METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MIND RIPPER (FR…
· SPITBACK (FRA) …
· FM (uk) - Jim K…
· EXIT EDEN (de) …
· FLOWN (FRA) - J…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SONISPHERE - Co…
· IRON MAIDEN (uk…
· SIDILARSEN (FRA…
· SIDILARSEN (FRA…
· KITTIE (ca) - L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 79 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SEA OF SHIT (usa) - Sea Of Shit 10'' (2013)






Label : Diseased Audio
Sortie du Scud : 2014
Pays : Etats-Unis
Genre : Grind / Hardcore
Type : Album
Playtime : 15 Titres - 14 Mins





La mer d'excréments nous vient de Chicago, Illinois. Et pour faire un boucan à mériter son nom, il fallait bien un quintette au minimum. On retrouve aujourd'hui dans leur line-up Komen, McEvilly, Gutierrez, Snader et Golen, mais en dépit de changements de musiciens, la musique est restée la même. Soyez heureux, fans de SCAPEGOAT, SFN et MK-ULTRA, SEA OF SHIT est fait pour vous, et propage comme ses petits camarades la bonne parole de l'ultra violence Core.

Comme tous les groupes gravitant autour de l'orbite Fastcore/Grind/Powerviolence, les américains ont multiplié les sorties, sous tous les formats possibles, et sur une multitudes de petits labels. On retrouve à leur palmarès des singles bien sur (quoique dans ce style, le mot "single" n'ait aucun sens, sauf si on le considère uniquement comme un format court), des split singles (avec SOCIALLY RETARDED, WATER TORTURE), et même une cassette live sortie en 2009 (Tour Cassingle, il n'y a qu'eux pour sortir en format cassette des singles live...). Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui est le seul format long qu'ils se soient permis jusqu'à aujourd'hui, sorti il y a un an. Mais même là encore, la durée est telle qu'il ne faut pas l'appréhender comme un véritable LP, mais comme un 10''... Il faut dire qu'avec un compteur sous le quart d'heure pour une quinzaine de morceaux, l'appellation "album" restait encore hors de portée.

Mais que ça ne vous empêche pas d'y jeter une oreille, comme au reste de leur discographie bien sur. Car dans le créneau surchargé du Powerviolence, SEA OF SHIT reste une valeur sure, avec des qualités qui leur sont propres. Evidemment, Sea of Shit n'est que violence, riffs sombres, blast explosifs, mais l'énergie dont fait preuve le quintette n'a d'égal que leur créativité. Ils parsèment en effet leurs compos de petites trouvailles bien senties qui boostent parfois des titres pourtant très courts. Leur brièveté est d'ailleurs assez régulière, puisque chaque morceau frise la minute ou la dépasse à peine. Mais même dans ce format restreint, SEA OF SHIT ne se contente pas de balancer du Crust/Grind routinier, et multiplie les changements de tempi, trouve des breaks encore plus ébouriffants que le thème principal, et reste toujours ludique. Certes, l'ambiance générale est bien plombée, les guitares ne sont pas là pour amuser la galerie, mais cette belle dynamique vous enfonce petit à petit dans un sol mouvant, dont ils sont les seuls à connaître les pièges. Ainsi, "Pedestal" s'amuse à souffler le bouillant et le gelé, "Untold Beatings" prend le contre-pied d'une pesanteur glauque pour soudain briser les codes de vitesse, tout comme "Distorted Image" qui continue de rester collé à une basse gluante et distordue à l'extrême.

Autre point fort, le chant. Celui-ci, haut perché et vindicatif est très particulier, et met l'emphase sur ce sentiment de délire sombre qui émane du disque. Bien loin des borborygmes d'usage, il permet de rendre les textes intelligibles, et de ne pas laisser le bateau sombrer dans les eaux usées du bordel déluré.

En résumé, Sea Of Shit est un beau voyage aux confins du chaos, qui s'amuse à jouer les équilibristes sur le fil servant de frontière entre la violence et le bruit pur. Il contient son lot de riffs mémorisables, et s'avale d'une traite, comme un alcool maison qui explose les neurones mais ne laisse pas de gueule de bois.

On aime ou on n'aime pas, c'est un fait, mais c'est tout sauf de la merde.



Ajouté :  Lundi 23 Février 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Sea Of Shit Website
Hits: 2562
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 00:31:05 en : 0,0597 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar