METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEFICIENCY (FRA…
· OBNOXIOUS (FRA)…
· DENIS LABBÉ (FR…
· WHISPERING WOLV…
· ABORTED (be) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· GAMMA RAY (de) …
· GAMMA RAY (de) …
· EDGUY (de) - El…
· UGLY KID JOE (u…
· GOTTHARD (ch) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 88 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CLOCKED OUT (uk) - Clocked Out (2015)






Label : Superfi Records
Sortie du Scud : 1er juin 2015
Pays : Ecosse
Genre : Fastcore
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 18 Mins





Bon d'accord, à l'époque de cette chère Margaret Hilda Thatcher, il y avait de quoi vitupérer et se révolter contre le système Iron Hand.
Mais il est si chiant que ça le pauvre David Cameron ? Ok, il est resté en place alors que les sondages le donnaient bon perdant, mais il a une bonne tête quand même...
Je ne suis pas sûr qu'il mérite une telle charge frontale...
Et pourtant, c'est ce que semblent croire les CLOCKED OUT.

CLOCKED OUT, c'est un quatuor de Glasgow, Ecosse, nation constitutive dépendant bien sur de la législation du Royaume Uni.
Formé en 2011, jusque là, ils n'avaient pas brillé par le volume de leurs sorties, puisqu'en quatre ans, à peine deux simples avaient fait surface. Pas très travailleurs les gars quand même... Mais il a du se passer un truc, parce qu'ils se sont soudain réveillés, et pas contents du tout en plus...C'est pour ça que je faisais allusion à ce bon vieux David... Est-ce son maintien miracle à la tête du gouvernement qui à provoqué un tel sursaut de rage et de créativité ???
Possible, et si tel est le cas, je l'en remercie platement.
Pour faire simple et résumer la chose, CLOCKED OUT s'inspire du Hardcore de Cleveland, et peut revendiquer des influences telles que 9 SHOCKS TERROR, H-100S, LEFT FOR DEAD ou HAYMAKER. En gros, un bon gros Core sauvage, aux confins d'un Fastcore sans pitié ni remords, qui pousse, pousse, et une fois arrivé au bord du ravin pousse encore...
Vous voyez un peu le tableau ?

Pour ce faire, les écossais ont mis les petits plats ébréchés dans les grands rouillés. Son énorme, compact, gras, avec une distorsion à la limite du grondement, compos concises et rentre dedans, clarté du propos et manque total de compassion envers l'équilibre auditif de l'acheteur potentiel.
Neuf morceaux pour dix huit minutes, l'effort est sans relâche, et les pauses ne sont pas de mise. Dès "Rigged", la messe est dite, et pas en latin, et le tempo est si rapide que même les guitares ont du mal à le suivre. A la limite du D-Beat le plus sauvage, CLOCKED OUT fonce tête baissée, avec en exergue un chant raclé et vicieux, qui oxyde le cache du micro en quelques jets de bile. Même sur les segments Heavy - toutes proportions gardées - la violence est exubérante, et l'attaque sans pitié. "Faultlines" continue le travail de sape, avec une emphase redoutable mise sur la violence, à tel point que la musique ressemble à une charge d'éléphants particulièrement remontés. Bloc soudé, tempo hystérique, chant possédé et roublard, en à peine plus d'une minute, votre sort est réglé. Aïe, j'ai mal.
Et en plus, les salauds enfoncent le clou avec l'orgie Speed Fastcore "Bar None", qui cavale à une telle vitesse que même une boite à rythme aurait mal aux genoux. Basse grasse en avant, riffs classiques mais joués à une allure défiant les lois de la gravité, c'est un massacre en règle, qui s'achève dans un chaos total.

La machine ne s'enraye jamais, tenez vous le pour dit. Il peut arriver que la rythmique marque le pas, mais tout ceci est volontaire, histoire de ménager quelques instants de faux répit, comme le prouve le très malin "Excommunication", up tempo diabolique et irrévérencieux. Ca commence comme une simple ruade Core classique, avant qu'une fois de plus le groupe ne fasse exploser le silence à grands coups d'hystérie collective. Sorte de danse de saint Guy version cave de répète, on imagine sans peine les musiciens on stage, pris dans un envoûtement global, sauter dans tous les sens et agresser le public avec leurs instruments et leur rage incontrôlable. Du live en studio ? C'est un peu ça, et c'est ce qui rend ce premier LP si viscéral et urgent. "No Domain" retombe dans les travers ultra bruitistes, et court sans relâche sur plus d'une minute, roulements de caisse claire en forme de tics compris, hop, c'est dans la poche.

Violence, précision extrême, tout en laissant flotter un sentiment d'immédiateté, c'est la force de Clocked Out, qui transpire la haine et la folie par tous les porcs.
Et même si le groupe se termine sur un pavé de plus de trois minutes, ils ne changent pas leur fusil d'épaule pour autant. Certes, le massacre est plus posé, les têtes sont tranchées plus proprement, mais l'atmosphère est si Punk et sale qu'on ne peut leur reprocher un retournement de veste.

Voilà, c'est ça. Punk, sale, fast. Ca résume assez bien la démarche de ce groupe qui ne semble appréhender le Punkcore que sous son aspect le plus rudimentaire et violent.
En tout cas, le passage au "long" format se sera fait avec une aisance remarquable, et Clocked Out reste un des disques de Fastcore les plus violents qu'on a pu écouter depuis le début de cette année 2015, pourtant fertile en sorties du genre.
J'imagine bien David Cameron sortir avec sa famille, pour un repas dominical, suivi de près par un fan du groupe... Ce dernier, finaud et fier de sa blague, lui colle des écouteurs en douce sur les oreilles, et balance ce LP à fond la sauce.
Vous imaginez sa tête ?

"Gosh, my Lord, we're invaded by pagans!!!!"

Margaret elle, n'aurait pas bronché. Même pas haussé les sourcils. Par contre, elle se serait retournée,et aurait flanqué un bel aller-retour au malandrin.

Les temps changent...



Ajouté :  Jeudi 08 Octobre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Clocked Out Website
Hits: 2450
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2019 à 15:40:37 en : 0,0497 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar