METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ANDI DERIS AND …
· THE OLD DEAD TR…
· AUTUMN (nl) - N…
· FLOWN (FRA) - J…
· MORTUARY (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MONSTER TRUCK (…
· THERION (se) - …
· BEHEMOTH (pl) -…
· W.O.A WACKEN OP…
· TOTO (usa) - Dô…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 72 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MINDRATION (fi) - Mindration (2014)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 12 septembre 2014
Pays : Finlande
Genre : Death Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 7 Titres - 25 Mins





Certains groupes ont des trajectoires assez étranges. Prenez MINDRATION par exemple. Fondé en 2006 sous le nom de WASTAGE, ils ont enregistré quelques démos les trois années suivantes dans leur Finlande natale, avant de jeter l'éponge, pour des raisons encore inconnues. Et puis, quelques années après, leur projet fut remis sur pied, pour en arriver finalement à l'enregistrement de cet EP éponyme dont je viens vous parler aujourd'hui. Certes, ce parcours n'a rien d'inhabituel, des milliers de combos en sont aussi passé par là. Un enthousiasme de départ, une certitude de casser la baraque, ou la simple envie de produire sa propre musique, et puis des années de galère à jouer dans les bars, à sortir des démos chroniquées ou pas sur les webzines, et puis un beau jour, le ras le bol s'installe, et certains quittent le navire. C'est malheureusement une histoire banale, et le monde de la musique, comme les arts en général, ce sont des millions d'appelés pour très peu d'élus.
Est ce que ce premier EP sorti par leurs propres moyens sera enfin le passeport permettant à MINDRATION de se faire un nom? Nul ne le sait, et seul l'avenir en décidera. Mais c'est une histoire commune, vraiment.

Pourtant, sans que je ne connaisse leurs premières sorties, je me dis que si celles-ci étaient du même bois que ces sept morceaux, MINDRATION avait de quoi se frayer un bon chemin à travers les scènes européennes. Mais peut être que tout était différent à l'époque. Peut être que l'interprétation était moins précise, peut être que la puissance était plus diffuse, que leur engagement était moins convaincant. C'est le mot, définitivement, convaincant. Car si Mindration n'a rien de révolutionnaire ni dans la forme, ni dans le fond, il fait montre d'un investissement indéniable, et d'une efficacité redoutable.
Dans un créneau Thrash moderne "délicatement" mâtiné de Death light, c'est une référence en matière de cohésion. Pas de temps mort, sans pour autant tomber dans l'abrutissement pilonné, tempi variés, parties de guitares convaincantes, rythmique capable et versatile, rien ne manque à l'appel. Vingt cinq minutes de boucherie propre, avec en sus ce petit grain de folie exotique qui rend l'affaire si séduisante.

Sans tourner autour du pot, qui de toute façon sera toujours rond, la musique du quintette synthétise en gros tout ce qui pouvait se faire de plus concis en matière de Thrash violent de la fin des années 80/début des années 90. Elle exhale même à l'occasion un délicieux parfum d'Europe de l'Est, le même que répandaient des groupes comme TURBO par exemple. Même chant vindicatif et véhément, même façon de traiter ces accélérations subites qui donnent un coup de fouet à une tornade bien Heavy, mêmes structures d'apparence rustres qui révèlent au fur et à mesure des écoutes bien plus de finesses qu'il n'y parait. En gros, une carapace bien épaisse qui cache une dextérité à l'épée indéniable. Car ici, chaque note est produite pour faire mouche du premier coup, et les cinq musiciens manient bien le fleuret. La durée modeste de l'ensemble fait gagner en puissance, même si le groupe varie suffisamment les climats pour ne pas lasser.

Aidés en cela par une production touffue, qui ne lèse pratiquement personne (même si le meilleur son est réservé à la batterie, réellement percutante, même dans les parties en blast), un peu sourde parfois, mais suffisamment claire pour que les guitares s'en donnent à coeur joie, et que la basse de demande où elle a été enterrée dans le mixage, comme à la grande époque, lorsqu'elle ne servait que de troisième guitare un peu grondante.

Et si votre envie du moment est d'agiter votre chevelure tout en dressant votre poing, les hymnes ne manquent pas. De l'ouverture franche et radicale "Injection" qui ne ménage pas les pointes de vitesse, jusqu'à la clôture infernale de "Skin-Winged" durant laquelle Samuli Paananen s'en donne à coeur joie et noie son kit sous les coups de boutoir, le choix est vaste. Je concède avoir une légère préférence pour la tuerie éclair "Burning Paperdoll" qui me rappelle les instants les plus dévastateurs d'ASSASSIN ou même les morceaux de fin d'albums du SEPULTURA juvénile, même si "Cattle" et son absence totale d'empathie pour les tympans et le rythme cardiaque vaut aussi son pesant de décibels.

Tout vient à point à qui sait attendre, telle pourrait être la devise accompagnant la sortie de ce premier EP de MINDRATION. Grâce à ces sept titres honnêtes et foutrement entêtants, gageons qu'ils sauront enfin trouver une reconnaissance à la hauteur de leurs efforts et de leur patience. Fans de Thrash/Death, ne manquez pas de vous vautrer dans cette fange sonore, qui vous fera vous rouler de plaisir tout en poussant des cris de bête. Un plaisir primal pour des idées pas si bêtes, honnête non ?



Ajouté :  Vendredi 12 Décembre 2014
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Mindration Website
Hits: 4362
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/7/2019 à 09:45:41 en : 0,0495 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar