METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TARJA (fi) - Ta…
· GOJIRA (FRA) - …
· MESSALINE (FRA)…
· COMITY (FRA) - …
· EPICA (nl) - Si…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LACUNA COIL (it…
· BEHEMOTH (pl) -…
· PARADISE LOST (…
· EDGUY (de) - El…
· TURISAS (fi) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 216 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ADOLYNE (ca) - Of Ash / Of Shit / Of Shame (2015)






Label : No List Records
Sortie du Scud : 30 juin 2015
Pays : Canada
Genre : Post Mathcore
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 44 Mins





"ADOLYNE est une balise de l'underground de l'ouest du Canada depuis dix ans maintenant. Mélangeant la vitalité du Noise Rock, l'abandon du Post Hardcore et une attaque métallique en spirale, c'est un animal qui s'adonne à un culte du volume sonore sans pitié, comme le dicte la crise de son cauchemar existentiel"

Une décennie au service du chaos et du bruit, de la déconstruction radicale, ce sont donc les états de service de ce groupe Canadien étrange qu'est ADOLYNE. Enregistré dans des conditions purement live, avec le groupe jouant les chansons en studio, c'est le troisième album des terroristes locaux, et comme tout troisième album qui se respecte, c'est aussi un tournant dans leur carrière.
Tournant certes, ils en sont conscients, mais ça n'est pas pour ça qu'il vont changer d'un iota l'approche sauvage et abrasive de leur musique.
Et après I'm Walking the Red Carpet, Motherfucker en 2007, et Swinedive deux ans plus tard, le quatuor change de producteur et salue Steve Austin pour accueillir Craig Boychuck (KEN MODE, FUCK THE FACTS) à féliciter pour le boulot accompli sur ce of Ash & of Shit & of Shame qui pue la sueur, la colère, et l'énergie viscérale de ceux qui savent très bien où ils vont.

Des cendres, de la merde et de la honte, c'est donc le programme de ce nouvel album, qui n'a rien calmé de ses ardeurs à mi chemin entre le Noise Rock le plus instable et le Post Hard/Mathcore le plus radical. Doté d'un son large et sec comme un coup de fouet, c'est un LP qui s'inspire des leçons tirées des anciens, 90's en tête, avec pour modèles les MELVINS, UNSANE, BOTCH, et tous ces assassins de la mélodie qui ne conçoivent la composition que sous son angle le plus agressif et dérangeant.
Mais loin du monolithe lisse qu'on serait en droit de visualiser, of Ash & of Shit & of Shame souffle le chaud et le froid, ménage des accalmies trompeuses, qu'il déchire de stridences et de riffs coupants, et n'oublie pas la modulation et la mélodie en route.
La construction en gigogne de ce troisième LP est en elle même un centre d'intérêt. Si la première moitié se concentre sur des attaques courtes et dévastatrices, la seconde s'étend un peu plus, et aménage de longues pistes plus évolutives.

Certes, même en version développée, la musique d'ADOLYNE reste incroyablement agressive et sauvage. Crag Sillaphant, critique à Saskatoon - ville d'origine des Canadiens - a d'ailleurs fort bien décrit la "chose".

"ADOLYNE est une force primaire cathartique, qui déchirera votre âme et vous crachera à la gueule. C'est un cliché que d'affirmer qu'un groupe se situe au delà de toute catégorisation, mais je préfèrerais me prendre un gros pain dans la gueule que d'essayer de définir d'une façon catégorique la musique de ce groupe. Je pense qu'il vaut mieux s'écarter de leur chemin, c'est plus prudent."

C'est certes dithyrambique, un peu péremptoire et définitif, mais terriblement juste. avec des interludes profondément calmes et troublants comme "(A Recurring Zero)", ou encore le samplé "(Moist Pennies)", ADOLYNE s'amuse à distribuer les cartes à l'envers, et nous assomme d'un enchaînement hystérique sur le diptyque coulé "Desert In My Blood"/"The Knife Inside" qui déboule comme des siamois collés et fort mécontents de leur sort.
Rythmique qui ne supporte aucune entrave, chant qui crame son gosier à chaque intervention (rarement un chant aura été aussi radical et abrupt), guitares qui lacèrent tout à cent mètres à la ronde, l'impression de chaos qui se dégage de la musique du groupe est vraiment soufflante, bien qu'elle paraisse complètement maîtrisée.
of Ash & of Shit & of Shame répond à un besoin atavique de violence, comme si le legs des pires bruitistes des 90's devait être pérennisé de la pire des façons.

Et pourtant, le quatuor laisse parfois le silence s'installer, et préfère les arpèges aux riffs tendus, les harmonies douces amères aux cicatrices Core, avant bien sur de tout envoyer valser d'une soudaine haine Post Hardcore qui s'instaure en catimini, pavant la voie à un crescendo de violence qui vous explose au visage. "Automatic Writing" ressemble justement au propos qu'il décrit, et on s'illustre la vision d'un médium, crayon à la main, complètement apathique, avant que l'esprit invoqué ne prenne possession de sa main pour se lancer dans une rédaction hystérique. Violons, cordes douces, guitare en son clair, et final en sommeil...crûment interrompu, une dernière fois.
"Swallow The Black Pill" adopte lui une tension qui reste constante durant les huit minutes de ses exactions, et dispense des cours harmoniques sur fond instrumental chargé de dissonances et d'irritations rythmiques.

Le paroxysme est atteint lors de la longue traînée finale, "Brawler's Fracture", qui étire les principes de l'album sur plus de neuf minutes, tout en décuplant leur impact et leur puissance. Riffs plus affirmés et encore plus appuyés, rythmique qui cogne et qui se prend le mur en permanence, et chant qui s'asphyxie une bonne fois pour toute au mépris de toute raison. Et si le morceau commence comme une thérapie de Janov et croît au fur et à mesure, il n'est pas question de laisser tomber la pression, et le volume sonore atteint est tout simplement ahurissant...
Une emprise digne d'une strangulation qui resserre son étreinte à chaque seconde, et qui ne vous lâche jamais... Mais vous pouvez toujours appuyer sur la touche "stop", bien que je doute que vous le vouliez...

Effectivement, si les bases d'ADOLYNE sont identifiables séparément, une fois amalgamées, l'analyse devient impossible, tant leur conception de l'agression est totale et sans concession. Post Hardcore, Post Noise, tout ce qui est susceptible de déranger la routine est utilisé, à dessein.
Plus qu'un groupe, c'est un cri primal, un rejet du confort, et un point de chute de tous les courants extrêmes et abrupts de ces vingt dernières années.

Un cauchemar éveillé ? C'est une possibilité. Mais alors, comme se réveiller ?



Ajouté :  Samedi 06 Février 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Adolyne Website
Hits: 4008
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/10/2021 à 15:07:13 en : 0,0664 secondes
| © Metal-Impact since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar