METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DORO (de) - Dor…
· PYRAMAZE (usa/d…
· SATAN JOKERS (F…
· SYMPHONY X (usa…
· POWERWOLF (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SONISPHERE - Co…
· STRATOVARIUS (f…
· TONY MACALPINE …
· UGLY KID JOE (u…
· ETHROPIA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 199 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SONS OF SEASONS (de) - Gods Of Vermin (2009)






Label : Napalm Records / Season Of Mist
Sortie du Scud : 30 avril 2009
Pays : Allemagne
Genre : Dark Metal Symphonique
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 65 Mins





Je suis une vraie branque aux échecs ! Autant l’avouer de suite, dès que j’ai vu cette pochette (tout à fait dans mon style, au niveau des couleurs comme du graphisme), je me suis immédiatement dit que si SONS OF SEASONS allait envoyer son plus bel atout faire une partie contre ma pauvre personne, je n’allais pas faire illusion longtemps. Puis j’ai écouté l’album et finalement, c’est eux qui n’ont pas fait illusion longtemps. Mais regardez de plus près cette cover, ne serait-ce pas le joli minois de la belle rousse Simone Simons d’EPICA décorée comme un sapin de Noël ? Je n’en suis pas sur mais il y’a quelques « arguments » charnels qui me font penser que oui, la dame s’est bien prêtée au jeu de la collaboration sur ce premier disque des allemands. Je ne sais pas s’ils en avaient vraiment besoin car rien que leur CV est impressionnant. Oliver Palotai (guitares et claviers), c’est aussi KAMELOT et DORO. Henning Basse (chant), c’est METALIUM et la scène avec GAMMA RAY et FIREWIND tandis que Jürgen Steinmetz, c’est SILENT FORCE. En bref, ces musiciens ne sont ni jeunes, ni inexpérimentés.
Pourtant, c’est de très loin ce qui ressort le plus de ce Gods Of Vermin. On dirait que ces mecs n’ont jamais touché d’instruments de leur vie, tellement ils ont l’air d’avoir peur d’être trop bruyants. Les vocaux d’Henning Basse sont à l’ancienne. On dirait donc un vieillard revanchard (« Wheel Of Guilt »), quand il n’est pas accompagné par des chœurs Heavy ringards. Les guitares auraient aussi matière à faire quelques choses, mais le mixage est étrange. C’est comme si on avait affaire à une grosse voice-over d’une heure. On n’entend que la voix et la musique est passée comme si elle était une musique de fond, secondaire. Par conséquent, il n’y a aucune percussion, aucun rythme. Et encore, si les compositions étaient un peu vivantes, ça aurait pu suffire à dissimuler ces quelques carences, mais à ce niveau aussi, les teutons déconnent. On ne peut décemment pas affirmer qu’il n’y a aucune recherche d’effectuée, mais ça manque de peps et de naturel. Il y’aura bien « Belial’s Tower » ou la très réussie « Dead Man’s Shadows » et ses pianos endiablés pour vous sortir de votre torpeur… Hélas, ces élans de violence sont trop rares et trop souvent entrecoupés par une parodie de Metal Symphonique (« Gods Of Vermin ») pour espérer marquer les esprits durablement. L’apparition des guests est également anecdotique puisqu’on entend brièvement et sans conviction la doublette d’EPICA : Simone Simons / Tijs Vanneste sur la médiocre « Fallen Family » ou la belle rouquine accompagner Henning sur la ballade un peu fluette « Wintersmith ». De plus, les nombreuses pistes de six, sept voire huit minutes ne sont pas là pour me calmer. Je veux bien que ces caractéristiques soient celles du Dark Metal ou du Metal Symphonique en général, mais à l’écoute de « Fall Of Byzanz » ou de « Third Moon Rising », ça fais plus remplissage qu’autre chose.
C’est donc un vrai casse-tête que ce Gods Of Vermin car nous sommes quand même en présence de quatre virtuoses et leurs états de service dans leurs groupes respectifs jouent pour eux. Aussi semble t’il qu’ils aient voulu créer quelque chose de nouveau mais pas forcément d’utile ni d’intelligent. Il n’y a qu’un vainqueur au concours Lépine. Et à cette partie d’échecs, ou j’avais pourtant les deux mains clouées sur la table, j’ai presque envie d’hurler « échec et mat ! ».



Ajouté :  Mardi 02 Juin 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Sons Of Seasons Website
Hits: 7687
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 13/4/2021 à 15:38:43 en : 0,0584 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar