METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· PRIMAL FEAR (de…
· NOXIOUS ENJOYEM…
· LOUDBLAST (FRA)…
· FAIRYLAND (FRA)…
· GOTTHARD (ch) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ULVER (no) - Tr…
· DYING FETUS (us…
· ULTRA VOMIT (FR…
· DOOM SHALL RISE…
· CANNED HEAT (US…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 101 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SKULL KRUSHER (co) - In The Name Of Rage (2015)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 31 août 2015
Pays : Colombie
Genre : Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 38 Mins





"Le futur est déjà foutu, il ne nous reste que la colère que nous semons partout dans le monde, en pointant du doigt tout ce qui s'y passe...Pourrissant alors que ce monde se meurt et disparaît."

On sait d'expérience que la vie en Colombie n'est pas forcément facile, les cartels, Bogota, etc. Je ne vais pas me lancer dans une analyse géo politique, ni me plonger dans la dénonciation du trafic de narcotiques, mais en effet, je pense qu'il existe des endroits sur terre plus paisibles.
Pas étonnant alors que les musiciens du cru se sentent des velléités de révolte et de rage... Mais nous ne règlerons pas les problèmes d'injustice et de corruption en quelques lignes et formules sibyllines, alors autant nous intéresser à ce qui nous concerne, à savoir la musique.
Celle que pratique le trio SKULL KRUSHER est sans ambages, et crue comme une vie violente qu'on a pas choisie.
Ce qu'ils ont choisi par contre, c'est d'exprimer leur ressenti et leur colère par le biais d'un Thrash furieux et sauvage. Et ça, je ne peux que le louer.

Formé en 2007, ce trio/quatuor a du patienter huit années pour pouvoir enfin sortir son premier long, après Wild Nation, un EP paru en 2012 et une participation à un split deux ans plus tard. Sans chercher la comparaison trop facile, on pourrait rapprocher les SKULL KRUSHER de leurs voisins de TERMINAL WAR, quoique certaines différences d'approche sont notables.
Les colombiens qui n'ont sans doute pas encore trouvé leur colombine (ok, elle était facile) se plaisent à citer quelques influences qui leurs sont chères, et on y retrouve bien sur en premier lieu quelques princes du crossover Thrash/Hardcore comme D.R.I, S.O.D, ANTHRAX, mais aussi DARK ANGEL, THE CRUCIFIED ou même les plus rarement cités MORTAL SIN. Tous ces exemples sont d'ailleurs assez pertinents, même si l'on pourrait y ajouter OVERKILL sans paraître cavalier, pour cette façon de laisser une basse purement NYHC dominer les débats rythmiques de ses claquages brillants.

En dehors de ces points de repère, SKULL KRUSHER officie donc dans un Thrash subtilement râpé à la meuleuse Core, qui ne se pose que peu de questions et rentre dans le lard avec puissance. Préférant la concision au bavardage, ils limitent leurs morceaux aux plans les plus efficaces, même si de nombreux passages Heavy viennent brider la vélocité ambiante. Pas de soucis, ça court, ça vole, ça frappe et ça cartonne, mais de façon précise et mûrement réfléchie. On pense de façon récurrente à un triumvirat d'inspiration concentré autour de NUCLEAR ASSAULT/EXCEL/MORTAL SIN, et des exemples comme le morceau éponyme "In The Name Of Rage" ou "Hammered By Hate" viennent étayer cette hypothèse avec leurs nombreux breaks lourds et cette basse qui se place constamment en avant scène pour donner encore plus d'écho au martelage incessant de Fredy Becerra au kit.
Le chant quant à lui s'abreuve à la fontaine de colère du Hardcore, et est le plus souvent soutenu par des choeurs bien méchants, qui suintent la révolte et la haine par toutes les intonations.

C'est du beau boulot, c'est carré, et les riffs sont redondants et facilement mémorisables. Même si le son pêche un peu parfois et se laisse aller à des aigus un peu irritants, certains intermèdes plus légers comme "Ketchup" se rappellent des constructions les plus directes de MORTAL SIN en les agrémentant d'un feeling immédiat à la RATOS DE PORAO, en version toutefois moins ludique et rigolarde.
Pas grand chose à redire niveau efficacité, les colombiens ont bien retenu les leçons des anciens et manient le riff tranchant à merveille et l'atomique "We're Back" et le fulgurant "Dealers Of Lies" le prouvent sans prendre de gants.
Les lyrics sont bien sur focalisés sur les sujets de société habituels, et dénoncent, revendiquent, tailladent les inégalités dans les grandes largeurs, la corruption des politiques et la complaisance d'un peuple endormi, tout en lâchant au passage quelques pamphlets directs ("Broken Minds" et sa double grosse caisse digne d'un discours de propagande d'éveil).

Du Thrash d'accord, mais dominé par un chant Hardcore, c'est la recette de SKULL KRUSHER qui perpétue un esprit toujours aussi vivant et qui semble retrouver un second souffle en Amérique du Sud. Il est vrai que la situation là bas est propice à la propagation d'idées violentes, SEPULTURA fut en quelque sorte l'étincelle en compagnie d'OVERDOSE et de DORSAL ATLANTICA, mais la jeune génération n'a rien à leur envier en termes de puissance et de radicalisme, et c'est heureux que je constate que ce style que j'affectionne tant n'est pas prêt de s'éteindre.
Feeling un peu Punk, franchise des rythmiques et précision des guitares, In The Name Of Rage mérite son nom de bout en bout, et scande le nom de SKULL KRUSHER avec vitupération.

La colère étant une saine réaction envers l'hostilité et l'illogisme social ambiant, gageons que ces colombiens sauront se faire entendre.



Ajouté :  Jeudi 25 Août 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Skull Krusher Website
Hits: 2770
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2019 à 14:54:59 en : 0,0555 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar