METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LYNCH MOB (usa)…
· SAMAEL (ch) - V…
· MALEPESTE (FRA)…
· WITCHES (FRA) -…
· LOFOFORA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ENTOMBED (se) -…
· IRON MAIDEN (uk…
· FREAK KITCHEN (…
· W.O.A WACKEN OP…
· HELLFEST OPEN A…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 191 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WOMBBATH (se) - Internal Caustic Torments (2015)








Label : Chaos Records
Sortie du Scud : 3 février 2015
Pays : Suède
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 40 Mins





Le 3 février dernier, le label mexicain Chaos Records a ressorti en vinyle le seul et unique album des suédois de WOMBBATH. Pochette d'origine signée SV Bell, insert avec paroles, photos, carte de téléchargement, édition ultra limitée de cent copies en vinyle bleu, mixage moderne signé Dan Swano... En gros, du travail d'orfèvre pour un LP somme toute assez obscur, que seuls les die hard du Death Metal connaissent. Il est vrai qu'en 1993 et le grand ménage des maisons de disques, il était assez compliqué pour un gang pur Death de tirer son épingle du jeu. Pas étonnant donc que ce quintette n'ait pas survécu à son premier accouchement.

OK, on nous vend le tout comme un classique. Mais en 2015, dès lors qu'un obscur longue durée refait surface estampillé du seau "Culte", "Classic", "Pur Death", "Mythique", gravé sur cire ou sur galette argent avec un max de bonus (démos, live, etc...), il devient instantanément par un habile jeu de communication marketing indispensable et historique. Moi je veux bien, encore faut il que le "produit" en question ait présenté déjà des qualités indéniables il y a vingt ans. Est ce le cas ici ? Pas vraiment.

On sait peu de choses sur le groupe. Pour plus de renseignements, prière de consulter leur page facebook, précise et quasiment exhaustive. Le plus important n'est pas là. Au delà de l'intérêt du témoignage d'une époque révolue, quelle est la valeur intrinsèque de ce Internal Caustic Torments ? Musicalement, pas de problème, et pas de publicité mensongère, il s'agit bien de Death Metal. Un Death basique, respectant à la lettre les principes énoncés par ses aînés. Les influences sont notables, et je me permettrai de placer en avant celle de BENEDICTION. A tel point que la comparaison finira même par faire ombrage aux suédois. Car soyons francs. Si en 1990 vous aviez acquis pour quelques deniers chez nos amis de Nuclear Blast le premier LP des anglais, Subconscious Terror, alors vous savez déjà sans le savoir ce qui émanera des sillons noirs de ce Internal Caustic Torments.

Même refus de l'évolution, déjà en cours en ce temps là, même multiplication des tempi, souvent mid, parfois en blasts modérés, riffs simples et tranchants, basse quasiment inexistante, et par dessus le marché, mêmes intonations vocales le confinant au mimétisme. L'organe de Thomas Lindfors est à ce point proche de celui de Barney qu'on a souvent le sentiment d'écouter des démos de BENEDICTION restées inédites. Et tant qu'à faire, précisons aussi que l'ambiance générale se rapproche des premiers AUTOPSY, le climat malsain en moins.

Ceci étant dit, le brand new mix de Swano est réussi. Les guitares sonnent grave, comme le chant, la batterie un peu étouffée est délicieusement nostalgique, et l'affaire tourne rond. Mais je tiens à préciser une ou deux petites choses. Si en 1990 les projecteurs se sont braqués sur BENEDICTION, ce ne fut en aucun cas pour l'extraordinaire inventivité de leur musique. Si Barney, déjà membre de NAPALM DEATH n'était pas venu racler du gosier, ils seraient restés dans l'ombre, ce qui n'aurait pas forcément été injuste au regard du caractère foncièrement basique de leur répertoire. Et si l'histoire (et les labels) a retenu les noms de GRAVE, DISMEMBER, ENTOMBED, ou UNLEASHED, et pas de WOMBBATH, ça n'est pas par hasard.
Car Internal Caustic Torments, s'il n'est pas désagréable dans la forme, reste terriblement poussif dans le fond. Les quarante minutes obligatoires passent, et on cherche en vain un riff, un rythme, un hurlement, un break auquel se raccrocher. Alors bien sur, face à cette vague de Deathcore pénible et de Néo Death qui s'essouffle, redécouvrir une "pépite" semble rafraîchissant. Mais pas au point de se raccrocher à n'importe quoi sous couvert d'histoire.

L'intérêt de cette sortie ? Très simple, puisqu'elle fait suite à une multitude de rééditions chez Season of Mist ou Necroharmonic (avec les bonus de rigueur, démos, live, enfin bref, vous avez compris) en CD. L'intérêt est de revenir vingt ans en arrière, et de se racheter un "classique" en vinyle, pour une petite vingtaine de dollars, et d'éprouver à nouveau la joie de découvrir un OS dans les bacs de votre disquaire préféré. Mais n'oublions pas de préciser que cette opération a déjà été tentée par un autre label mexicain, en 2009 (Letargo Records), ce qui rend cette nouvelle entreprise un peu obsolète, si l'on met de côté le travail de Dan Swano...

Alors, que dire... Vous pouvez tenter le coup, l'objet ayant bénéficié d'un traitement de luxe. Si vous êtes passé à côté de cette sortie il y a vingt deux ans, vous pourrez éprouver un certain plaisir à l'écoute sur votre mange disques d'Internal Caustic Torments. De là à le considérer comme une gemme ou un trésor oublié, il y a un immense pas que je ne franchirai pas. Car il n'arrive pas à la cheville de Left Hand Path, Like An Ever Flowing Stream, Into The Grave, et fait à peine concurrence à Subconscious Terror. Pour plus de pertinence archéologique, rapprochez vous des traces laissées par SEMPITERNAL DEATHREIGN, plus dignes d'être suivies.

Mais chacun voit la mort à sa porte.



Ajouté :  Mardi 10 Mars 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Wombbath Website
Hits: 2824
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/1/2021 à 10:20:43 en : 0,0529 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar