METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DROP-O-RAMA (FR…
· KVELERTAK (no) …
· HEAVENLY (FRA) …
· NIGHTMARE (FRA)…
· DEADSUN RECORDS…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· IN FLAMES (se) …
· JEX THOTH (usa)…
· AMON AMARTH (se…
· THE DILLINGER E…
· DANKO JONES (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 24 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CARCASS (uk) - Surgical Remission / Surplus Steel (2014)






Label : Nuclear Blast Records
Sortie du Scud : 14 novembre 2014
Pays : Angleterre
Genre : Death Grind Metal
Type : EP
Playtime : 5 Titres - 18 Mins





"Ok, appelons ça boucler la boucle". "On s'est dit qu'on allait proposer tous les inédits des sessions de Surgical Steel sur un EP… au cas où vous n'ayez pas acheté la version en boitier cristal, pas non plus le Digipack, l'import japonais, ni même le magazine DECIBEL avec le flexi disc... Alors voilà; vous avez TOUS les morceaux sur un seul disque, avec en plus un inédit."

Ca n'est pas moi qui dit ça, mais Jeff Walker lui même. Et après tout, il a raison le bougre. Les fans réclament alors donnons leur ce qu'ils veulent. Sympa.
J'ai déjà dit lors de ma précédente chronique tout le bien que je pensais de Surgical Steel. Alors inutile d'y revenir autrement qu'en termes allusifs servant de base. Puisque les morceaux de Surgical Remission / Surplus Steel y sont directement liés, il me faut bien sûr m'y référer. Et la qualité de l'album étant extraordinaire, nous étions en droit d'attendre du bon de la part de cet EP, tout du moins comme le précise Jeff, si nous n'avions pas eu connaissance des titres en question plus tôt en achetant telle ou telle version.
Du bon, il y en a, un peu. Du moyen, aussi. Mais malheureusement, il y a aussi du tiède, limite froid. Mais listons un peu ce que contient cet EP.

"A Wraith In the Apparatus" figurait sur l'édition japonaise de l'album. "Intensive Battery Brooding" était la face B du single vinyle "Captive Bolt Pistol", mais se trouvait lui aussi sur l'import japonais. "Zochrot" était offert en flexi disc dans l'édition d'octobre 2013 de Decibel Magazine. Quant à "Livestock Marketplace" et "1985 (Reprise)", ce sont tous deux des inédits issus des séances de Surgical Steel. Voilà pour les précisions. Parlons en peu, mais parlons en bien maintenant.

Pour être honnête, CARCASS a bien fait de céder ces morceaux sous la forme d'un EP indépendant, tant leur valeur est discutable d'un point de vue musical. Très nettement en dessous des normes qualitatives de Surgical Steel, leur présence dans ses sillons n'aurait fait qu'affaiblir l'ensemble, et malgré mon enthousiasme de départ, je ne vois que "A Wraith In the Apparatus" pour soutenir la comparaison, en admettant que cette chanson eut fait partie des plus faibles du LP.
Le tempo général est médium, voire low, ce qui ne pose pas vraiment de problème tant CARCASS maîtrise à merveille ces modérations rythmiques. Le problème est qu'en dehors du morceau d'ouverture déjà cité, les riffs que l'on retrouve sur Surgical Remission / Surplus Steel sentent salement le réchauffé. En poussant plus loin la critique, l'entreprise - si elle n'était pas dès le départ placée sous le signe du bonus qui ne mange pas de pain - prendrait des allures de catastrophe lors de l'écoute du calamiteux "Livestock Marketplace ", sur lequel Walker et sa bande se prennent pour un double malsain de MEGADETH, qui n'aurait synthétisé de l'ADN de Mustaine que ses gênes les plus mièvres et peu inspirés.
Le reste, qui n'est ni bon ni mauvais, rappelle les passages les moins brillants de Heartwork ("Intensive Battery Brooding" au motif de guitare irritant), ou les plus musclés de Swansong ("Zochrot"), avec un moteur ronflant beaucoup, mais tournant au ralenti.

Quant à "1985 (Reprise)", elle permet à ceux désireux d'écouter le LP et l’EP à la suite de s'offrir une jolie boucle... de boucle. Dixit Walker lui même.

Die hard de CARCASS, tu possèdes déjà certainement ces morceaux. Sinon, achète cet EP, tu seras content de retrouver tes héros. Les autres, abstenez vous, et gardez en mémoire auditive le brillant souvenir de Surgical Steel. Vous risqueriez de le ternir en écoutant sa parenthèse pas très enchantée.



Ajouté :  Samedi 07 Février 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Carcass Website
Hits: 2040
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/7/2018 à 14:15:51 en : 0,1056 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar