METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MORTUARY (FRA) …
· SUFFOCATION (us…
· OTARGOS (FRA) -…
· KLONE (FRA) - G…
· DOOMSTONE (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· FURY FEST 2004 …
· SHINING (se) - …
· WITHIN TEMPTATI…
· CRUCIFIED BARBA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 38 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ALKOHOLIZER (it) - Free Beer...Surf's Up! (2014






Label : Punishment 18 Records
Sortie du Scud : 13 octobre 2014
Pays : Italie
Genre : Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 42 Mins





Il faut se méfier des apparences selon l'adage... L'habit ne fait pas le moine, le calme qui cache la tempête... Bref, on aura compris, le bon sens séculaire l'emporte souvent sur l'impulsion et l'instinct, mais au final, qu'est ce qu'on en a à foutre ?
Bah rien.
Mais il faut avouer que parfois, y'a des trucs comme ça qui trompent pas. On tombe dessus par hasard et on est presque déjà sûr de ce qu'on va y trouver. Un vieux jean, un chat avec une bonne tête de fumier, une femme qui en veut à votre carte bleue, ou une pizza au saumon qui sent pas bon. Des exemples, j'en ai plein ma musette. Mais le dernier en date nous/vous concerne. Sinon, je ne serais pas là à en parler.

Un disque, c'est une histoire de confiance. On regarde la pochette, on lit le nom du groupe, on observe le graphisme, le titre, et une fois de temps à autre, on est déjà quasiment fixé sur ce qu'il contient. Prenons le cas d'ALKOHOLIZER, et son second LP, Free Beer... Surf's Up! Le nom, le titre, la pochette, tout est là pour te dire avec un clin d'oeil appuyé "mais tu vois très bien de quoi on veut parler!!!". Alors on écoute et on répond avec un grand sourire "Ah ben là oui forcément!".

Allons-y, jouons à un gentil jeu de piste. Design au trait grossier, un requin mal dessiné qui rappelle autant les covers Thrash de série B que les extraordinaires BD frontales de RISK, un nom qui fleure bon le TANKARD de la grande époque, un titre d'album qui emprunte autant à l'éthylisme de WEHRMACHT qu'au délire plagiste de M.O.D, c'est quand même assez difficile de faire fausse route...
On cherche un peu de bio, Ok, Italie, premier album Drunk or Dead bien accueilli, label activiste et engagé pour la cause (Punishment 18 Records, MINDWARS, HYADES, NUCLEAR AGGRESSOR, BATTERY), la bonne impression se confirme, pas de problème.

Alors on y va et on écoute, le coeur plein d'allant, d'autant plus que le chat avec sa bonne tête de fumier vient encore de dégueuler.
Et là, confirmation, level 99+, ALKOHOLIZER est bien un groupe de Thrash, voire de Thrashcore selon les pointes de folie, mais plus que ça, c'est un EXCELLENT groupe de Thrash qui manie les codes du genre avec brio, respect et talent.
Musicalement, pas de soucis. Les mecs sont affûtés, précis, les soli sont propres avec quand même ce petit grain de folie qui les fait parfois partir un peu hors de la gamme, le chanteur (Fabrizio Fele, avec un nom pareil en France c'était gagné) assure sans forcer, et la rythmique suit sans problème, la plupart du temps assez rapidement, mais sans jamais tomber dans le chaos. Ne tournons pas autour du pot, le fort d'ALKOHOLIZER, en sus de sa haute teneur en malt ou houblon, ce sont les riffs. Marco et Lögan (pas très Italien faut l'avouer comme blaze quand même...) tricotent sans cesse saccadé, nous ressortent des plans d'il y a trente ans comme s'ils les avaient composés hier (ne vous y trompez pas, c'est bien un compliment), varient les approches, et donnent à l'album une puissance indéniable, rendant chaque morceau important et entraînant.

Rayon style, l'affaire est propre et claire. Si je parlais de WEHRMACHT et TANKARD en avant garde, la musique elle se rapproche plutôt de deux combos que j'aime particulièrement, dont les mémorables GAMMACIDE, groupe maudit duquel les quatre transalpins se rapprochent dangereusement dans les passages les plus furieux. On pourrait aussi évoquer un VIO-LENCE en version un poil plus sage, tandis que le chant stable de Fabrizio s'envole parfois dans les aigus à la Tom Araya jeune et à peine pubère. Pas mal les références non ?
Certaines parties de guitare sonnent aussi comme les coups de rasoir que donnaient Ray Mensh et Bernie Siedler lorsqu'ils manient l'instrument dans EXUMER, et pour en finir avec les allusions notables, ils se permettent même de finir leur album sur un morceau qui sent bon l'adaptation thrashisante d'un morceau que BIOHAZARD bourré aurait pu composer, et repris par la suite par un SUICIDAL TENDENCIES particulièrement joueur et juvénile ("Stop Hit Off the Ghetto - Join the Boar Party!!!"). L'influence crossover de la période 85/88 de ces derniers est parfois palpable, dans les passages les plus mid tempo notamment, ramenant même à la surface le bon souvenir de groupes aussi essentiels que les fabuleux EXCEL.

Pas de lecture linéaire pour cette fois, d'une parce que c'est lourd, et de plus, parce que je vous laisse faire votre choix vous même. Free Beer... Surf's Up! assurant une belle cohésion et aucun titre n'étant faible par rapport aux autres, ils sont tous recommandables et moulés avec la même louche. Mais en argent.
Comme je le disais, parfois les choses sont donc évidentes au premier coup d'oeil. Je sentais que ces Italiens allaient me plaire, et j'avais raison. Et si vous avez envie d'écouter un très bon album de Thrash un peu rétro mais pas fallot, ce deuxième longue durée d'ALKOHOLIZER est fait pour vous.

Avec un peu de chance, vous aurez la chance de l'écouter avant que le chat avec sa bonne tête de fumier ne remette ça. Et donc, payer votre tournée, cela s'entend.



Ajouté :  Vendredi 06 Février 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Alkoholizer Website
Hits: 2720
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 04/7/2020 à 21:35:12 en : 0,0621 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar