METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· APOCALYPTICA (f…
· CROSSFAITH (jp)…
· FREEDOM CALL (d…
· DSK (FRA) - Mar…
· SABATON (se) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TARJA (fi) - Ba…
· SCORPIONS (de) …
· SUICIDAL TENDEN…
· NASUM (se) - No…
· DANKO JONES (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 97 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TOUNDRA (sp) - IV (2015)








Label : Superball Music
Sortie du Scud : 26 janvier 2015
Pays : Espagne
Genre : Atmospheric Post Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 51 Mins





On peut apprécier la musique pour plusieurs raisons, et sous des formes multiples. N'y voir, à l'instar de Gainsbourg qu'un art mineur, source de plaisirs mineurs, de quoi passer le temps, souvent en format court, trois minutes, trente secondes et puis s'en vont...
Quel est le pouvoir d'un refrain en fin de compte ? Inutile de blâmer ceux qui n'y voient là qu'une petite alternative brève au quotidien, de quoi accompagner leur ménage, ou leur trajet jusqu'au travail. C'est comme ça. Une multitude de groupes s'offrent alors à eux, des groupes concis, qui appliquent à la lettre la sacro-sainte formule intro-couplet-refrain-couplet-refrain-pont-refrain, et c'est une bonne chose.
Mais la musique, ça peut aussi être autre chose. Un monde différent, dans lequel tout passionné évoluera et dont il aimera arpenter les détours, un univers parallèle, un refuge presque, en tout cas, une source d'émotions inaltérable, sincères, profondes, amenant même dans les cas les plus extrêmes à une introspection qui permettra d'avancer, coûte que coûte, à travers la jungle de la réalité que nous devons tous affronter chaque jour...

Dès lors, tout est permis. Toutes les intonations, toutes les inflexions, tous les formats. De l'abandon de la concision au profit de l'exploration, de l'étude de la répétition comme stimulateur émotionnel, de la traversée au long cours de digressions mélodiques, harmoniques et/ou bruitistes. Et dans ces cas pas vraiment précis, on en vient à oublier de "cataloguer" l'humeur, préférant la laisser voguer au gré de dénominations hasardeuses et pas vraiment importantes. Et aujourd'hui, c'est exactement ce qui m'est arrivé. De ce profond désir de découvrir du nouveau, je suis tombé sur un groupe de Madrid, un quartette instrumental né des cendres de deux autres entités purement Hardcore, TEN MINUTE MAN et NACEN DE LAS CENIZAS.

TOUNDRA, ce sont trois albums, quatre aujourd'hui avec ce dernier né, qui aiment à fouiller dans les recoins du Post Rock, opposant les harmonies les plus éthérées aux inflexions les plus puissantes. Cette recette, si elle à tendance à devenir éprouvée avec les années, reste toujours très difficile à équilibrer. Sans chant aux avants postes, les groupes s'exposent, dans une structure nue, et ne peuvent compter que sur leurs qualités instrumentales, et leur habileté de composition. Dans le cas de IV, TOUNDRA a choisi une optique encore plus ardue. Retranscrire en musique, sans mots, la folie de l'homme qui s'obstine à détruire une nature qui lui a tout donné.
Sous sa pochette splendide (deux renards fuyant une forêt en feu), IV cache bien des trésors. Il est avant tout, une incroyable démonstration d'unité musicale qui dépasse la simple accumulation de gimmicks et d'itérations, même si certains motifs retombent régulièrement sur leurs pieds. Et en à peine deux morceaux, il plante un décor riche, dense, contradictoire dans ses humeurs, à l'image de l'incompréhension légitime d'une folie que rien ne semble pouvoir arrêter.
En effet, en un peu plus de dix sept minutes, "Strelka" et "Qarqom" posent des jalons sérieux, étalent des riffs tendus et denses sur lesquels viennent planer des interventions mélodiques superbes, et multiplient les break sans jamais se départir d'un leitmotiv harmonique remarquable, qui s'il reste dans une gamme de couleurs balisée, se laisse interpréter parfois d'une façon différente.

"Belenos", moins âpre, laisse l'écho du lointain prendre un peu plus de place, et s'achève même dans une coda en forme de percussions sourdes qui évoque le NEUROSIS le plus lancinant.
"Viesca", intermède paisible, se complait dans l'acoustique avant d'atteindre une puissance émotionnelle extraordinaire à l'occasion d'arrangements synthétiques grandiloquents mais sincères. Superbe interlude de moins de cinq minutes, c'est à contrario de son humilité de surface un des moments les plus forts de l'album, comme une mini symphonie de poche...

"Kitsune" et son format plus développé, retrouve les tics de début de LP, tout en les adoucissant et les peaufinant à l'extrême. Mais en son centre, cette composition se recentre sur la violence, le chaos, pour partir dans plusieurs directions pointées du doigt par une rythmique inflexible et décidée. A "Oro Rojo" de conclure cette histoire, comme elle l'avait d'ailleurs annoncée en avant première dès l'année dernière, appuyée par une vidéo d'animation de toute beauté réalisée par Jorge García. Et la surprise est de taille tant le panorama change à ce moment là, marchant sur des chemins bien plus éclairés, offrant des carillons presque optimistes, sur fond de mélodie positive et euphorisante. La richesse de ce dernier morceau se pose en résumé parfait de l'optique des espagnols, qui finalement remportent l'épreuve haut la main, ayant réussi à mettre en musique un état de fait complexe et pourtant élémentaire...

Et c'est je le crois, ce qui pourrait le mieux symboliser leur musique. Cette dernière à beaucoup à offrir, est construite avec patience et attention, et reste pourtant spontanée. Elle est difficile d'accès et pourtant fait appel aux sens les plus élémentaires de la perception. Semble difficile, mais laisse une écoute que tout un chacun saura appréhender sans avoir à faire appel à une mémoire musicale trop enfouie.
Elle s'adresse à tout le monde, car son thème moteur doit/peut tous nous toucher. En un mot, elle reste "naturelle".

Alors si vous vous demandiez en ce début d'année si le Post Rock/Metal avait encore des choses à dire, voilà de quoi vous en persuader. Et TOUNDRA vous convaincra sans rien dire justement, ce qui reste un paradoxe gigantesque. Seule leur musique répondra à vos interrogations.
Mais d'une façon si évidente et belle qu'à l'avenir, vous ne vous poserez plus aucune question. Et que, peut être, vous prendrez les choses en main.



Ajouté :  Mercredi 25 Février 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Toundra Website
Hits: 2266
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/12/2018 à 02:24:03 en : 0,0987 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar