METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· AUTUMN (nl) - N…
· BRAINSTORM (de)…
· OPETH (se) - Pe…
· MERCY BROWN (us…
· THUNDERSTONE (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KLONE (FRA) - G…
· MANIGANCE (FRA)…
· MONSTER TRUCK (…
· ARCH ENEMY (se)…
· TARJA (fi) - Ba…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 62 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MALÉFICES (ca) - Hurlemort (2015)






Label : Final Agony Records
Sortie du Scud : 15 janvier 2015
Pays : Canada
Genre : Raw Black Metal
Type : EP
Playtime : 6 Titres - 24 Mins





La scène Black Canadienne à toujours été très particulière. Elle semble ne prendre sa source qu'aux origines d'un style, sans en accepter la modernité ni l'adaptation aux standards de son époque. Sa production est pléthorique, et il est difficile d'en guetter la moindre sortie, mais ce qu'on ne peut lui enlever, c'est sa richesse et sa fidélité à des principes édictés il y a déjà de nombreuses années. Beaucoup n'y voient qu'un conglomérat de flingués asociaux, sociopathes qui refusent l'évolution, d'autres y sentent l'essence même du mal, cette essence qui parfumait les sorties nordiques du début des années 90.
Soit, et vous n'êtes pas obligé de choisir votre camp. Mais si vous le faites, faites le en connaissance de cause.

Parlons aujourd'hui d'un de ses représentants. MALÉFICES a sorti sa première démo en 2012, et n'a cessé depuis d'aligner les saillies sous toutes les formes possibles. Trois démos entre 2012 et 2013, un split en 2013 avec BLACK STENCH, une compilation, et les voici de retour aujourd'hui pour ce premier mini LP (EP ?) officiel.
La musique de MALÉFICES ne fait aucun cas de mystères quelconques. C'est un Raw Black tout ce qu'il y a de plus traditionnel, qui ne dévie jamais de sa ligne de conduite, héritée de BURZUM et toute la vague norvégienne intimiste des années 90. Riffs traînants et aigus, rythmique qui oscille entre les blasts sauvages et les up tempo presque Punk, rien qui ne puisse les distinguer de leurs homologues nationaux. En écoutant cet album, vous serez en terrain connu, et les noms de CHATIMENT, DELIQUESCENCE, FORTERESSE, SANCTUAIRE ou NEIGE ET NOIRCEUR vous viendront immédiatement à l'esprit.

Mais ce qui est intéressant dans ce Hurlemort, c'est son concept. Constitué de morceaux qu'on trouvait déjà sur leurs démos (et qui avaient déjà été compilés il y a deux ans), sur le split et d'un titre inédit, il se présente comme un faux live, enregistré dans les conditions du direct, sans public. Il est en effet un tour de chauffe pour préparer les dates US du groupe à Chicago, et on retrouve donc des musiciens additionnels autour du maître d'oeuvre Serpenoire.
Le son est bien évidemment très sourd, lointain, étouffé, mais cette sensation d'assister à un concert sans y être invité à quelque chose de différent et d'assez troublant.

Certes, la musique est tout ce qu'il y a de plus traditionnelle. Les morceaux sont tous bâtis sur le même moule, témoins d'un Black Metal séculaire dont l'auteur ne remet jamais en cause les principes. C'est très froid, nihiliste, symptomatique de cette vague Canadienne qui sévit depuis plusieurs années, comme si cette terre froide située au dessus de l'Amérique était devenir garante d'un héritage qu'elle fait perdurer avec respect et honneur. Six morceaux de durées variées, interprétés avec la conviction noire indispensable, qui s'enchaînent sans faiblir, jusqu'à la longue procession finale, macabre, lugubre "Povr Le Sangs".
Assurément le morceau phare de ce premier LP/EP qui n'en est pas vraiment un, mais qui loin de se contenter de compiler des titres déjà existants sous divers format, les transcende, pour les enfiler autour du collier d'un prêtre, célébrant une messe noire intimiste et sans fidèles.

Je le conçois, certains trouveront l'entreprise un peu vaine et redondante, et penseront que le "groupe" aurait pu garder cette répétition pour lui. Mais le fait que Serpenoire nous convie à cette préparation à posteriori est tout à fait intéressante, et donne du relief à une sortie qui aurait pu/du rester anecdotique. Car à l'écoute de Hurlemort, on a souvent le sentiment de se retrouver caché derrière un autel, assistant à la préparation des musiciens, plantés sur une scène imaginaire, le regard perdu dans le lointain, et cette sensation a quelque chose d'excitant, je l'avoue. Et c'est plus le format et l'intention de l'album qui en représentent son intérêt majeur, puisque presque tous les morceaux sont déjà connus, comme une intrusion non autorisée dans un monde qui nous est clôt.

Si vous possédez déjà les démos du groupe, sachez que le son ici est quand même plus propre et plus travaillé. A vous de juger de la pertinence de ce projet pour savoir s'il convient de l'acquérir ou non. Pour ceux qui ne seraient pas familier avec la scène True Black Canadienne, c'est une bonne entrée en matière, très révélatrice. Et pour ceux qui ne crachent pas sur un disque atypique et singulier, Hurlemort renforce l'hermétisme d'un style par son approche, et s'avère très intéressant, sans pour autant apporter quelque chose de vraiment neuf.

Comme un magnétophone oublié dans une vieille église et qui aurait capté des sons étranges venus d'ailleurs.



Ajouté :  Lundi 20 Avril 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Hits: 2328
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 03:33:14 en : 0,0552 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar