METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OESTRE (FRA) - …
· LEAFBLADE (uk) …
· BURGUL TORKAÏN …
· KHOLD (no) - Sa…
· GRAVITY (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MUMAKIL (ch) - …
· PSYKUP (FRA) - …
· KORPIKLAANI (fi…
· MANIGANCE (FRA)…
· PATRICK RONDAT …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 17 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

QUEENSRYCHE (usa) - Condition Hüman (2015)






Label : Century Media Records
Sortie du Scud : 2 octobre 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 53 Mins





On dit souvent qu'un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Parfois, deux êtres vous manquent, mais au contraire, vous vous sentez libéré. Sans prétendre savoir ce qu'on pu ressentir Scott Rockenfield, Eddie Jackson et Michael Wilton après les départs successifs des "leaders" Chris DeGarmo et Geoff Tate, il suffit de jeter une oreille aux deux albums parus après le départ de leur impétueux vocaliste pour réaliser qu'ils ont enfin pu être eux mêmes.
Depuis des années, en fait juste après Empire, QUEENSRŸCHE était devenu un vaste terrain d'expérimentation. Hear In The Now Frontier pour DeGarmo, Q2K et Dedicated To Chaos pour Tate, et ils s'en donnaient à coeur joie, par volonté de tenter des choses différentes, ou bien parce qu'ils en avaient marre.
Marre de quoi ?
De ce Heavy Metal racé et un peu trop intelligent qui les avait fait parvenir au sommet. On ne compose pas des chefs d'oeuvre comme Operation Mindcrime ou Empire sans que cela ne laisse des traces. Dans le coeur des fans bien sur, mais aussi dans votre mémoire, qui du coup trouve parfois les souvenirs un peu lourds à porter.
Alors, on se cherche, et on finit par se perdre.

La triplette rythmique, une fois les valises faites, et le divorce vraiment prononcé (Tate a enfin renoncé à son droit à la propriété sur le nom QUEENSRŸCHE), a pu revenir à ses premières amours, eux qui n'ont jamais prétendu vouloir faire autre chose.
Il y a trois ans, le duel entre les deux factions REICH avait pris des proportions grotesques, et avait tourné court. A gauche, la reine de Tate, avec un album pâlichon et très peu inspiré, a droite celle du trio, flamboyante et sure d'elle. KO pour le compte, Tate est retourné compter les coups, et s'est tu. Bien joué les gars, la voie était libre.
Deuxième album avec Todd La Torre dont le timbre se rapproche de plus en plus de celui de Geoff, et l'héritage est pérennisé. On retrouve une nouvelle fois ce Heavy si précieux, si ciselé, et si puissant qui animait les pistes de Rage For Order ou Empire, et même Mindcrime. Le groupe n'a pas hésité, sans pour autant tomber dans la prétention artistique ou l'emphase, et disons le bien haut, Condition Hüman pourrait être présenté comme le successeur logique d'Empire, que personne n'y trouverait rien à redire. C'est ce qu'il est musicalement, de bout en bout, avec presque le même taux de réussite. A un poil coupé en deux près.

"Honnêtement, je sais que ça fait un peu cliché, mais je pense vraiment que les compos de cet album résument parfaitement le RYCHE du premier album jusqu'à Empire, peut être même jusqu'à Promised Land. Il est très varié, mais aussi très complexe. Il est vraiment différent du précédent, il est beaucoup plus riche, et nous nous sommes beaucoup plus impliqué. Et franchement, j'ai pu me permettre beaucoup plus de choses au niveau vocal, certainement parce que les chansons de cet album le demandaient, contrairement au précédent."

C'est Todd lui même qui parle, et le bougre à diablement raison. Condition Humän lui a permis de se lâcher complètement, et le mimétisme avec Tate est parfois si évident qu'il en devient troublant. On a vraiment le sentiment par moments que le temps s'est figé en 1991, et que ce nouvel album vient tout naturellement suivre Empire. Une simple écoute à la superbe power ballad "Bulletproof" suffira à vous en convaincre, même si "Silent Lucidity" n'est pas en ligne de mire.
Mais Todd est dans le vrai, et son ressenti rejaillit des pistes de la cuvée 2015 de QUEENSRŸCHE, même si de temps à autres, nous avons droit à des choses plus surprenantes comme ce riff syncopé et grave en ouverture de "Hourglass", ou cette intro presque Folk et celtique sur "Hellfire". Mais chaque détail a été soigné, comme s'il fallait apporter une preuve définitive que le RŸCHE était toujours bien vivant, sous l'impulsion de sa section rythmique. Celle ci d'ailleurs a accompli un travail phénoménal, et même si l'on sent bien que Rockenfield et Jackson se connaissent par coeur, le premier a retrouvé sa finesse de frappe et le second ses déliés de basse si caractéristiques. C'est du travail de précision, mais qui exhale une spontanéité incroyable. Une recette fatale, qui emmène Condition si haut que les musiciens doivent se pencher pour voir leur passé.

Alors on retrouve tout. Le lyrisme humble mais présent, le Heavy cru et bouillant, les mélodies précieuses et les bourrasques qui vont de l'avant. Vous pouvez au choix extraire certains titres et les intégrer à Rage For Order, Mindcrime ou Empire, il n'y aura rien de déplacé à ça. "Toxic Remedy" n'aurait pas dépareillé au milieu du concept du docteur X, tout comme "All There Was" au tempo appuyé réveillant le spectre cavaleur de "Spreading The Disease".
Il faut dire que la production signée Chris "Zeus" Harris (Rob ZOMBIE, HATEBREED, SOULFLY) a apporté au groupe le regain de puissance dont ils avaient besoin pour mener à bien cette entreprise de synthèse, et l'énorme son rappelle d'ailleurs celui d'Empire, limpide, large, qui fait briller toutes les fréquences, reluire la basse, creuse les toms et aiguise les parties vocales.
En gros, le RŸCHE atteint ici une sorte d'apogée d'allée en arrière/avant, et ce phénomène se manifeste à merveille sur "All There Was", qui ne compte pas les années, et résume le groupe période 94/2003, sans pour autant oublier ses fondements.
Le single placé en ouverture "Arrow Of Time" opère un sacré lifting, et nous ramène les jeunes loups des années 80, up tempo vorace qui montre les dents, superposition vocale, et refrain pur Heavy Metal. Mais c'est bien le long final "Condition Humän" qui pourrait servir de parangon à cette démonstration, tant il s'amuse à corriger les DREAM THEATER (inspirés eux mêmes par le REICH) sur leur propre terrain épique et technique, tout en citant dans le désordre "Anybody Listening", "Eyes Of A Stranger" et même "Suite Sister Mary". Je le disais, c'est une course de longue haleine, menée de bout en bout, sans négliger le moindre détail.

"Ca ne sonne pas daté, mais on retrouve le son de QUEENSRŸCHE. Le line up est différent, il y a une nouvelle impulsion, et je pense que le tout est très rafraîchissant. Quant au son, je veux dire...il tue, vraiment."

Comment, après une dizaine d'écoutes tempérer l'enthousiasme de Todd La Torre ? C'est inutile, puisque je l'approuve totalement, et je le rejoins dans son impatience spontanée. Une fois de plus, QUEENSRŸCHE prouve qu'il reste un géant du Heavy Metal, sans forcer, en restant simplement le groupe qu'on a toujours connu.
Condition Hüman fait sans conteste partie de leurs meilleures réussites, au même titre qu'Empire, mais le temps dira s'il a la stature d'un classique ou pas. Mais prenez le plus simplement, pour ce qu'il est. Un condensé du talent d'un groupe unique, qui n'en finira pas de nous faire vibrer.

Le docteur X va encore faire des cauchemars, la lutte n'est pas terminée. Elle ne fait même que commencer.



Ajouté :  Vendredi 08 Avril 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Queensrÿche Website
Hits: 2262
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/5/2019 à 01:23:56 en : 0,0849 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar