METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SINBREED (de) -…
· GOJIRA (FRA) - …
· ELECTRIC WIZARD…
· LYNCH MOB (usa)…
· CALLIOPHIS (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PSYKUP (FRA) - …
· GAMMA RAY (de) …
· SIX FEET UNDER …
· UGLY KID JOE (u…
· SOULFLY (br) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 16 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MOONLAND (ee) - Moonland (2014)








Label : Frontiers Records
Sortie du Scud : 19 septembre 2014
Pays : Estonie
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 53 Mins





Si je vous donne comme ça, à la volée les noms de Lenna Kuurmaa et Alessandro Del Vecchio, ça ne vous dira pas forcément grand chose... Le second, à la rigueur, si vous êtes fans de Hard Rock mélodique ou progressif fera peut être remonter à la surface des groupes comme EDGE OF FOREVER, HARDLINE ou SILENT FORCE. Groupes dans lesquels le monsieur officie/a officié au clavier...

Mais pour mettre un visage sur le premier, il faut sortir de notre domaine, aller fouiller plus loin, et surtout, s'y connaître un minimum en Pop Rock. Car Lenna Kuurmaa, au delà de son joli minois, fut la meneuse énergique d'un combo cent pour cent féminin qui connut son heure de gloire dans les années 2000, VANILLA NINJA. Artiste estonienne multicartes, Lenna peut se targuer d'une expérience plurielle, puisqu'en plus de la musique, elle a aussi fait ses preuves à la télévision, mais aussi en tant qu'actrice. Son ancien groupe a souvent flirté avec le succès, avec des singles imparables comme "Crashing Through the Doors" (signé par l'infatigable Per Gessle de ROXETTE), une honorable huitième place à l'Eurovision en 2005 (pour la...Suisse !), et quatre albums certifiés or ou platine dans leur propre pays ou en Europe. Joli palmarès !

Alors, lorsque Alessandro se mit en quête d'une voix féminine pour son projet MOONLAND, le nom de Lenna fut vite suggéré... L'alliance semblait en effet parfaite. Une jolie collection de morceaux estampillés "HardOR", transcendés par la voix sensuelle et puissante de la belle, l'affaire paraissait pliée, tout du moins sur le papier. Avec en backing band une rythmique solide, un guitariste affûté, et Del Vecchio en maître d'oeuvre (claviers, percussions, choeurs), le succès se devait d'être au rendez vous auprès des amateurs de mélodies ciselées boostées par une approche résolument Hard Rock. La recette est éprouvée, aucun risque à prendre.

Et c'est bien là que le bat blesse. Car Moonland au final, à trop vouloir rester dans les sentiers battus, ne propose rien de neuf. Ceci ne serait qu'un reproche mineur si la qualité des chansons était indiscutable, mais là aussi, des efforts considérables restent à faire. A titre de comparaison, et dans des styles similaires, Moonland se fait gentiment rétamer par d'autres albums comme Never Too Late de feu Jimi Jamison, ou n'importe quel LP contemporain de JOURNEY. Proche des derniers efforts de Robin BECK, d'ISSA ou de TWO OF A KIND, Moonland se contente d'accumuler les figures imposées qui au fur et à mesure de l'écoute deviennent des poncifs, ne cherche pas LA petite idée qui va faire décoller l'ensemble, et se contente d'une relecture de mélodies déjà entendues mille fois, qui de plus ne sont pas enthousiasmantes mais bien linéaires.

Il faut pourtant dire que Lenna donne de sa personne. Sa voix chaude et veloutée est agréable à l'écoute, mais elle est malheureusement desservie en permanence par des titres ne lui permettant pas de s'investir, et cette affirmation devient une évidence sur les titres les plus musclés. Le morceau d'ouverture, censé pourtant faire forte impression de par son placement en est le paroxysme tant il ne décolle jamais, au point même de n'avoir quasiment pas de refrain, qui est pourtant le point fort de ce style musical ! Il faut donc aller fouiner du côté des instants les plus doux et radiophoniques dirons nous, pour trouver matière à s'enthousiasmer. Avec modération s'entend.

Ainsi, de ce navire en perdition surnagent "Open Your Heart" (quand je vous parlais de poncifs...) au chorus séduisant, "When Love Is Gone" pour ses breaks de batterie ludiques et son refrain un tant soit peu accrocheur, la jolie ballade "Live and Let Go" sur laquelle la vocaliste peut enfin de livrer à quelques nuances avant de laisser parler la poudre, et dans une moindre mesure le mid tempo "Cold As Ice" qui reste toutefois à de bonnes longueurs de son homonyme de chez FOREIGNER.

Ce qui choque ici, c'est que dans la forme, il n'y a pas grand reproche à formuler. L'interprétation est exemplaire, les musiciens sont tous compétents, et Lenna au dessus de tout soupçon en tant qu'interprète. Mais comme beaucoup de sorties du label, Moonland reste anecdotique, à l'instar de tous ceux qui se sont lancé un jour dans une aventure pour se faire plaisir, sans vraiment chercher à approfondir. On sent les influences, et on en vient même a regretter que celles ci ne soient pas suivies plus fidèlement, ce qui aurait au moins apporté une certaine qualité harmonique à l'ensemble.

Tout est trop convenu, trop "classique", sans avoir la richesse mélodique des aînés qui savaient toujours trouver une accroche pour assurer la pérennité d'un morceau. Les titres les plus puissants se ressemblent tous, semblent être construits sur le même riff (même les soli semblent calqués les uns sur les autres), ce qui oblige Lenna a rester dans une conduite vocale inamovible relativement lassante. Et du coup, on finit par décrocher, lassé d'attendre le hit qui ne viendra jamais, et qui aurait pu/du faire décoller l'affaire.

Si vous êtes vraiment accro au style, alors vous pourrez vous laisser tenter. Je ne pense pas que vous serez vraiment déçu. Mais si vous attendez d'un album de Hard Mélodique/AOR qu'il vous fasse voyager à grands coups de mélodies inoubliables, comme savent le faire les maîtres du genre, alors passez votre chemin. Vous allez tomber dans une impasse. N'est pas HAREM SCAREM qui veut.



Ajouté :  Mardi 09 Septembre 2014
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Moonland Website
Hits: 4998
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/7/2018 à 03:45:10 en : 0,2029 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar