METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· XANDRIA (de) - …
· FAIRYLAND (FRA)…
· SINBREED (de) -…
· LITHAM (dz) - R…
· LESSEN (FRA) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· IRON MAIDEN (uk…
· DORO (de) - Alh…
· SKEW SISKIN (de…
· HYPNO5E (FRA) -…
· CYNIC (usa) - D…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 228 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

VITNE (no) - Endless Blue (2015)








Label : Kagami Land
Sortie du Scud : 28 juillet 2015
Pays : Norvège
Genre : Hard Rock
Type : EP
Playtime : 6 Titres - 19 Mins





"Un petit EP, plein de coeur".

C'est cette description qui a été utilisée par les fans de VITNE à travers le monde pour décrire Endless Blue, sa dernière réalisation. Et je ne peux qu'acquiescer. Lorsqu'on écoute de la musique, on sent parfois de suite si l'artiste responsable des chansons croit en sa musique, on devine ses motivations, on respire sa sincérité, et on peut presque comprendre sa personnalité.
Si j'en juge par les six morceaux de ce mini album, et que je me fie à mon instinct, Jo Kimbrell est pour moi un artiste attachant, généreux, qui n'a d'autre but que de procurer du plaisir à travers ses chansons, humble, qui travaille ses mélodies sans prétention, mais avec un réel talent.
Attention toutefois, Endless Blue est un OVNI. J'ai eu du mal à y croire en l'écoutant, et j'étais bien ennuyé au moment de le classer dans une catégorie quelconque. Certains ont cru y voir du JRock adapté aux standards européens, et c'est en effet une possibilité. Mais je crois qu'au bout du compte, VITNE n'est rien d'autre qu'une des multiples facettes d'un artiste qui a ses influences, et qui les mélange avant de les resservir à sa sauce.

Le plus important ? Le bonheur et le plaisir que procurent ces chansons pas si simples qu'elles en ont l'air. Si l'artiste se réclame de la vague Glam US des années 80, de Billy Idol, de KISS, de SUM 41 ou GOLDFINGER, sa musique à elle seule est bien plus riche et originale que celle de tous les groupes cités en référence. Alors certes, nous retrouvons par notes diffuses ces mentors au détour d'une rythmique, d'une mélodie, mais cher Joseph, j'ai préféré voir dans ta musique une version zen et simplifiée de l'univers de Devin Townsend... Même propension à passer d'une énergie brute à une accalmie pure, même versatilité et refus des barrières, même liberté de ton. Oui, c'est un énorme compliment, mais je ne sais pas vraiment si tu cours après ce genre de déclaration...

Je l'affirme. Proposé par un artiste moins sincère et plus opportuniste, Endless Blue aurait des airs de joyeux fourre tout incohérent, courant plusieurs lièvres à la fois, sans en attraper aucun. Il est si imprévisible, si hétéroclite, si spontané, qu'il ressemble parfois à s'y méprendre à une compilation de groupes locaux, voire à un concept album bizarre des 70's, exhumé en 2015, et qui s'amuserait à croiser la Pop des BAY CITY ROLLERS, le progressif bucolique de JETHRO TULL, et le Glam pailleté des DOLLS. Et pourtant, il est homogène, et porte l'emprunte indélébile de son auteur. Gageure ? Oui, pour le moins, et c'est sans aucun doute ce qui le rend unique.
Tout commence par "Endless Blue", qui cite SUM 41 et GOLDFINGER dans le texte, avec sa belle énergie Pop Punk relevée de riffs bien Metal. C'est entraînant, la voix de Joseph, assez particulière séduit, et on se laisse porter par ce hit nordique relativement bien foutu. Mais dès "Himitsu, Village Of The Sea", la vue se brouille, et on se retrouve éberlué du changement radical de ton proposé. Mélodie directement emprunté au folklore séculaire japonais, à la structure limpide, zen attitude à fond avec ses bruitages d'oiseaux paisibles, et ses quelques notes de flûte qui s'évaporent dans le lointain, c'est une chanson superbe et d'un calme absolu, sur laquelle le chant est beaucoup plus posé, et touche en plein coeur...

"Serenity" mérite amplement son titre, et développe de magnifiques harmonies acoustiques, sur une trame instrumentale ou les flûtes se taillent encore la part du lion. N'importe qui d'autre que Joseph serait tombé dans le ridicule ou le kitsch, mais la démarche est tellement osée, novatrice et honnête qu'elle emporte l'adhésion. C'est simple, beau, et ça s'écoute les yeux perdus dans le ciel...
"Misery" nous ramène sous des cieux plus Rock N'Folk, rythmique compacte et directe, avant que le Hard Rock mélodique des années 80 n'emporte les débats, transformant le morceau en hymne AOR de première qualité. Refrain et couplets aux mélodies subtiles et mineures, chant qui se dédouble, gros riff qui tire le pont vers un Heavy light parfait, tout est dit, et bien dit...
Ne reste plus à "The Ocean" qu'à terminer l'album sur une jolie note douce amère, hésitant entre Hard Rock léger et acoustique onirique, maniant les deux et les conjuguant avec un sacré brio...

Alors, vous aurez sans doute du mal à pénétrer l'univers si unique de Joseph Kimbrell... Les oreilles trop habituées à des produits formatés, rangés dans de belles petites cases, sa liberté de ton risque de vous déstabiliser, et le refus pointera peut être le bout de son nez...
C'est en tout cas une jolie juxtaposition des lexiques musicaux nordiques et asiatiques, pour aboutir à un mélange certes surprenant, mais terriblement humain, libre et addictif.
Les fans du monde entier n'avaient pas tort de parler d'un "petit EP plein de coeur"... Car Joseph joue avec le sien, c'est indéniable...
Quel que soit le style, il se livre tel quel, sans artifices, et joue ce qu'il ressent, sans se demander si sa musique est cohérente ou logique.

Les sentiments, ça ne s'explique pas. Endless Blue est un petit disque charmant, qui envoûte, et qui s'adresse à n'importe quel amoureux de la musique, pour peu qu'elle soit humble, créative et originale.
Merci Joseph pour ces quelques instants en ta compagnie qui m'ont rappelé que parfois, le monde est un endroit fabuleux.
Oui finalement, c'est ça, ta musique rend heureux.
Et rien d'autre.



Ajouté :  Samedi 24 Octobre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Vitne website
Hits: 2720
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 28/3/2020 à 09:02:16 en : 0,0456 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar