METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GRAVEYARD (se) …
· HAUT&COURT (FRA…
· FREAK KITCHEN (…
· WILD DAWN (FRA)…
· ANATHEMA (uk) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MINISTRY (usa) …
· VALLEY OF THE S…
· MUMAKIL (ch) - …
· EDGUY (de) - El…
· KITTIE (ca) - L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 180 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TORCHE (usa) - Restarter (2015)








Label : Relapse Records
Sortie du Scud : 23 février 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Sludge Stoner
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 38 Mins





Après la Virginie, la Pennsylvanie, direction la Floride, patrie des alligators, de la came, de Miami Vice et du Death Metal. Voici un périple qui ne promet pas d'être tranquille, même si on ne peut décemment refuser une étape sous le soleil et les palmiers. De soleil, il n'en sera pas question ce soir, ou simplement pour signaler qu'il peut provoquer des brûlures au troisième degré. De palmiers peut être, mais secs comme un coup de trique, et qui n'offrent plus aucune ombre depuis longtemps. Car je ne suis pas parti en Floride pour vous envoyer des cartes postales, mais pour parler d'un groupe du cru, qui lui, ne doit pas souvent voir la lumière.

Sludge, Doom, ça vous parle ? Si on mâtine le tout de Stoner, ça vous sied ? J'espère, sinon, partez de suite, le propos de cette chronique ne vous est pas adressé.
Première signature sur Relapse pour ce groupe culte de chez culte. Si vous n'avez jamais entendu parler de TORCHE, sachez que leur nom pourrait être assez révélateur. En effet, leur musique ressemble à s'y méprendre à un errance dans un labyrinthe nocturne, uniquement éclairé par quelques piles à l'agonie. Et cette analogie est loin d'être gratuite, mais bien métaphorique.
Le cadre général de la musique des Floridiens est en effet très obscur. Il tire son essence des fragrances les plus lourdes et insistantes du Metal, tandis que les mélodies en arrière plan (et notamment sur le chant) évoquent des motifs plus volontiers alternatifs, voire Pop parfois. Le mélange peut paraître improbable, et pourtant il fonctionne à merveille.

Quatrième longue durée pour TORCHE, et déjà une approche qui semble imperfectible. Si l'ossature de leurs morceaux n'a pas changé, ils ont encore plus poussé le paradoxe entre la rigueur et l'épaisseur de leurs arrangements et ces harmonies amères qui poussent en arrière plan pour tirer le résultat final à des hauteurs enivrantes. Si pour beaucoup de critiques et de fans Meanderthal restait leur chef d'oeuvre absolu, il va leur falloir réviser leur jugement tant Restarter regorge de pépites Sludge-Pop qui font aussi mal à la tête qu'elle ne permettent de s'évader.
Au prime abord, le néophyte comprendra que le propos semble se rapprocher des attaques sadiques des MELVINS. Même propension à la déconstruction de la mélodie, même assommage en règle des guitares et de la basse, même propension à ne rien faire comme les autres, et à planquer des douceurs acidulées dans un tas d'épices amères. Le nouveau venu pensera aussi à une version considérablement plus lourde de KYUSS, mais la vérité, c'est que la définition idéale n'existe pas. Les TORCHE sont ce qu'ils sont, et sont uniques.

Et quitte à les comparer, autant utiliser des références pertinentes et précises. J'ai souvent cru voir le spectre des SONIC YOUTH se balader dans les sillons de leurs vinyles, et l'image ne manque pas d'à propos. Même si les guitares de Steve Brooks et Andrew Elstner n'ont pas la malice pendable de celles de Thurston Moore et Lee Ranaldo, même si la basse de Kim G est plus volatile que celle de Jonathan Nuñez, le parallèle n'est pas si osé après tout, bien que les chansons de TORCHE soient plus volontiers accessibles.

Non, il est vrai que rien ne m'oblige à ranger TORCHE dans une catégorie, ni à le comparer à tout prix à certains de ses contemporains, mais j'aime voir en leur musique un embranchement improbable entre les chemins de traverse de SOUNDGARDEN, MASTODON et des YOUTH. Même envie de pesanteur, même refus des conventions bruitistes, et même utilisation justement du bruit blanc à des fins rythmiques et hypnotiques. Oui, c'est le mot. Les dix morceaux qu'on retrouve sur ce Restarter ont comme un balancement qui plonge dans un état de conscience à cheval sur une léthargie agréable, qui permet un autre état de lucidité parallèle.
En témoigne le pavé "Barrier Hammer", marteau pilon méritant bien son nom, qui semble se réjouir d'un tempo lourd et bancal, sur lequel viennent se greffer des guitares emphatiques et presque fuzz dans leur abus de distorsion. Chant en contrepoint, harmonieux et lointain, noyé dans l'écho, fulgurances de bruits mats et perturbants, breaks à la limite du chaos assourdissant, la recette est parfaite, et distillée avec précision.

Et comme pour démontrer que leur équation est une des plus difficiles à résoudre, les Floridiens s'embarquent juste après pour un trajet faussement épique de plus de huit minutes, qui s'étale sur le même leitmotiv, à peine modulé par des lacérations de guitares en écho qui rappellent le Goth Rock des années 80. Up tempo maîtrisé, chant traînant et plein d'ironie mélodique, final en tourbillon étouffant, histoire de dire qu'ils sont les seuls maîtres à bord.

Mais on trouve aussi sur ce Restarter "Undone", l'un des titres les plus courts du quartette, mais pas l'un des moins puissant. La rythmique est à ce point en rupture qu'elle menace d'imploser sur le chorus, le chant s'envole presque en phasing, et le tout s'enrobe dans une pellicule presque alternative. On trouve aussi des choses plus foncièrement Rock, comme "Blasted", qui à de faux airs d'hymne intergénérationnel, si ce n'était pour cette double grosse caisse incongrue qui vient troubler le tout. Et quel refrain une fois de plus, presque 60's dans l'esprit...
Mais avec en ouverture un uppercut comme "Annihilation Affair", tout était déjà presque dit. Assurant la liaison du passé et de l'avenir, il met clairement les cartes sur table dès l'entame, et les deux guitares sont à ce point grasses que l'huile coule presque du lecteur. Sans parler même du crescendo final qui ressemble à une torture de l'esprit via des fréquences trop basses pour la santé morale...

"Four guys playing the loudest and heaviest hard rock!!!"

Rien n'est plus vrai que cette déclaration franche. TORCHE est Heavy, puissant, et ça, ça ne changera jamais. Mais il est aussi évolutif dans sa constance, mélodique dans son insistance à diluer le bruit dans l'harmonie, et surtout, le plus important, inclassable et unique. Plus qu'un groupe, c'est une expérience sensorielle, et Restarter démontre que celle ci approche de son but. Peu importe que nous parlions de Sludge, de Doom, de Stoner ou de quoi que ce soit d'autre.
Grâce à des groupes comme TORCHE, la Floride risque de rester un état dangereux encore un certain temps.

Et c'est tant mieux comme ça.



Ajouté :  Lundi 11 Mai 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Torche Website
Hits: 3568
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 27/11/2020 à 15:03:19 en : 0,0813 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar