METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NEVERCOLD (FRA)…
· MACHINE HEAD (u…
· ONSLAUGHT (uk) …
· ROYAL HUNT (dk)…
· FIREWIND (gr) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIDILARSEN (FRA…
· HELLFEST OPEN A…
· STRATOVARIUS (f…
· THE ARRS (FRA) …
· MASTERPLAN (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 86 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MAGICA (ro) - Dark Diary (2010)








Label : AFM Records
Sortie du Scud : 28 mai 2010
Pays : Roumanie
Genre : Metal à chanteuse
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 42 Mins





Malgré son statut de groupe de seconde zone, évoluant dans l’ombre du Metal finlandais et des groupes à chanteuses en general, le combo roumain MAGICA nous revient aujourd’hui avec son cinquième album, intituled Dark Diary. Au programme : envolées lyriques, mélodies enchanteresses, duels de guitares et claviers, et allusions permanentes à NIGHTWISH. La chronique de Wolves And Witches, brillamment écrite par notre Wong Li national, s’achevait en ces termes : « il faudrait que le groupe se coupe de toutes les influences qu’il pourrait avoir pour se plonger corps et âme dans son univers ». Quelques mois plus tard, on ne peut pas dire que MAGICA ait fait l’effort de se démarquer. Et pour parler plus franchement, les parallèles avec NIGHTWISH (toutes époques confondues) finissent par devenir lassants.
En effet, si « Anywhere But Home » constitue une bonne entrée en matière, faisant mouche au bout de quelques secondes en dépit de nos réticences, cette chanson synthétise idéalement le NIGHTWISH avec Tarja (Turunen) et celui avec Anette (Olzon). Un comble ! Le clavier de « Tonight » pourrait être celui de Tuomas (Holopainen), la rythmique de « Need » semble tout droit sortie des petits doigts d’Emppu. Les quelques tentatives de grand écart se soldent par des échecs, comme ces changements de tonalité soudains (« Tonight ») qui mettent Ana Mladinovici dans une situation bien inconfortable, ou cette volonté de devenir plus Heavy (« Need », « Never Like You », « We Are Horde ») au détriment du point fort de MAGICA : la musicalité. A force d’hésitations et de rebondissements inappropriés, MAGICA se plante et c’est Ana qui en fait les frais, se retrouvant seule face à la difficulté et des problèmes de justesse déjà perceptibles sur les albums précédents. En ce sens, on ne peut pas dire que « Release My Demons », « My Kin, My Enemy » ou « Tonight » (encore …) lui fassent honneur.
Il y a pourtant du bon à retenir, dans ce Dark Diary. Passons brièvement sur l’apparition (ou accentuation) de quelques voix masculines, car cela ne représente pas le sommet de l’innovation, même dans le Metal à chanteuses. En revanche, d’énormes progrès ont été accomplis au niveau de la production, et MAGICA bénéficie enfin d’un son décent, et correctement mixé. C’est le batteur Herman Heidel qui doit être heureux. Le groupe en ressort grandi, et tant mieux puisqu’il s’agit quand même de musiciens plutôt talentueux (mention spéciale au guitariste Bogdan Costea, tellement sous-estimé). Et puis, à l’écoute de « Wait For Me », on se prend à rêver, à se dire que MAGICA a enfin trouvé sa voie, son style : un tempo ralenti et carré, une chanteuse tout à fait à l’aise dans ce registre et capable de merveilles vocales, un thème qui revient au moment opportun, voilà, tout y est.
C’est sur ce point que doit persévérer MAGICA. Au risque, dans le cas contraire, de devenir une parodie ambulante, un éternel groupe qui « pourrait faire mieux », et pire, au risque de totalement disparaître. Quand on a un potentiel comme celui-là, ça s’appelle du gâchis.



Ajouté :  Mercredi 04 Août 2010
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Magica Website
Hits: 6452
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/2/2019 à 20:03:49 en : 0,0737 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar