METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BON JOVI (usa) …
· GUITAR TRIP by …
· TASTERS (it) - …
· VERGOS DÎ NOCTI…
· IMMOLATION (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TOOL (usa) - Ha…
· CALIBAN (de) - …
· ELUVEITIE (ch) …
· TOTO (usa) - Pa…
· GIRL INK TATTOO…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 109 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IRON MAIDEN (uk) - Fear Of The Dark (1992)






Label : EMI Records
Sortie du Scud : 11 mai 1992
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 58 Mins





Lorsqu’en 1992 un ami réussit à me convaincre d’écouter Fear Of The Dark d’IRON MAIDEN (depuis No Prayer For The Dying, il était clair pour moi qu’IRON MAIDEN était mort…), ma première réaction en écoutant « Be Quick Or Be Dead » fut de me dire « c’est quoi ces vieux qui essayent de faire jeunes ? ». C’est un morceau plus speed que ce à quoi ils nous avaient habitués, avec un son résolument agressif, mais qui ne collait pas à l’image que j’avais du groupe. L’impression fut donc très mitigée. Et même si j’appréciais d’une oreille distraite le titre « Fear Of The Dark », IRON MAIDEN était maintenant relégué dans les fonds de tiroir. Des années plus tard, je me penche à nouveau sur la question. Le verdict est moins brutal. La déception est passée. Et il faut dire qu’après un album aussi décevant que No Prayer For The Dying, la vierge de fer ne pouvait que relever la tête. Cela a été fait, mais juste assez pour prendre quelques goulées d’air.
Parlons cette fois du bon en premier. Donc, nous avons le titre « Fear Of The Dark ». En dessous pour moi des autres pièces épiques du groupe, il est quand même devenu un incontournable du groupe. On y retrouve tout de même ce qui a fait IRON MAIDEN, mais avec moins d’inspiration qu’auparavant. Dans les autres titres sur lesquels il faut s’arrêter, il y a « Afraid To Shoot Strangers » qui commence de manière fort calme pendant 2 minutes 45 quand même, puis le fameux « truc à deux guitares » de Steve Harris se met en place et là, il est vrai que c’est bon. Le riff principal de « Fear Is The Key » mérite aussi qu’on s’y arrête, même si le morceau dans son ensemble n’est pas une pièce intemporelle. Et le risque pris sur « Childhood’S End » pour sa composition différente fait un bien fou à cet album.
Par contre, un titre comme « Weekend Warrior » ne vaut même pas la peine d’être entendu. C’est un sous produit qui ressemble à AC/DC en mauvais et ne mérite pas d’être sur un album de MAIDEN. Même sentence pour « Judas Be My Guide ». C’est mauvais. Même les titres que les fans ne gardent pas dans leurs mémoires des albums jusqu’à Seventh Son Of A Seventh Son n’ont jamais été aussi épouvantables.
Il n’est pas simple de parler aisément de l’album qui divise autant les fans d’IRON MAIDEN. Pour moi, c’est une deuxième erreur de parcours. C’est aussi le reflet des tensions qui étaient présentes entre les membres (rappelons que Bruce Dickinson quittera le groupe après la tournée qui suivra cet album). Mais, indulgent, je me dis aussi que sans ses deux albums très loin de ce à quoi il nous avait habitué, IRON MAIDEN ne serait peut-être plus là aujourd’hui, et n’aurait pas pu sortir son album suivant, largement au-dessus, The X Factor.

Discographie Complète de IRON MAIDEN :
Iron Maiden (Album - 1980), Killers (Album - 1981), The Number Of The Beast (Album - 1982), Piece Of Mind (Album - 1983), Powerslave (Album - 1984), Live After Death (Live - 1985), Somewhere In Time (Album - 1986), Seventh Son of a Seventh Son (Album - 1988), No Prayer For The Dying (Album - 1990), Fear Of The Dark (Album - 1992), A Real Live Dead One (Live - 1993), The X Factor (Album - 1995), Virtual XI (Album - 1998), Brave New World (Album - 2000), Dance Of Death (Album - 2003), Death On The Road (Live - 2005), An All-Star Salute To Iron Maiden (Tribute - 2005), A Matter Of Life And Death (Album - 2006), Flight 666 (Album - 2009), The Final Frontier (Album - 2010), The Book Of Souls (Album - 2015)



Ajouté :  Dimanche 06 Avril 2008
Chroniqueur :  Wong Li
Score :
Lien en relation:  Iron Maiden Website
Hits: 12503
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/12/2018 à 11:27:18 en : 0,0966 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar