour l’élaboration d’un projet aussi ambitieux et complexe. Metal Impact, très intrigué par cette performance unique en son genre se devait de soumettre à la question Pierre Le Pape par une inquisition implacable afin de pénétrer au fin fond de la planète MELTED SPACE et d’en découvrir tous les mystères. Magnéto Pierre !

Line-up
: Pierre Le Pape (Piano, Claviers et Ochestrations), Adrien Grousset (guitares), Brice Guillon (basse), Gael Barthélémy (batterie)
Vocals Guests : Stéphane Métayer, Virginie Goncalves, Pierrick Valence, Pierre Léone, Jesus ”The Butcher”, Guillaume Martinot, Talena Cuthbert, Crystina Maez, Liesbeth Cordia, Manuel Munoz, Maxime Galatry, Emilie Plaquin, Vanessa Lauriola, Dagoth, Arnaud Strobl, Anaé Adrana, Amélie Jeannès, Lucie Blatrier, Michael Rignanese, Sire Cédric, Bruno”Bastich”, Maxime Beaulieu, Ceédric Julien

Discographie : There’s A Place (Album - 2009), From The Past (Album - 2012)



Metal-Impact. Bonsoir Pierre, peux-tu me dire dans un premier temps comment le projet MELTED SPACE est né ?
Pierre Le Pape. MELTED SPACE est un projet que j’ai créé en 2007, sous l’impulsion d’un de mes professeurs au conservatoire qui m’a poussé à me confronter aux problématiques de la production. Du coup, j’ai créé cet espèce d’univers qui est une sorte de purgatoire pour âmes perdues et qui traitait de sujets que j’avais envie d’aborder et qui me passionnaient. J’ai fait un premier album instrumental à l’époque qui était assez Electro Acoustique mais avec tout de même de bonnes influences Metal. Suite à cela j’ai décidé de poursuivre dans cette optique avec quelque chose de plus orienté Metal en faisant appel à d’autres musiciens pour donner vie un peu à tout ça.

MI. Tu as créé un univers basé sur la Divine Comédie et propre à MELTED SPACE ?
Pierre. En fait je vois ça comme une étape supplémentaire dans le voyage de Dante dans la Divine Comédie qui croise aussi tout un tas de héros, de personnalités politiques ou importantes de son époque et qui décrit tout ca dans les différentes étapes de son voyage. Je me suis dis pourquoi ne pas faire une ultime étape dans laquelle il ne rencontrerait que des dieux, des héros encore plus grands qui seraient complètement perdus et livrés à eux même sans plus rien à faire. Ce qui m’intéressait c’était de savoir quelles seraient leurs réactions vis-à-vis de cette nouvelle vie.

MI. Tu as deux personnages importants dans cette saga Dante et St Michel qui sont récurrents tout au long de l’histoire ?
Pierre. Oui, Dante et St Michel sont deux personnages que j’avais exploités plus ou moins dans le premier album. Ils restent donc tous les deux centraux mais ils ne sont pas seuls puisqu’ils sont accompagnés de deux autres archanges, St Gabriel et St Raphaël.

MI. Il y a une connotation religieuse dans cette histoire...
Pierre. Ce n’était pas forcément prémédité mais en fait, MELTED SPACE c’est un purgatoire pour âmes perdues donc effectivement je me voyais mal passer à coté de Lucifer qui est quand même le numéro 1 et donc du coup, je me suis orienté musicalement vers un style qui pourrait s’apparenter à de la musique classique ou sacrée de façon à illustrer au mieux le personnage et tout ce qu’il représentait.

MI. Que signifie le titre From The Past ?
Pierre. From The Past est un album relativement vaste au niveau des thématiques, des univers musicaux qui sont explorés et exploités donc en fait je voulais un titre qui résume un petit peu tout ça et vu qu’il n’y a que des dieux, des personnages issus de traditions et de culture ancienne, From The Past s’est imposé comme le titre qui synthétisait tout.

MI. Cet album représente quatre ans de ta vie, c’est considérable !
Pierre. Oui, c’est ça, quatre ans. Les trois premières années ont été intégralement dédiées à la composition et la recherche sur les thématiques des personnages que j’allais utiliser, les arrangements, la recherche de musiciens elle-même, parce que je ne les ai pas non plus trouvés en trois semaines et ensuite le reste a été consacré à une grande partie de l’enregistrement.

MI. Il y a 26 chanteurs et chanteuses ce qui est énorme à gérer je suppose ?
Pierre. Voilà, un petit peu moins d’une trentaine. Ils sont pratiquement tous issus de la scène Metal mais il y a aussi des musiciens qui viennent de la scène Rock et même certains qui ne font ni rock ni Metal. Je pense notamment à une chanteuse qui chante de la Pop Rock.

MI. Il y a combien de chanteuses ?
Pierre. Elles doivent être 11 au total.

MI. L’album est essentiellement dominé par des voix féminines ça à dû te changer toi qui d’habitude ne travaille qu’avec des chanteurs ?
Pierre. Oui, moi je suis plutôt orienté gros barbus !!! [Rires]

MI. Comment était-ce de travailler avec 11 chanteuses ?
Pierre. Au départ, c’était un univers que je ne connaissais pas spécialement. Je joue dans un groupe de Black Metal, EMBRIONIC CELLS, et aussi dans WORMFOOD qui est plutôt Dark, dans les deux cas c’est un chanteur. Je suis plutôt orienté gros barbus comme je te disais à l’instant que petites demoiselles encore fraîches !!! [Rires] J’ai du énormément me renseigner sur les groupes phares de ce style comme WHITIN TEMPTATION, NIGHTWISH et compagnie et il a fallu aussi que je me renseigne sur les groupes français qui pratiquent ce style avec brio. Ca m’a donné l’occasion de découvrir tout un tas de bons groupes qui ont leur univers bien à eux, des choses relativement ambitieuses, je pense notamment à KELLS qui est un très bon groupe et qui est en train de s’imposer sur la scène Metal. C’est une expérience qui a été très intéressante parce que je n’avais jamais travaillé avec des chanteuses et je pense renouveler cela dès que je pourrais.

MI. Est-ce que les recherches ont été longues et quels étaient tes critères de sélections ?
Pierre. Oui, ça a été long mais ça dépend à quelle période. Au départ, je ne pensais pas contacter autant de monde et faire un double album. J’ai composé « The Bringer Of Light » qui est sur le deuxième cd, c’est la partie consacrée à Lucifer et j’ai principalement appelé les copains pour venir pousser la chansonnette. C’est la partie la moins Metal, c’est très orchestrale. En fait, j’ai contacté Adrien Grousset de HACRIDE pour faire les guitares, Gaël Barthélemy de SVART CROWN, un pote à la basse et Mick Rignanese de DESTINITY. Je voulais un Lucifer imposant et il avait tout à fait la voix que je cherchais. J’avais eu l’occasion de le rencontrer en jouant dans un festival avec lui et ça c’est fait assez vite finalement. Par contre pour tout ce qui est des autres intervenants, ça a été au fur et a mesure de la composition et des rôles qui se développaient. Je n’avais pas forcément prémédité les choses. Certains personnages sont apparus en cours de route et le trait de caractère que je voulais dégager pour chacun m’a indiqué le style de voix et donc m’a orienté dans mes recherches au niveau du chant.

MI. Ca a du être une organisation gigantesque ?
Pierre. Oui, ça a été très difficile. Il y avait pas mal de groupes qui tournaient beaucoup comme KELLS ou DESTINITY. Ils ont des plannings très chargés à tous les niveaux, du coup ce n’était vraiment pas simple. La chanteuse de KELLS, j’ai dû aller l’enregistrer moi-même en une matinée dans son salon !!! [Rires] Effectivement ça a été un vrai casse-tête chinois en termes de logistique pour que les emplois du temps de chacun coïncident. Et puis, il fallait aussi tenir compte de la répartition des studios pour savoir où enregistrer, quand, comment etc. En tout, j’ai enregistré dans quinze studios différents.

MI. Tu leur as donné des directives ou tu leur as laissé une certaine liberté ?
Pierre. Oui, j’avais une petite idée de comment orienter les choses et je leur ai donné des lignes de voix. Mais je leur ai envoyé le tout en leur précisant que si ils avaient envie de changer quoi que ce soit, ils n’avaient pas à hésiter. C’est aussi l’idée de départ de ce projet ; faire appel à d’autres personnes pour qu’ils apportent quelque chose au personnage, car c’est ce qui donne de la vie aux différents caractères. Ils ont tous adopté la ligne de chant à leur propre voix, à leur propre style. Du coup ça a donné énormément de profondeur à chaque personnage.

MI. Des groupes comme AVANTASIA ou AYERON ont déjà fait ce style de Metal Opéra. Est-ce qu’ils t’ont inspirés ?
Pierre. Ce sont des gens dont j’admire la carrière. Alors bien sûr, ils m’ont influencé. Je mentirais si je disais le contraire. Je suis un grand fan d’AYERON et de Arjen Luccassen en général et de tout ce qu’il a pu faire. J’aime énormément AVANTASIA. Je n’ai pas tous les albums mais j’adore ce style où il y a beaucoup de chants qui s’entremêlent, qui se répondent. J’ai aussi été très impressionné par THERION en concert. Je les ai vu l’année dernière au Hellfest et je me suis pris une grande claque.

MI. Est-ce que tu leur as envoyé l’album ?
Pierre. Non, par manque de contact. Par contre pour Lucassen, j’ai eu l’occasion de lui envoyer un message et comme il répond à tous ses fans, il m’a encouragé à aller au bout du projet.

MI. Est-ce que tu penses qu’il pourrait y avoir une suite à toute cette histoire ?
Pierre. Pas vraiment mais je commence à avoir deux ou trois petites idées sur une éventuelle suite. Mais la conception de l’album m’a demandé tellement d’énergie que ça m’a complètement vidé et donc je compte prendre quelques petites vacances avant d’y réfléchir sérieusement. Mais j’ai déjà deux nouveaux titres qui sont sortis sur METALLIAN et HARD ROCK qui ne sont pas sur l’album. Ce sont des inédits qui ont servi pour la promo.

MI. Ce sont des morceaux que tu n’as pas pu mettre sur From The Past ?
Pierre. Non, ce sont des morceaux que j’ai écris spécialement pour eux mais qui auraient pu être sur l’album. A cette occasion j’ai du me replonger dans l’ambiance de l’album, ça n’a pas été simple parce que ça faisait plus d’un an que je n’avais rien composé pour ce projet. Il a fallu retrouver l’inspiration et certaines couleurs d’orchestration que j’avais utilisée et je suis retombé sur le thème de Romulus et Rémus qui aurait pu tout à fait faire partie de l’album. Donc je pense qu’il y aura un petit appendice à From The Past assez prochainement.

MI. Tu as ton propre studio, je suppose que ça t’a aidé énormément ?
Pierre. Oui tout à fait, ne serait-ce que techniquement et aussi pour la composition de tout ce qui est orchestral. J’ai la chance d’être bien équipé à ce niveau là. Je suis très indépendant ça m’a aidé pour réunir toutes les pistes, faire les démos etc. C’est bien de pouvoir travailler jusqu'à trois heures du matin si on a envie.

MI. Qu’est ce qui a été le plus difficile à réaliser ? Les parties orchestrales ?
Pierre. Non, très franchement tout ce qui est musicale a été assez simple. Le plus difficile ça a été l’organisation pour amener le projet à son terme.

MI. Tu as fait l’école Normale de Musique, le Conservatoire, l’Ecole Normale De Jazz, est-ce un avantage pour mener ton projet à bien ?
Pierre. Oui, pour ce que je fais, c’est un avantage indéniable. Pour les orchestrations, j’ai appris tout ça à l’école normale parce que j’ai fais des études de composition de musique de film ce qui s’entend un peu dans ma manière d’écrire. C’est aussi une aide pour communiquer avec les autres musiciens. J’ai pu leur envoyer des partitions pour les lignes de basses, guitares et batterie. Comme j’ai contacté d’excellents musiciens ça m’a aussi aidé à dialoguer avec eux notamment quand ils avaient des propositions ou besoin d’éclaircissements sur certains points. Parler le même langage c’est très avantageux. Après, pour tout ce qui concerne le chant ça ne s’est pas passé de la même manière. Je leur avais écris de belles partitions pour la partie consacrée à Lucifer et ils m’ont tous dit qu’ils s’en foutaient royalement. Ils m’ont juste demandé de leur faire un guide de chant pour leur montrer où ils devaient chanter. Et c’est vrai que finalement ca a été beaucoup plus simple qu’ils le fassent à l’oreille et au ressentis et je ne regrette vraiment rien. Après, en général tu peux faire de grandes choses dans les deux cas. J’ai vu des gens qui ne savaient pas lire une seule note de musique faire de superbes morceaux, de même pour ceux qui ont fait des études de musique. C’est au cas par cas, tout n’est pas forcément logique.

MI. Tu composes uniquement au piano ou tu maitrises d’autres instruments ?
Pierre. J’ai pris quelques cours de batterie pour éviter d’écrire des trucs où il fallait quatre bras !!! [Rires] Et tout récemment mes copains m’ont offert une guitare donc je commence à travailler la chose !!! [Rires] Pour tout ce qui est harmonique et pour les grandes trames, je compose effectivement au piano. Sinon le reste j’utilise guitare pro ou directement Q Box.

MI. Tu es passionné par le cinéma. Aimerais-tu composer une musique pour un film ?
Pierre. Whao, oui j’aimerais énormément travailler sur des musiques de films, j’ai fait quelques petits courts métrages. Mais je n’ai pas pu réellement persévérer dans cette voie par manque de temps. Il y a beaucoup de films qui m’inspirent comme les derniers BATMAN ou même ceux de Tim Burton mais pas ceux qui sont au milieu ! Il y en à tant comme Gladiator, Harry Potter, Indiana Jones ; ce genre de thèmes me branche énormément. Tout ce que fait John Williams aussi. Après, il y a des choses un peu plus confidentielles comme Crying Freeman de Christophe Gans avec Mark Dacascos ou La Jeune Fille à La Perle de Peter Webber qui sont des films plutôt fait dans un esprit esthétique. Ce sont de très bons films mais beaucoup moins connus que Le Seigneur Des Anneaux ou Stars Wars ! J’aimerais aussi travailler sur des jeux vidéo d’ailleurs, je lance un appel [Rires]

MI. Qu’est ce qui te passionne tant dans la divine Comédie ?
Pierre. En général, j’aime énormément tout ce qu’on peut trouver dans un film, un livre ou un jeu vidéo avec un univers construit complet et cohérent et qui permet de voyager et de s’immerger totalement dans un monde spécifique. C’est vrai pour la divine comédie où on peut aller très très loin. On suit Dante dans son périple et ce qui m’intéressait là dedans c’est cette espèce de propre mythologie qui se crée, accompagnée de cette géographie de l’Enfer et du Paradis. Tout ça est divisé en sections bien délimitées dans lesquelles on trouve des héros et aussi des politiques de son époque qui sont là et qui ne savent pas trop ce qui se passe. C’est quelque chose qui me plait beaucoup. Apres je suis aussi passionné par Les Chevaliers Du Zodiac que je suis depuis que je suis gamin et qui ont des thématiques beaucoup plus légères et que j’adore. J’aime tous ces univers fantastiques où on peut aller très loin.

MI. C’est un album concept divisé en trois paries bien distinctes ?
Pierre. Tout à fait, le livre I constitue l’intégralité du premier cd qui est consacré aux divinités de l’Olympe ; le livre II est une belle histoire d’amour entre Sélène et Endymion. Et le livre III est consacré à la lutte de Lucifer pour reconquérir le pouvoir et qui va s’apercevoir et constater à ses dépends que ce n’est pas possible.

MI. C’est un combat entre le bien et le mal en quelque sorte ?
Pierre. Oui, j’aime bien cette opposition entre le bien et le mal. Mais l’histoire parle aussi des restes de la gloire passée de tous ces Dieux et quelle va être leur réaction vis-à-vis de leur nouvelle vie où ils n’ont strictement plus rien à faire. Par exemple certains sont complètement perdus et regrettent l’époque où ils étaient des divinités et dirigeaient le monde. D’autres vont être plutôt contents d’être dans ce nouvel univers parce qu’ils sont complètement libérés des grandes décisions qu’ils avaient à prendre et de toute la pression qui leur était imposée en raison de leur statut. Et puis évidemment, Hadés le dieu des morts qui lui est très content d’être là parce qu’il pense que c’est la chance de sa vie et qu’il va pouvoir enfin régner à son tour !

MI. Comment s’est passé la recherche d’un label ?
Pierre. Ca n’a pas été très simple dans la mesure où on est dans une période difficile pour l’industrie du disque. Du coup les labels s’aventurent de moins en moins sur des projets qui sortent un petit peu des sentiers battus, c’est vrai que deux cd ça en a impressionné plus d’un voir même freiné certains. Et ensuite en terme de style vu que ce n’est pas uniquement un album de Death ou de Black et que ça balaye un très large éventail musical, ils étaient aussi un peu réticents dans la mesure où ils proposent souvent des produits destinés à un public bien particulier et très ciblé. Certains m’ont répondu qu’il y avait trop de voix féminines ou à l’inverse certains trouvaient qu’il y avait trop de Grunts. C’est le cas des labels qui étaient orientés Metal Féminin.

MI. Je suppose que la sortie de l’album est une étape importante pour toi ?
Pierre. Oui, en ce moment je suis en pleine promo et j’y passe un temps assez important je dois dire. L’album sort le 30 mars et on fait une release party. D’ailleurs tout le monde est cordialement invité à venir boire un verre pour fêter l’événement ; c’est à partir de 21H. Ensuite, je vais me reposer un peu bien qu’il y ait quelques petites choses en cours notamment au niveau de la scène. En ce moment je commence à réfléchir à aller défendre l’album sur scène.

MI. Si tu avais l’opportunité d’ouvrir pour un groupe, lequel choisirais-tu ?
Pierre. C’est compliqué parce que je serai partagé entre les groupes que j’adore comme DIMMU BURGIR, des trucs assez agressifs et des gangs qui correspondraient vraiment au style de cet album. Là, comme ça, je ne saurais pas trop te répondre en fait !!! [Rires]

MI. Qu’aimerais-tu que l’on te dise après avoir découvert From The Past ?
Pierre. Que c’était trop court !!! [Rires] Il dure quasiment 1H30 ! [Rires] Blague à part, j’aimerais qu’on me dise qu’on en veut encore et que l’on a envie de venir nous voir sur scène.

MI. Sais-tu qui va t’accompagner sur scène ?
Pierre. Justement on est en train d’y réfléchir parce que ce n’est pas très facile de réunir tout le monde sur scène. Ca dépend des emplois du temps de chacun. Je suis en train de voir quels sont les musiciens qui seraient dispo au même moment pour faire un line-up qui tienne la route et qui puisse assurer sur scène. Là, concrètement je ne sais pas grand chose parce que je n’ai pas les réponses de tout le monde.

MI. Tu auras plusieurs chanteurs sur scène ?
Pierre. Oui, tu évoquais AVANTASIA ou THERION tout à l’heure, je pense que ce sera une formation un petit peu élargie accompagné d’un groupe classique guitares, basse et batterie.

MI. Merci pour l’interview.
Pierre. Merci à toi et à bientôt.


Ajouté :  Jeudi 31 Mai 2012
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Melted Space Website
Hits: 8821
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/3/2019 à 19:50:39 en : 0,0847 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar