METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KARELIA (FRA) -…
· THERION (se) - …
· VANDEN PLAS (de…
· OMNIUM GATHERUM…
· HOLLOW CORP. (F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PSYKUP (FRA) - …
· ULVER (no) - Tr…
· DREAM THEATER (…
· RAMMSTEIN (de) …
· RHAPSODY OF FIR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 188 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SHIZUNE (it) - Le Voyageur Imprudent (2015)






Label : Dog Knights Productions
Sortie du Scud : 2 mars 2015
Pays : Italie
Genre : Screamo
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 21 Mins





Il faut savoir parler de tout dans la vie... je ne parle pas de la pluie et du beau temps, ce genre de digression d'une banalité affligeante me donne envie de vomir... Non, il faut juste s'intéresser au monde qui nous entoure, savoir regarder, écouter, pour ne rien manquer, pour capter un fragment de temps qui passe et parvenir à le figer, comme ça, par plaisir.
Car la vie est un voyage ne l'oublions pas, et nous sommes tous en partance pour quelque part... Celui qui se contente de suivre une ligne bien tracée ne sait pas ce qu'il manque... Et celui qui pense que le trajet n'a certainement pas de fin, et qui ne fait pas attention aux précieuses secondes qu'il perd est décidemment un voyageur bien imprudent.

"Nous sommes un mouvement éternel dans le temps"

Ca n'est pas moi qui dit ça, mais les italiens de SHIZUNE. Ils viennent de Lonigo, et dispensent depuis quelques années leur propre conception d'un style dont je ne suis pas vraiment fan à la base.
Et c'est pour ça que je précisais en intro qu'il fallait savoir regarder et écouter, pour ne rien manquer. Car passer à côté de cet album pour des questions de principes eut été une grosse erreur de ma part.
SHIZUNE a déjà proposé pas mal de choses depuis 2012, avec une qualité constante. Un single éponyme, des cassettes, des EP... Ce dernier 12'', dont le format évoque plus volontiers un LP court qu'un EP reste dans la norme qualitative de l'ensemble.
Production claire et puissante, structures classiques mais efficaces, musique travaillée et riche, tout est là pour séduire un public avide de cris primaux, de mélodies tendues portées par des explosions rythmiques soufflantes. Et ça, c'est déjà une très bonne chose.
Cet album a été financé grâce au système "donnez ce que vous voulez", et il semble que les fans en voulaient justement. Construit sur une grosse majorité de morceaux courts, qui ne dépassent presque pas les deux minutes, et quelques segments un peu plus développés, Le Voyageur Imprudent, outre son titre et sa pochette étranges et fascinants, propose un Hardcore Screamo loin des obsessions adolescentes du genre.

Pas de gimmick ici, pas de look outrancier, pas d'astuces de production destinées à cacher une pauvreté manifeste d'inspiration. Juste une musique simple et efficace, puissante mais pas trop exubérante. N'étant pas un spécialiste du style, je serais bien incapable de les comparer à qui que ce soit. Ce qui finalement n'est pas un mal puisque je suis forcé de me concentrer uniquement sur leur musique, qui elle m'a énormément plu.
Si la plupart des titres suivent un chemin bien balisé, certains proposent une liberté rythmique appréciable. Ainsi, "Sputnik! Nostalgia" se complait sur un premier tiers d'une batterie qui regarde à gauche et à droite, sans vraiment savoir où aller, avant que le noyau ne se stabilise autour d'une mélodie, pour finalement en son centre changer d'optique au gré de percussions appuyées, avant de tomber dans un final chaotique et concentré.

"Orienteering in Aokigahara青木ヶ原", immédiatement suivi de "Difficile da Capire, Impossibile da Spiegare" forment une suite intéressante, constitué d'une intro sur à peine plus d'une minute évoluant autour de quelques arpèges doucereux, avant que l'impulsion ne soit donnée, basse en exergue et chant encore plus en apoplexie que sur le reste du disque.
"Instructions For Inertia" reprend à son compte toutes les avis précédemment énoncés, mais les pousse encore plus loin, accentuant les harmonies, la puissance, la dissonance, pour s'évanouir sans rien dire dans un nuage de notes claires qui replacent la guitare au centre des débats.

L'équilibre de ce disque est fort bien balancé. On sent une ambivalence claire entre des ruades sans concession ("Notes Of Decay" à la batterie affolée et affolante), et les plus longues progressions mélangeant les accalmies automnales et les bourrasques hivernales ("Vesper", un des efforts les plus virulents du lot, qui se brise en son centre comme une rime placée trop tôt, et qui finit dans une longue litanie que rien ne vient interrompre), ce qui aboutit à un LP/12''/EP (à vous de voir selon votre humeur) qui a tout à fait sa place sur une scène Screamo/Hardcore européenne très fertile et moins tape à l'oeil que son pendant US.

Vous ne trouverez rien de vraiment novateur dans ces sillons, mais largement de quoi vous satisfaire si le style vous sied. La preuve en est que même moi, pourtant réfractaire à ces hurlements d'usage, je suis resté sur une très bonne impression, séduit par la fougue, la rigueur et le savoir faire de ces jeunes italiens, qui deviennent des références à suivre.
Et puis, la vie... C'est un long chemin cela dit... Alors il convient de temps à autres de savoir s'arrêter là où on aurait pas penser aller, d'écouter ce qui s'y passe, et de savoir apprécier un instant différent.
J'aime ce long chemin aux bifurcations imprévisibles.
J'aime la pluie en été, j'aime ne pas savoir ce qui m'attend demain, j'aime profiter de petits rien. Mais j'aime aussi être rassuré, avoir des repères.

Je ne suis finalement pas un voyageur si imprudent que ça.



Ajouté :  Jeudi 10 Septembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Shizune Website
Hits: 3002
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 05/12/2020 à 07:05:59 en : 0,0563 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar