METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WILDPATH (FRA) …
· FISSION (se) - …
· MALÉDICTION (FR…
· AGUA DE ANNIQUE…
· GUN BARREL (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NAPALM DEATH (u…
· ETHS (FRA) - Ro…
· PSYKUP (FRA) - …
· NIGHTWISH (fi) …
· CANNED HEAT (US…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 193 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

PNEU (FRA) - Destination Qualité (2015)








Label : Head Records
Sortie du Scud : 27 janvier 2015
Pays : France
Genre : Math Expérimental
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 37 Mins





Mon dieu, j'en suis coi. Abasourdi. Bouche bée et fort marri. Ulcéré, contrarié, mais mes hurlements de contestation et de protestation restent coincés dans mon larynx. Comment telle chose est possible, c'est une infamie, une insulte, un camouflet artistique qu'il me faut absolument réparer derechef.
La raison de mon ire ?
Nul n'a jugé bon au travers des années de parler de PNEU dans les colonnes de votre webzine préféré...
Je suis atterré. Et je m'attribue une partie de cette faute, qu'il me faut immédiatement expier.
Et l'occasion est trop bonne pour ne pas la saisir et tenter de me faire pardonner...

PNEU ? La gomme ? Good Year ? Les bars, les stations de gonflage, une baudruche ou bien le dessous des patounes des chats ?
Que nenni, un duo Montpelliérain qui sévit depuis des années, dans l'underground ou pas, qui traîne avec quelques potes, dont les fameux PAPIER TIGRE, MARVIN ou autres ELECTRIC ELECTRIC, avec qui ils se permettent de livrer des prestations happening qui brûlent l'asphalte d'un comportement exubérant et naturellement outrancier.
PNEU, c'est l'association de deux doux dingues qui roulent beaucoup plus vite et inconsciemment que leur contemporains, d'un côté JB qui frappe sur un kit de fortune en hurlant, et de l'autre Jay, qui torture sa guitare pour en sortir des sons à l'agonie et si possible stridents.
Vu d'ici, je sens que vous avez du mal à vous faire une idée. Oui, c'est normal, vous hésitez à monter avec eux. Certains l'ont fait, quand leur auto radio de l'époque crachait Pince Monseigneur ou Highway To Health. Ca sentait bon le calembour, la blague d'auto stoppeur, et pourtant, leur musique, aussi ludique soit elle, est tout sauf une plaisanterie.
Et la possibilité d'ouvrir la portière vous est donnée de nouveau aujourd'hui, pour une ballade décoiffante, quoique plus raisonnable que d'habitude, toute proportion gardée.

Alors PNEU. Exagèrent ils toujours un p(n)eu ? Oui, bien sur. Ces deux là sont des iconoclastes incontrôlables, qui ne conçoivent la musique que sous un angle, le leur. Car ils s'amusent, c'est indéniable, mais avec le plus grand sérieux, leur musique, c'est leur passion, pas question d'en faire n'importe quoi et de tomber dans la gaudriole.
Leur musique ? Une caisse qui déambule en flinguant le bitume dans la ville, si possible de nuit, qui prend des virages en épingle, qui passe les rapports avec fluidité, et qui emprunte un itinéraire tout sauf aléatoire à la vitesse de la lumière. En gros, une sorte de Mathcore expérimental et instrumental (ou presque), qui enquille les plans sans broncher, en les alignant, les multipliant comme Jésus multipliait les pains. Mais les pains, chez PNEU, ça n'existe pas. Leur son est précis, leurs structures solides, et même si parfois ça frôle l'improvisation, c'est une fausse impression destinée à vous perdre un peu plus.
Excès de vitesse, grillage de priorité, majeur tendu aux conducteurs excédés, ils ne respectent rien, et surtout pas la normalité.

Highway To Health avait enchanté. Qu'en est il aujourd'hui de ce dernier né ? Est-il aussi inconscient que ses aînés ? La réponse est bien sur oui, avec toutefois, une petite nuance. Si d'ordinaire les strates s'empilaient, elles se suivent ici en une symphonie discontinue dédiée à l'avalage de kilomètres sans avoir bu.
Destination Qualité à les qualités de son titre, tombe parfois dans la pause pipi au beau milieu d'une friche industrielle glauque ("The Biggest, The Ankle", sobre bip de respirateur animé par des percussions sauvages de la dernière goutte), dans la longue distance bouffée d'une traite sans s'arrêter ("Gin Tonique Abordable", neuf minutes au compteur et donc un minimum d'un millier de bornes ingurgitées sans pause, avec un démarrage en douceur diesel de grosse caisse/arpèges, et une arrivée soumise aux hoquètements d'un moteur en surchauffe), ou dans l'arrivée chaotique sur le lieu de la fête avec délire bruitiste en chuchotements d'insectes et joyeux foutoir rauque progressif comme dérapage sur les graviers ("Astronomism", à la lisière du "je fais ce que je veux sans m'occuper de l'harmonie").
En gros, Destination Qualité, c'est l'aplanissement des couches empilées qui faisaient monter leurs albums précédents vers la limite du turbo. Ca joue toujours aussi vite et technique, ça fait toujours autant de bruit, mais le carbu traite plus fluide, les pistons sont plus huilés, et la courroie tourne plus soft and fast. Certes, on frôle toujours par moment la sortie de piste ("Catadioptre Ambidextre", étourdissant et sans pitié pour la mécanique), mais tant que le disque est à la hauteur des prestations (incarnations?) scéniques, rien à redire, le contrôle technique passe, avec quelques recommandations toutefois, mineures.

Vous n'avez rien pigé ? Ben c'est pas grave, puisque leur musique se ressent, et ne s'explique pas. Elle a les fondements libres de l'expérimental, la rigueur du Mathcore et sa précision, la folie de l'avant garde de premier plan, et sonne comme un joli mélange entre les accès zinzin de MÖRGLBL, le libertinage strident de PAPIER TIGRE, leurs potes, et les fulgurances sans pitié des premiers DILLINGER.
PNEU, c'est un cocktail Molotov sans plomb, qu'on se met dans le réservoir en priant que les bougies ne crament pas. Et par miracle, elles tiennent. Et si ce nouvel album ne chamboule pas leur petit univers si étendu, il en respecte les codes, c'est à dire qu'il ne respecte rien, sinon l'instinct, le désir, et la passion.
Oui, ça roule très vite, oui ça connaît sa bagnole sur le bout des doigts et des pieds, et non, pas besoin de carte routière ni de GPS.

On a pas TOUJOURS besoin de savoir où on va, si ?



Ajouté :  Mardi 15 Septembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Pneu Website
Hits: 2876
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 01/10/2020 à 03:45:08 en : 0,0654 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar