METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NITROGODS (FRA)…
· OCEAN (FRA) - G…
· AUTUMN (nl) - N…
· T.A.N.K (FRA) -…
· FORGIN FATE (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SYLAK OPEN AIR …
· METAL THERAPY F…
· FREAK KITCHEN (…
· TOOL (usa) - Ha…
· ANDRE MATOS (br…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 93 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

AVENGED SEVENFOLD (usa) - Hail To The King (2013)








Label : Warner Bros Records
Sortie du Scud : 23 août 2013
Pays : Etats-Unis
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 53 Mins





Le sixième album des Californiens d'AVENGED SEVENFOLD marque un vrai tournant. D'abord parce que c'est le premier opus du groupe enregistré sans son batteur James Owen "The Rev" Sullivan, malheureusement décédé en 2009. Souvenez-vous, "A7X" avait fait appel à Mike Portnoy (ex-DREAM THEATER et surtout batteur préféré de Sullivan) pour finaliser les parties de batterie de Nightmare. C'est au final un certain Richard Arin Ilejay qui a récupéré le poste et ce de façon définitive depuis cette année.

Mais le véritable changement opéré ne se limite sûrement pas à ce nouveau line-up, même si "The Rev" composait pas mal pour AVENGED SEVENFOLD. Il n'y a qu'à jeter un œil sur cette nouvelle pochette, infiniment plus sobre que celle de Nightmare, pour se faire une petite idée. Seul le "Deathbat" (symbole du groupe) y figure, sur un fond noir qui n'est pas sans rappeler le Black Album de qui vous savez ... Evidemment, les comparaisons avec le METALLICA de 1991 ne vont pas manquer, c'est d'ailleurs déjà le cas un peu partout. Et ce ne sont pas les couplets du groovy "This Means War" qui feront mentir la Vox Populi, les rythmiques de Zacky Vengeance et la manière de chanter de M. Shadows empruntant carrément à James Hetfield et au "Sad But True" de qui-vous-savez. Fort heureusement, la suite – et surtout le refrain – se détache du morceau des Four Horsemen. Les mordus du groupe se jetteront sur l'édition limitée de Hail To The King et constateront que la chanson bonus se nomme "St James" et là, il sera bien difficile d'éviter les raccourcis faciles ...

Pourtant, Hail To The King ne se résume pas un simple "Tribute" à METALLICA, ce serait bien trop réducteur, et les fans de MEGADETH crieraient au scandale. Car à bien y réfléchir, l'intro à la batterie et le riff du morceau d'ouverture, "Shepherd Of Fire", se veulent plus proches du "Trust" de Mustaine que du "Enter Sandman" d'Hetfield, Ulrich & Hammett. Et pour tout vous dire, le morceau dans son intégralité évoque carrément un SENTENCED dans sa version la plus accessible voire POISONBLACK. De même, "Heretic", véritable tuerie aux parties de guitare exquises avec son pont mélodique et son refrain "Mustainien", ramène quelques années en arrière et aux "Sin" et "Almost Honest" de Cryptic Writings.

Alors METALLICA pourquoi pas, mais si j'osais un brin de provocation, je vous parlerais d'un METALLICA avec des vrais soli sans wah-wah pourrie (Brian Elwin "Synyster Gates" Haner Jr peut revendiquer le statut de soliste sous-estimé), d'un IRON MAIDEN version moderne ("Coming Home") ou d'un MEGADETH avec un vrai chanteur ... Bien loin de ses prestations vocales du début, Matthew "M. Shadows" Sanders assure quasiment tout le long de l'album en voix claire, et en bon fan d'Axl Rose qu'il est, il se fait plaisir lors d'un "Doing Time" carrément plagié sur le "You Could Be Mine" des GUNS !

Alors, que penser de ce Hail To The King ? Gros plagiat ? Enorme hommage au Metal des 90's ? Le Metalcore des Sounding The Seventh Trumpet (2001) et autres Waking The Fallen (2003) a quasiment disparu, laissant quelques traces subsister sur un "Planets" aux relents Néo-Metal plus que poussifs, malgré un excellent solo de Synyster Gates (une fois encore). On ne peut pas dire qu'AVENGED SEVENFOLD excelle sur l'exercice périlleux de la ballade, "Crimson Day" incarnant le raté absolu en la matière (plus plat, tu meurs) alors que "Acid Rain" offre un peu plus d'émotion et permet à M. Shadows de s'illustrer.

Non, là où AVENGED SEVENFOLD envoie vraiment la sauce, à l'instar donc des "Heretic" ou "Shepherd Of Fire", c'est sur le morceau titre : un putain de refrain, des chœurs qui scandent des "Hey" comme il faut, un thème à la six-cordes qui rentre dans le crâne pour l'éternité et que le monde entier voudrait avoir écrit, un bon gros riff qui tue, un fantastique solo presque néo-classique de Gates (oui, oui, encore ...), voilà, en un mot, C'EST ENORME. Quel dommage que tout l'album ne soit pas de ce calibre ... On n'en voudra pas à AVENGED SEVENFOLD d'avoir tenté quelque chose de différent, et notamment ce fameux "Requiem" : C'est lent et franchement pas terrible jusqu'à ce que des chœurs épiques refassent leur apparition, donnant une couleur noire et tragique à l'ensemble. Nul doute que "Requiem" a été composé pour "The Rev".

On dit souvent qu'un groupe se débarrasse peu à peu de ses influences pour forger sa propre personnalité, et il y en a comme AVENGED SEVENFOLD qui pratiquent exactement le contraire. Le pari est risqué, il fait parfois un peu trop référence aux vieilles gloires du passé, mais Hail To The King se laisse quand même écouter avec plaisir.



Ajouté :  Dimanche 15 Septembre 2013
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Avenged Sevenfold Website
Hits: 4978
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 08:51:56 en : 0,0663 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar