METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ATLANTIS CHRONI…
· SEPULTURA (br) …
· FREAK KITCHEN (…
· DORO (de) - Dor…
· ANNIHILATOR (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SPOCK'S BEARD (…
· IRON MAIDEN (uk…
· KATAKLYSM (ca) …
· QUEEN (uk) - Zé…
· FREAK KITCHEN (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 55 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

DEHYDRATED TISSUES / LATEXXX COMMAND / MENSTRUAL FISTFUCK (usa/mx) - Split Cd (2014)






Label : Regurgitated Stoma Stew Productions
Sortie du Scud : 25 Juin 2014
Pays : Etats-Unis / Mexique
Genre : Porn Groovy Gore Grind
Type : Album
Playtime : 27 Titres - 58 Mins





30 degrés à l'ombre aujourd'hui, ta mère la p***
Tout le monde part à la mer, dans les parcs, s'amuse, s'habille léger et boit frais. Pas moi. D'abord parce que je m'en tape et que je fais ce que je veux, et parce que je déteste faire comme tout le monde. Je hais l'été, la chaleur, les touristes, les familles, les poussettes, la mer, les enfants, les fleurs et tout le reste. Alors appart, café, PC, clopes, je transpire, mais c'est mieux comme ça. Je suis sur qu'en plus ils écoutent de la daube, genre "Tubes de l'été Vol 174", avec des grosses bouses aux accents Latino, Zouk, enfin des trucs guillerets, dansants, gais.
Beurk. Allez, laissons tomber ces blaireaux, et plongeons dans le foutre, la merde, la bile, et le vomi. Vous êtes d'accord ? Je m'en fous de votre avis.

Regurgitated Stoma Stew Productions, c'est un peu le tape trading de l'an 2000. Des cassettes, des CDr, du fait maison, bien cuit mais pas trop. Un micro label qui s'amuse à inonder le marché de sorties toutes plus similaires et grotesques les unes que les autres. En gros, le truc indispensable et impensable. Les gus sont restés bloqués sur les deux premiers CARCASS, SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION, et se foutent de l'évolution naturelle de la musique. Tout ce qu'ils souhaitent, c'est faire un maximum de bruit en racontant des histoires de pets, de séances de baise apocalyptiques, de rideaux tâchés de sperme et de chattes béantes et bien juteuses. Du cul oui, mais du paillard. La recette est toujours la même, des riffs bien costauds, une boite à rythme, du groove, un chant ultra pitché, et la Josette en a plein la rondelle. Dissertation, vingt lignes, démonstration.

1) Le Grind Gore, j'adore.
DEHYDRATED TISSUES est un one man band venu du fin fond des Etats Unis, et mené par Bobby Maggard. Dire qu'il s'amuse bien est un euphémisme. Adepte du do it yourself, il riffe, programme, basse, et balance ses borborygmes porno pendant presque vingt minutes. Bah oui, quand on choisit de son propre chef de classer sa "musique" dans le Porno Gore Grind, autant y aller à fond (dans le mou). Alors après une intro pleine de classe mélangeant un classique que je nommerai pas et des bruits de pets et de rots, on plonge directement dans un délire bien groovy et pas désagréable, qui permet à Bobby de partir en couille dans ses histoires de fesse. "I Am The Vaginal Cheese Inspector", "I'm Glad You Got Ass Cancer You Stupid Fucking Cunt", "Colon Pogo", "Vaginal Beerpong", ça vous donne une idée des vues du bonhomme, profondes, mais pas forcément dans le bon sens du terme ! En tout cas, musicalement ça gicle, c'est plutôt bien produit pour un truc at home, et ça s'écoute vraiment sans forcer, comme une bonne pénétration après un tube de lub'. L'appelation Grind ne saute pas forcément aux yeux, les rythmiques de la boite étant la plupart du temps médium, ça ressemble plutôt à un genre de Death Groovy, avec bien sur un chant inaudible et compressé à mort. Anyway, I like it !
<rb> 2) Le Grind Gore, d'accord.
Petit détour par le Mexique pour enfoncer le clou et s'enfoncer encore plus le trou. LATEXXX COMMAND, c'est l'outrance électronico-analogique. Le Porno Grind sous son aspect le plus absurde, comme une sodomie impromptue qui s'achève dans une diarrhée incontrôlable. On en ressort maculé, mais le sourire aux lèvres (enfin ça dépend lesquelles), en sueur, et prêt à remettre le couvert. Même constat que pour DEHYDRATED TISSUES, no limit credo, avec en sus des vocaux encore plus inconcevables, et un son plus diffus. Alors certes, entre l'éjaculation matinale, les aventures anales, le vomi après le coït, et la bite qui danse le tango dans ton cul, c'est pas du Ronsard, c'est très gaillard, mais ça file une bonne trique auditive, en poussant le bouchon encore plus loin dans le colon. Moins systématiquement groove que DT, mais plus bizarre dans l'approche, LATEXXX COMMAND, c'est quasiment le foutoir absolu, comme une grosse partouze sans règles (ça aussi ça dépend) ou on s'enfonce des tampons dans le cul avant de se vomir dessus. C'est tellement absurde dans le non sens que ça frise parfois le génie, et "Enema Discharge On Feces" de rivaliser avec un troupe de bonobos bourrés découvrant les joies de la pratique instrumentale. Pas recommandable, mais récréatif comme un lavement le samedi après midi. Youpi.

3) De l'Ultra Porno Gore, encore !
En cadeau bonux bien pourri, MENSTRUAL FISTFUCK assure le service après rente, et propose une extension anale bien tordue. Derrière ce patronyme plein de finesse et de romantisme se cache la même âme obsédée que LATEXXX COMMAND, ce qui constitue un exploit non négligeable. Car non content d'exposer ses parties d'une manière assez large, le gus rempile et ne s'arrête plus, comme si son inspiration rectale était sans limites.
Alors il insiste, et tant qu'à faire se tord encore plus les boyaux pour une purge encore plus totale avec son fist menstruel. Ok, il a certainement les mains pleines de sang et de restes pas toujours comestibles, mais ça fonctionne encore, parce que c'est aussi efficace que drôle. Le Mexique est décidemment la patrie des flingués du sexe...On va finir par croire qu'une simple ballade dans les rues là bas finit toujours par une grosse bite dans l'oignon, sans aucune raison. Mais peu importe, quand il fait chaud, un bon braquemart dans la bouche ça rafraîchit toujours. Et on aligne les bijoux (de famille), "Fat Grannies Make Good Flatulences", "Shit-Beast Super Hero", "The Toilet Of The Death", sur fond de rythm box infâme et de chant vomitif. "Musicalement", c'est un peu plus ordonné, et à l'occasion, on frôle même le hit, comme à l'occasion du super Heavy n'importe quoi "Shit-Beast Super Hero", dont on ne souhaite quand même pas connaître les détails des exploits dans les latrines.

Oui je sais, c'est tout sauf une chronique sérieuse. Mais elle est honnête et découle (un bronze) directement de cette putain de température insupportable. Et puis après tout, quand on analyse le boulot de tarés pareil, pas la peine de prendre des gants, autant plonger les mains dans la fiente et en ressortir grandi. Alors allez y faites comme vous voulez. Il est sur que ce n'est pas sur ce Split CD que vous trouverez le hit de l'été, mais si vous êtes comme moi, ça tombe bien vous vous en tapez.
Allez, tiens, je vais essayer de démouler un colombin en me masturbant, au pire, même si ça marche pas, ça m'occupera.



Ajouté :  Mardi 29 Juillet 2014
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Hits: 17154
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/7/2019 à 19:53:26 en : 0,1628 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar