METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· YEAR LONG DISAS…
· KILLERS (FRA) -…
· SPITBACK (FRA) …
· DEEP IN HATE (F…
· AVULSED (sp) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· VORMELA BLACK F…
· FREAK KITCHEN (…
· MARILLION (uk) …
· EDGUY (de) - Ly…
· ORPHANED LAND (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 54 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

MALEVOLENT FORCE (usa) - Descent Into The Abyss (2015)






Label : Thrash A-Lot Records
Sortie du Scud : 3 janvier 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 30 Mins





Si vous avez connu les années 80, si à ce moment là vous étiez complètement subjugué par les rythmiques véloces, les riffs aiguisés et les vocalises véhémentes, vous n'avez bien évidemment pas pu passer à côté du Thrash boom US de 84/85. Mouvement soit disant lancé par METALLICA (et VENOM ? HELLHAMMER ?, mais bon, n'en discutons pas, nous ne réécrirons pas l'histoire...), le Thrash fut un mouvement dont la violence instrumentale n'eut d'égal que la vitesse à laquelle il s'est imposé, connu son apogée, et subit sa chute. On peut estimer sa suprématie sur le petit monde de l'extrême entre 1985 et 1989, soit quatre petites années seulement, avant qu'il ne se fasse manger tout cru par le Death, qu'il subisse l'ouragan Grunge, la déferlante Fusion, avant de tomber dans l'oubli, seulement ramené à la surface par quelques passionnés qui n'étaient pas décidés à le laisser mettre en terre sans réagir.

De cette glorieuse époque, nous avons bien sur retenu un son. Rugueux ou ample, amateur ou professionnel, il reste encore aujourd'hui le mètre étalon pour pouvoir juger de la pertinence d'un disque et de son appartenance au style. Nous avons aussi le souvenir de compositions, qui suivaient deux optiques différentes. Courtes et concises, elles se voulaient furieuses. Plus longues et travaillées, elles faisaient la part belle aux couplets solides, aux breaks torrides et à la structure progressive oscillant entre Heavy bouillant et Speed tonitruant. Et de ces constatations, s'élevait un statut. Un album devait respecter un cahier des charges. Il était de bon ton, sauf si l'on s'appelait METALLICA ou MEGADETH, de ne pas faire languir le propos, de ne pas le diluer dans des bavardages soporifiques et répétitifs, spécialement lorsqu'on ne disposait pas d'une créativité suffisante pour étoffer des morceaux dépassant les sept ou huit minutes (Hetfield et Ulrich aurait du s'en souvenir au moment d'enregistrer St Anger...). La norme d'un LP était de proposer huit, neuf morceaux, sur un timing serré d'une demie heure, voire quarante minutes, mais pas plus.

Tout ceci, MALEVOLENT FORCE s'en souvient, et l'a assimilé. Ce quatuor de Houston, Texas, joue la carte de la tradition, et cite parmi ses références principales VIO-LENCE, NUCLEAR ASSAULT, WHIPLASH, SEPULTURA, SODOM, DEATH, KREATOR, HELSTAR, CORONER, ANTHRAX, en gros, le haut du panier, les influences typiques de tout Thrash band qui se respecte.
Et leur album, si l'on tient compte des éléments énoncés plus haut, est déjà un classique dans la forme. Huit titres, une demie heure, pas de débordement, pas de prise de risque, ils se cantonnent à l'essentiel et recentrent leur discours.
Comme ils le disent eux mêmes, "If you like hammer-ons and pull offs along with random tempo changes with a mix of old school tradition type metal stuff then you should like us". Et lorsqu'on jette une oreille sur leur premier effort, Descent Into The Abyss, force est de constater qu'ils ont raison. Et donc, de fait, on les aime !
MALEVOLENT FORCE, c'est justement la force brute d'un Thrash traditionnel, qui privilégie les rythmiques canons, sans pour autant délaisser le Heavy béton. Et si l'on met de côté le titre d'introduction qui flirte avec les six minutes ("Soldier of Misfortune"), le reste ne dépasse pas la norme, et concentre en peu de temps des riffs éprouvés, portés par un chant volontaire et agressif, et transpercés de soli estampillés Bay Area (quoique parfois, la patte KREATOR/SODOM et ses sorties de route se fasse cruellement sentir...).

En gros, on peut affirmer sans exagérer que les meilleurs moments de ce premier LP sont souvent les plus brefs.

Lorsque Joshua, Stephan, Josue et Camillo osent les prolongations, ça sent salement le réchauffé et le plagiat plus ou moins direct ("Call of the Blades" qui semblent carrément piqué dans la musette de Schmier et DESTRUCTION). Mais quand ils optent pour l'attaque de front, ça sent le souffre et les meilleures saillies du genre (le très SLAYER "Terror Awaits", qui s'autorise même une gueulante à la ARAYA période "Angel of Death" sur fond de guitares mélodiques que n'aurait pas reniées Alex S de TESTAMENT, turbo fourni par une rythmique une fois de plus très DESTRUCTION).

Parfois, Josue Barraza le batteur s'emballe et se calme derechef, et ça donne un truc vraiment efficace et Speedcore ("Bound In Eternal Torment" qui passe par tous les BPM possibles), tombant même dans le Thrashcore effervescent lors d'un final étourdissant. Mais si un résumé de toute l'entreprise en quelques lignes acides vous facilite la tâche, sachez que "Malevolent Force", le morceau éponyme vous permettra d'y voir clair. Juxtaposition d'attaques foncièrement Thrash et rapides et de portions crûment Heavy, trois minutes à peine et tout est dit. Le meilleur de l'Europe confronté à la qualité US, TESTAMENT vs DESTRUCTION, la franchise alliée à un certain sens de la sophistication, en gros, les années 87-89 synthétisées pour une nostalgie assurée.

MALEVOLENT FORCE, avec ce premier album compact signe une entrée en matière intéressante. Classique, mais efficace la plupart du temps, sans pour autant éviter les pièges de l'emprunt un peu trop direct. En somme, un groupe qu'on aime imaginer compétent en live, mais à qui on demandera un effort certain lors de l'enregistrement du deuxième effort pour ne plus confondre respect et décalquage.

S'inspirer oui, transpirer oui, mais s'insinuer, non !



Ajouté :  Mardi 03 Mars 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Malevolent Force Website
Hits: 2816
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/10/2019 à 09:05:31 en : 0,1246 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar