METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIE APOKALYPTIS…
· SVART CROWN (FR…
· ACYL (FRA) - Am…
· MASS HYSTERIA (…
· SIRE CEDRIC (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MASTERPLAN (de)…
· TARJA (fi) - Ba…
· SEBASTIAN BACH …
· CONVERGE (usa) …
· SEPULTURA (br) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 102 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TRAPPER (ca) - Go For The Heart (2015)






Label : Dead Daisy Records
Sortie du Scud : 28 avril 2015
Pays : Canada
Genre : Hard Rock
Type : EP
Playtime : 5 Titres - 18 Mins





La nostalgie, moi je n'ai rien contre. Pour peu qu'elle débouche sur un résultat probant et de qualité, je suis même plutôt partant dans la plupart des cas.
Après tout, on est tous un peu bloqué sur notre passé, spécialement notre adolescence, si tant elle qu'elle fut heureuse.
La mienne le fut, et j'ai gardé une grande affection pour la musique que j'écoutais durant mes années collège/lycée. Oui, comme beaucoup, j'ai découvert le Hard Rock avec les grands anciens, MAIDEN, SAXON... Et j'ai vite dévié vers les sonorités plus brutales, Speed, Thrash, Death... Mais au milieu de tout ça, j'ai toujours eu une attirance très forte pour le Hard mélodique, celui qui n'hésite pas à verser dans le Pop Rock, aux harmonies travaillées, subtiles et superbes. L'AOR américain, c'est mon truc. Depuis longtemps. JOURNEY, REO SPEEDWAGON, RICHARD MARX, TOTO rythment mes nuits de leurs chansons magnifiques, qui n'ont jamais sacrifié la puissance au potentiel radiophonique...

Et donc, par extension, je suis fan depuis des décennies d'un des meilleurs groupes du genre, qui a commencé sa carrière comme duplicata light d'AC/DC, avant d'adoucir sa musique, et de polir ses contours. Oui, DEF LEPPARD fait partie de mes groupes favoris, et je considère depuis longtemps Hysteria comme étant peut être le meilleur album de Hard Rock jamais enregistré. Alors lorsque le nom de TRAPPER a commencé à se balader sur le net, eut égard à la première partie des LEP décrochée, je m'y suis intéressé de près. Et grand bien m'en a pris, puisque leur premier EP, Go For The Heart est une réussite qui m'a comblé.
TRAPPER est un quintette formé autour de la très belle et talentueuse chanteuse Emm Gryner, et du guitariste Sean Kelly. Ce dernier au pedigree plutôt impressionnant (il a travaillé avec Helix, Honeymoon Suite, Lee Aaron, Carl Dixon, Gilby Clarke ou Rudy Sarzo), avait déjà monté sa petite affaire Glam sous le nom de CRASH KELLY. Quant à Emm, outre sa collaboration en tant que claviériste et chanteuse du groupe de David Bowie (qui l'a désignée comme étant un de ses deux artistes canadien préférés), elle a sorti près d'une vingtaine d'albums, tous reconnus à un haut niveau. Mais je vous laisse consulter les pages persos de ces deux artistes pour en savoir plus.

Que pouvait donner l'association d'une chanteuse Pop Rock et d'un guitariste foncièrement Hard Rock ? La réponse peut se trouver sur n'importe quelle page dédiée au groupe. La volonté de TRAPPER était de rendre hommage au Hard Rock de stade des années 80, de renouer avec ces hymnes qu'on reprend en choeur le poing levé, et qui vous abreuvent de leurs mélodies soutenues par une rythmique puissante et des soli rageurs. Et sous ce point de vue là, l'affaire est une réussite indéniable. Avec seulement cinq titres, TRAPPER s'impose comme une nouvelle référence dans le créneau du Hard Rock mélodique, et nous offre d'une manière tout à fait professionnelle et réfléchie cinq tubes frais, qu'on prend un réel plaisir à écouter.
Si les compositions ont été travaillées, elle dégagent le doux parfum d'un passé que l'on a pas envie d'oublier, tant il nous rappelle nos plus belles années.

Rien à jeter sur ce premier jet, tout est carré, précis, et interprété avec sincérité et passion. Si la plupart des morceaux restent collés à un mid tempo mesuré, certains renouent avec les grandes heures de l'AOR US des 80's, à l'instar du gigantesque tube en puissance qu'est "Grand Bender", au refrain incroyablement addictif, sur lequel la voix de Emm fait merveille. Son petit grain, ses intonations un peu voilées collent parfaitement à la musique de Sean, qui à pour l'occasion ciselé des riffs en or massif.
"The Warrior", autre machine à charts assure aussi dans les grandes largeurs, avec son Hard Rock frisant la Pop sur un refrain acidulé et entraînant. "Your Love" sonne comme une version Hard de Stevie Nicks ou même Alannah Myles, tandis que "Technology Killed Our Love" rappelle étrangement les ruées de BALANCE ou d'autres ténors mélodiques du début des années 80.
Les guitares, mordantes, abordent le passé glorieux de la paire Clark/Collen, alors que la rythmique se contente d'assurer un tempo solide, sur lequel les soli de Kelly peuvent se poser en toute dextérité.

La production, légère, respecte les standards en vigueur à l'époque, et pour peu qu'on ignore la date de sortie récente de cet EP, on se croirait plongé dans l'écoute d'un disque qui aurait été oublié en route, et qui aurait traversé le temps pour s'échouer sur nos rives en 2015.
Seuls petits bémols, le premier morceau, "Lonely Hearts", un peu plus faible et convenu que le reste, et le lettrage de la pochette, un peu cliché et légèrement piqué à la Vierge de Fer.

En dehors de ces reproches mineurs, rien à dire, c'est du beau travail. L'ambiance 80's est délicieuse, les morceaux supportent de très nombreuses écoutes sans lasser, et la voix de Emm à cette petite touche juvénile et mutine qui rend le tout encore plus plaisant.
Alors, si vous n'avez pas la chance de pouvoir les voir sur la tournée du LEP, jetez vous sur ce premier EP qui même produit il y a trente ans, aurait fait un malheur, bien au delà de ses frontières canadiennes.

Oui, la nostalgie à du bon parfois. A condition d'être évoquée par des gens de talent, qui aiment ce qu'ils font. Et pour mieux vous convaincre de la pertinence et de l'honnêteté du produit en question, je vous laisse avec cette citation de Lady Gryner, qui résume parfaitement l'affaire:

"I want to be honest, and even if that's scary, I know it's worth it"



Ajouté :  Samedi 12 Septembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Trapper Website
Hits: 2094
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/1/2019 à 10:19:56 en : 0,0819 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar