METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BLACKRAIN (FRA)…
· NAPALM DEATH (u…
· DANKO JONES (ca…
· BLOCKHEADS (FRA…
· KADENZZA (jp) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SLAYER (usa) - …
· LOFOFORA (FRA) …
· MASTERPLAN (de)…
· DORO (de) - Alh…
· APOCRYPHE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 60 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BURY TOMORROW (uk) - Runes (2014)






Label : Nuclear Blast Records
Sortie du Scud : 26 mai 2014
Pays : Angleterre
Genre : Metalcore mélodique
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 49 Mins





Deux ans après, que reste-t-il de nos amours ? Du désamour. Conçu d’ombre et de plastique, BURY TOMORROW est un groupe parmi tant d’autres. Jamais capables de s’extirper de cette masse grouillante et vibrante que représente le Metalcore outre-manche, ces anglais ont d’abord fait parler leur poudre via Portraits, un premier opus largement « mélodisé » avant de virer peu à peu, tel le commun des mortels, vers un Post-Hardcore aussi peu engagé qu’engageant, exprimé au travers de The Union Of Crowns, un second opus branché sur courant alternatif et coincé dans une impasse artistique que seul l’hypothétique nullité Runes pourra éclipser. Sauf que voilà, en bons petits soldats, les BURY TOMORROW ont juré de faire évoluer leur musique vers quelque chose de bien hype, promettant le matériel le plus heavy et rapide jamais composé par leurs soins. On connaît la chanson, et c’est bien symptomatique de cette pathologie qui, décidemment, a quelque chose d’incurable.

Du changement, oui, il y en a par rapport à The Union Of Crowns, et dans les faits, on peut effectivement donner raison à Daniel Winter-Bates (chant). Runes est plus heavy (au sens fashion du terme), plus rapide, plus scénarisé, plus intello aussi. S’est-il pour autant éloigné du cœur coulant à la guimauve de The Union Of Crowns ? Non. C’est un coup de couteau récurrent, qui vient frapper avec violence la colonne vertébrale de cet opus. C’est le Metalcore mélodique qui reprend toujours et encore ses droits, même quand on s’y attend le moins. La subversive « Man Of Fire », single en puissance, objet d’un clip vidéo paru le 13 mai, sera à l’origine des maux de ce disque. Après une déferlante presque parfaite de Metalcore couillu mais harmonieux, viril mais sexy, on ne comptera plus le nombre de morceaux qui seront aux antipodes de cette composition. De l’expansive « Our Gift » à la naïve « Year Of The Harvest » en passant par l’inoffensive et caricaturale « Another Journey », BURY TOMORROW réveille le côté stérile de The Union Of Crowns pour le coincer incognito entre deux titres corrects que sont par exemple « Watcher » et « Darker Water ». Un coup d’eau chaude, un coup d’eau froide, à la fin, le bain est tiède. Runes est tiède. Tiède de par son irrégularité, de par cet enclenchement de compos brutes et bouillonnantes et de nacelles à émotions, comme cette petite parenthèse mélodramatique que représente l’apaisante « Divine Breath ». Omniprésence de leads, omnipotence de breakdowns ma foi limpides, une voix hargneuse, une voix claire pour les refrains, fond de commerce puant la nostalgie et les bons sentiments, ce troisième full-lenght respire l’évolution la plus prévisible qu’on pouvait souhaiter à BURY TOMORROW. A l’image d’Oli Sykes (BRING ME THE HORIZON), de Danny Worsnop (ASKING ALEXANDRIA), le chant de Jason Cameron a gagné en justesse, en profondeur, en sincérité. Dans les faits, c’est une bonne nouvelle, une plus-value technique pour Runes. Ou alors, il était juste temps de faire les choses bien, paramètre sur lequel le groupe ne s’est pas loupé. Une fois encore. Comment réellement surélever cet album à un rang qu’il ne légitime pas, puisqu’il s’inscrit dans une logique d’évolution quasi-darwinienne ?

Ce n’est pas de la mauvaise volonté, et je considère vraiment Runes comme une émergence positive vis-à-vis de The Union Of Crowns. Mais c’est un équilibre tellement fragile, un maquillage tellement putassier qu’il ne me plait pas davantage. Pris dans la nasse, noyé dans la masse, BURY TOMORROW est un excellent groupe de Metalcore, à défaut d’être un groupe qui produit un excellent Metalcore. Que restera-t-il de nos amours d’ici deux ans ? Du désamour, pour pas changer. Mais merci d’avoir au moins essayé.



Ajouté :  Dimanche 09 Août 2015
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Bury Tomorrow Website
Hits: 2672
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 31/5/2020 à 12:30:47 en : 0,0513 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar