METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· AGUA DE ANNIQUE…
· TREPAN'DEAD (FR…
· ATHEIST (usa) -…
· DOT LEGACY (FRA…
· KAMELOT (usa) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SOIREE METAL SP…
· LACUNA COIL (it…
· W.O.A WACKEN OP…
· NIGHTWISH (fi) …
· BONECRUSHER FES…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 50 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

BROKEN FACTORY WINDOWS (usa) - Bright Lights, Bright Lights! (2016)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 8 novembre 2016
Pays : Etats-Unis
Genre : Post Hardcore
Type : EP
Playtime : 8 Titres - 23 Mins





Un groupe qui se présente comme "trois types qui adorent jouer de la musique et aimeraient passer leur vie à ne faire que ça" ne présage pas grand chose de bon. Il y a vingt ans, ces trois gars auraient aimé jammer dans leur garage, animer la fête du village et ils auraient éventuellement financé sur leurs deniers propres une tournée estivale en break Toyota où ils auraient parcouru 2000 kilomètres pour jouer dans d'autres fêtes de village.
Avec les prouesses de la technologie, les groupes de potes locaux ont désormais la possibilité d'essayer de partager leur musique à un cercle plus large que leurs copains même si, dans bien des cas, leurs créations n'intéressent pas grand monde au-delà des limites de leur région.
De l'anonymat au succès il n'y a qu'un pas et même si c'est rarement le seul talent des musiciens qui permet de le franchir, on peut encore se prendre à rêver qu'un parfait inconnu qui sortirait un disque génial serait de facto propulsé sous le feu des projecteurs. En effet, tout groupe mondialement connu a d'abord commencé comme une célébrité régionale. Malheureusement, c'est bien rare, toutes les huîtres ne contenant pas une perle. Les formations d'intérêt moindre, compensent le manque de génie par une bonne dose de motivation et on peut leur reconnaître l'envie d'en découdre et leur capacité à animer la fête du village. C'est déjà pas mal.

Les géorgiens de BROKEN FACTORY WINDOWS sont l'archétype de cette catégorie de petits groupes locaux qui valent le coup en live si vous êtes de passage dans la région mais ne justifient pas que vous traversiez le pays pour les voir jouer. Ils se présentent comme ces trois potes qui aiment jammer ensemble et leur musique leur ressemble. C'est collectif, joyeux, entraînant et pas vraiment méchant. S'ils se revendiquent Post Hardcore, ils ont plus de points communs avec les formations fondatrices du courant (FUGAZI) qu'avec les projets récents qui ont introduit beaucoup d'Emo dans le mélange. Ici, il y a certes un peu de screaming, notamment sur le morceau d'intro plutôt rentre dedans, "A bullet In the head is worth than in the chest", mais les choses se calment bien vite quand on déroule la tracklist, le chant clair y étant privilégié. Un choix à l'intérêt discutable qui donne à certaines chansons un côté passe partout sans saveur. C'est notamment le cas sur "Here's to Getting Over you" ou "Polar".
Les choses intéressantes font leur retour sur le dernier tiers du disque, avec un "Psychos In Love" très Punk et rentre dedans : tempo rapide, rythmique survoltée, batterie à l'avenant, chant rentre-dedans et un joli petit solo de gratte pour faire pont. Certainement l'un des meilleurs morceaux du disque. "Speak Less", avec sa jolie intro à la gratte marque le retour dans le registre d'ouverture. C'est hargneux, avec un screaming si attachant qu'on se demande bien pourquoi le gang s'essaye aussi au chant clair alors que c'est manifestement dans les cris primaux qu'il est le plus doué. Le disque se termine sur "Surviving 1985", qui utilise les mêmes ingrédients que le pénultième morceau en développant des ambiances différentes mais tout aussi intéressantes.

L'un dans l'autre, Bright Lights, Bright Lights! est plutôt une bonne surprise. Ce jeune groupe qui se vend si maladroitement sur sa page facebook mérite plus d'attention qu'une bande de potes qui aiment jouer de la musique dans leur garage. Certes BROKEN FACTORY WINDOW n'invente rien, mais dans le registre qu'ils revendiquent, ils proposent une interprétation plus fraîche et sincère que bien des groupes qui se prétendent Post Hardcore sans avoir réellement compris l'essence de ce courant musical.



Ajouté :  Dimanche 30 Avril 2017
Chroniqueur :  Rivax
Score :
Lien en relation:  Broken Factory Windows Website
Hits: 1078
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/3/2019 à 13:22:44 en : 0,1925 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar