METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MUSINK by Metal…
· MASS HYSTERIA (…
· BROKEN MIRRORS …
· LOUDBLAST (FRA)…
· VIOLENT SOLUTIO…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KREATOR (de) - …
· ULVER (no) - Tr…
· STEEL PANTHER (…
· SOIREE M & O OF…
· WASP (usa) - Ro…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 261 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DISCREATION (de) - The Silence Of The Gods (2013)








Label : Remission Records
Sortie du Scud : 18 octobre 2013
Pays : Allemagne
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 41 Mins





Où se situent les limites de la création ? Voici une question qu'il ne faut surtout pas poser à DISCREATION. Comme son nom l'indique, ce projet est confortablement vautré dans un confort musical qui lui impose de généreusement ignorer le concept de créativité au profit d'une efficacité indiscutable. Trois ans après Withstand Temptation, on prend (quasiment) les mêmes et on recommence. Peu de nouveautés au menu : un nouveau label (Remission Records) et un nouveau batteur (Martin Engels). Autrement dit, à moins d'un miracle, ces quelques minimes modifications seront imperceptibles chez un tel groupe, qui a des idées très arrêtées sur le Death Metal. Pire encore : en s'adjugeant les services du talentueux Juan José Castellano (qui a créé entre autres les artworks de Ritual Zombi, AVULSED, de Primal Massacre, VOMITORY ou de World Lobotomy, PAGANIZER) pour la pochette, DISCREATION va signer son Metal d'une image encore plus authentique qui ne le quittera plus.

Il était déjà difficile de se défaire du Death Metal collant qui a fait de Withstand Temptation l'œuvre qu'elle est. Pour le coup, avec ce troisième album intitulé The Silence Of The Gods, les teutons iront encore plus loin, se débarrassant carrément de dernières approximations légitimes après une inactivité de quatre ans. Il y a l'intro, l'outro, et le reste. Comme pour mieux "scénariser" son disque, DISCREATION a fait un choix qui lui permet de lancer correctement l'écrasante "Savage Soul". Kai y est toujours à son avantage, distillant d'énormes râles gutturaux qui chevauchent des guitares graissées au saindoux. Le refrain est particulièrement énorme, ce qui rend d'emblée la suite de The Silence Of The Gods excitante par rapport à un Withstand Temptation qui manquait de jalons. Les surprises ne sont pas légion comme on pouvait s'y attendre, mais n'empêche, cette capacité qu'ont les mecs à soutenir la comparaison sur le long terme est tout à fait stupéfiante. Les écoles américaines et européennes sont tour à tour évoquées, quand le groupe montre sa facette la plus remuante ("Event Horizon", comme un bon vieux OBITUARY) ou la plus structurée ("Bringer Of Torture And Pain" avec toujours ce petit côté épique à la AMON AMARTH, remember "Breeding Terror"). On pourrait croire à un moment que le disque s'essouffle à cause de "Tombworld" (avec son intro mélodique) et "Wartribe" (en mode mid-tempo, il en fallait bien une), mais c'est un faux-semblant anéanti par un climat oppressant et omniprésent. C'est fait avec beaucoup de sérieux, et je dirais même que la production plutôt moderne, toujours œuvre de Jörg Uken (batteur de NIGHTFALL), apporte à cette sortie une profondeur que la précédente exploitait bien plus mal. Au sommet de son art, puisqu'on ne voit pas trop comment DISCREATION pourrait faire mieux sans prendre un minimum de risques, The Silence Of The Gods est l'album de Death "à l'allemande" par excellence. Carré, organique, destructeur. De mémoire, le pays de Goethe n'a pas accouché de bébés bien plus portants en 2013.

Alors ces limites de la création, elles sont finalement bien insignifiantes quand on considère un album abouti comme l'est celui-ci. Pratiquement condamné à jouer toute sa vie les seconds rôles ou à ouvrir pour des formations au prestige plus avancé (citons pêle-mêle BELPHEGOR, MAYHEM, ENDSTILLE ou ABORTED et GORGUTS prochainement), DISCREATION n'aura que sa solidité et sa force de frappe pour convaincre. Avec en main ces deux atouts qui sont à n'en pas douter leurs arguments les plus persuasifs, on ne s'en fait pas trop pour la suite des évènements.



Ajouté :  Dimanche 24 Août 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Discreation Website
Hits: 4354
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 03/12/2020 à 02:11:15 en : 0,059 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar