METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE PINEAPPLE T…
· T.A.N.K (FRA) -…
· THUNDER (uk) - …
· MUSINK by Metal…
· WSL GUITARS (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DARKANE (se) - …
· PERSISTANCE TOU…
· SONISPHERE (FRA…
· KATATONIA (se) …
· MORBID ANGEL (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 104 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

TRIAC/SACRIDOSE (usa) - Split 7'' (2015)






Label : Nerve Altar Records
Sortie du Scud : 1er juin 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Grind
Type : EP
Playtime : 7 Titres - 7 Mins





Aujourd'hui, le Doc et Marty auraient du atterrir dans leur DeLorean. Oui, aujourd'hui, 21 octobre, souvenez vous du time code de leur tableau de bord arborant les réglages de leur convecteur spatio-temporel. Il auraient du tomber sur un centre ville US aux couleurs criardes, bondé de gosses flottant sur leur Hoverboard, découvrir l'affiche en 3D du dernier volet de "Jaws", et accessoirement, tomber sur le méchant Griff et sa bande de tarés hirsutes et coiffés comme l'as de pique.
Mais si Marty après son Pepsi était allé faire un tour disons du côté de Baltimore ou de Gainsville, il aurait certainement tâché son blouson à séchage et ajustement automatique sur le Grind complètement foutraque de deux combos du cru, qui n'ont pas besoin de plutonium pour vous envoyer vers le futur.

A Tampa, Floride, il aurait d'abord rencontré les SACRIDOSE. Fondé sur les cendres de CELLGRAFT, ce combo pur Crustcore/Grind/Powerviolence ne fait pas de détail, et mené de front par une chanteuse au bord de l'hystérie se vautre dans les blasts, les cassures impromptues, et les déliés de riffs digne de l'école nippone du Grind sans limites.

Quelques sorties à leur actif, malgré un jeune âge, ces flingués ne font pas de quartier, et mettent six morceaux à dire ce que TRIAC énonce en trois. Du DIY dans toute sa splendeur, pour les fans de SUFFERING MIND ou CHIENS, avec qui ils semblent partager cette joyeuse folie, qui comme ils l'affirment, n'est rien de moins qu'une "punition Grind" ou une "mort par les blast beats".
Rien n'est plus vrai, et leurs morceaux s'emballent dès qu'ils le peuvent, restant la plupart du temps à vitesse Crust constante, souvent accélérée par des embardées Grind du meilleur cru. Son sec, pas de quartier, et ça déroule comme à la parade, et je ne saurais trop vous conseiller de vous jeter sur leur exaction passée, Anxiety Tremors, du même tonneau, et pas plus complaisante.
Alors oui Marty, la Floride en 1985, c'était les costumes blancs, les palmiers, les alligators et les naïades refaites par la bronzette excessive, mais aujourd'hui, c'est du Grind, et avec ça, ton blouson sèchera encore plus vite.

Marty, tout retourné par l'horreur de sa découverte, aurait sans doute exigé du Doc qu'il l'accompagne à Baltimore. Connaissant tous les deux l'humour de John Waters, ils auraient sans doute pensé que l'union fait la force, et se seraient présentés en binôme à la porte du local de TRIAC, terrorisés par leur première expérience musicale du futur. Mais même en duo, leur sécurité n'aurait pas été plus assurée, puisque les TRIAC, quoique moins fous que SACRIDOSE, ne font pas non plus dans la dentelle. De la mouvance très complaisante des UZI SUICIDE, AGENTS OF ABHORRENCE, ils ont assénés bien des coups derrière les oreilles sous la forme de splits bien sur, de simples, et même d'un EP, In The Blue Room, avant de partager à nouveau une face avec les boucaniers de SACRIDOSE.
Si leur son est plus touffu, leurs attaques sont similaires, quoique plus viriles et moins franchement épileptiques. C'est du Powerviolence bien sur, épicé au Grind le plus costaud, mais en trois titres seulement, ils sèment autant la pagaille que leurs homologues floridiens, quoique d'une façon plus "pragmatique".
Pas plus d'empathie de leur part, et une fois la porte ouverte, ils beuglent sur ce pauvre Marty qui décidemment ne comprend pas une telle animosité, lui qui craignait déjà la batte montée sur Pitbull de Griff.

En tout cas, ça leur a bien ramoné les conduits. En 1985, ils n'auraient jamais pu se douter que le futur serait aussi bruyant, et à la rigueur, c'est bien fait pour eux.
Mais SACRIDOSE et TRIAC comme échantillons d'une musique aux échos temporels lointains, ça donne de l'énergie, et pas besoin du coup de remplir le réservoir avec des peaux de banane et des canettes vides. Leur Grind/Powerviolence déclanchant une réaction en chaîne pire qu'une bombe H, ils seraient dare-dare revenu dans le passé, se rendant compte que Biff Tannen avait piqué le split en question dans leur bagnole, et n'avait pas fait fortune en distribuant sur le marché des vinyles bruyants qui ne lui rapportaient que dalle.

Moralité: le Grind, c'est la vie, quelle que soit l'époque. Ca n'a rien à voir avec le film, mais je m'en fous, je n'ai pas de Hoverboard.
Et je n'ai jamais porté de Nike.
Mais j'aime le Grind, et pour ça, pas besoin de DeLorean.



Ajouté :  Dimanche 12 Juin 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Nerve Altar Records Website
Hits: 1362
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/12/2018 à 03:19:50 en : 0,1304 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar