METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LOTSAGABE (FRA)…
· EDGUY (de) - Je…
· CRYPTOPSY (ca) …
· PURULENT EXCRET…
· RAJNA (FRA) - J…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LOFOFORA (FRA) …
· SHAKA PONK (FRA…
· MARILLION (uk) …
· EVERGREY (se) -…
· BEATALLICA (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 242 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

NELSON (usa) - Peace Out (2015)








Label : Frontiers Records
Sortie du Scud : 15 mai 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Hard Rock AOR
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 57 Mins





Que peut on bien faire lorsqu'on est né fils de Pop star, et petit fils de star de la télévision ? Les options sont légion, l'option la plus simple étant de suivre le chemin familial et de devenir star soi même. Les exemples sont nombreux, mais rares sont ceux qui sont aussi extrême que celui des frères NELSON.
Petits fils d'Ozzie et Harriet rendus célèbres par la série télévisée live retransmise sur la plus longue période "The Adventures of Ozzie and Harriet", fils de Ricky Nelson, idole des jeunes aux deux cents millions de disque vendus, la tâche de Matthew et Gunnar s'annonçait rude pour se faire une place au soleil de la légende familiale.

Et pourtant, à force de travail et certainement avec un peu d'appui du à leur nom, ils finirent eux aussi par atteindre les sommets des charts, au début des années 90, avec leur premier effort After The Rain, et son single numéro 1 "(Can't Live Without Your) Love and Affection"...
Souvenez vous, c'était il y a plus de vingt ans... Pas mal de monde se moquait d'eux d'ailleurs, ouvertement ou pas, eut égard à tous les poncifs qu'ils traînaient. Jean délavé et déchiré, sourire ultra-brite, mélodies sucrées, longue chevelure blonde, bronzage californien... Les deux frères sont il est vrai arrivés un peu tard sur la scène, puisque le Hard FM à l'époque subissait les coups de boutoir du "Grunge" naissant, et la belle MTV qui les portait à bout de bras dans un concert de berceuses/louanges n'allait pas tarder à les laisser tomber, pas forcément par inadvertance d'ailleurs.
Leur label en fit de même, et après un dernier LP pour Geffen en 1995, Matthew et Gunnar fondèrent leur propre structure, Stone Canyon Records, pour pouvoir continuer à travailler.
Grand bien leur en pris, car ils ne lâchèrent jamais le morceau, s'exposèrent comme hôtes télévisuels pendant une bonne dizaine d'années, avant de reprendre leur parcours musical là où ils l'avaient arrêté.

Hiatus, retour en 2010 via Frontiers, l'arche de Noé des artistes délaissés, puis cinq ans après, ils entérinent définitivement leur comeback avec leur LP le plus ambitieux, Peace Out.
Je l'avoue, je n'ai jamais été fan des deux petits blonds, plus si petits que ça d'ailleurs. Je trouvais leur musique un peu "light" à mon goût, leurs morceaux un peu trop faciles, et le gimmick "Nelson Family" les faisait ressembler à une portée Amish, sans la barbe. Par contre, ce qui me laisse admiratif, c'est leur entêtement, et leur fidélité envers un style qu'ils ont toujours défendu corps et âme, ce qui selon moi est signe de valeur. A l'image de pas mal de ces artistes emblématiques du Hard US de la fin des 80's/début des 90's (WINGER, FASTER PUSSYCAT, POISON, etc.), NELSON n'a jamais changé son fusil d'épaule pour plaire au plus grand nombre, et c'est une attitude que je respecte. Alors, que dire de ce nouvel album, qui a demandé quatre ans de maturation ? Je pense que le plus respectueux est d'affirmer qu'il reste collé à l'image des deux frères, et qu'il est certainement leur meilleure production à ce jour.

Peace Out, c'est toute la Californie mélodique des années 80/90, résumée en une douzaine de titres et presque une heure de musique. Production parfaite, morceaux calibrés, voix mordantes et veloutées, guitares qui s'agitent et rythmique qui abat, inutile d'en chercher les points faibles, il n'y en a pas. C'est quasiment un best of du savoir faire de Matthew et Gunnar, en tout cas un sacré résumé en douze points de leur carrière qui pourrait faire bien des envieux.

Ca commence avec une paire de hits en or massif, "Hello Everybody" ses choeurs juvéniles, ses couplets dignes d'un générique de série télé US, et son refrain contagieux, et "Back In The Day", qui ramène presque aux grandes heures de After The Rain. Du travail d'orfèvre, des harmonies subtiles, des échanges vocaux taillés dans le diamant, en gros, du Hard US mélodique à la frontière de l'AOR d'excellente qualité.
L'énergie est bien présente, avec de petits brûlots comme "Autograph" qui vole sur les ailes d'une rythmique qui chauffe, ou "Rockstar", classique et solide comme le Rock, mais ça sait aussi se faire tendre, et se laisser aller à des ballades romantiques et déniaisées comme "On The Bright Side", et sa mélodie de fin d'été apte à faire pleurer les coeurs fragiles.

Mais ces instants de tendresse restent clairement minoritaires, le duo se sentant plus à l'aise certainement dans le big Rock et le FM léger. Soufflant le torride en se prenant presque pour EXTREME sur le très groovy/heavy "You And Me" au soli ravageurs, raclant leur gosier dans les graves sur le sombre "Bad For You" qui flirte en douce avec les derniers albums de EUROPE, ou en adoptant le middle of the road style avec de petites perles comme "Invincible" ou "Let It Ride"...

Pas de grosses surprises donc sur ce Peace Out, qui pourrait se concevoir comme une version allégée des trois derniers albums de JOURNEY, mais beaucoup de sincérité, des chansons de qualité, et une interprétation hors pair qui confirme que les frères Nelson peuvent entrevoir l'avenir aussi sereinement que le passé.
Depuis le début des 90's, les cheveux ont été coupés, mais au contraire de Samson, Matthew et Gunnar n'ont pas besoin d'une longue chevelure pour garder leur puissance et leur talent. Tant qu'il leur restera des guitares, une basse, de l'envie et leurs voix, ils continueront leur chemin tranquillement, et nous livreront des albums honnêtes, que l'on écoute le sourire aux lèvres et la nostalgie en bandoulière.

Ozzie, Harriet et Ricky, vous pouvez être fiers d'eux, ils perpétuent la tradition familiale avec brio.



Ajouté :  Lundi 14 Septembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Nelson Website
Hits: 2104
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/8/2020 à 10:31:57 en : 0,0671 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar