METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WITCHES (FRA) -…
· POP EVIL (usa) …
· HELL MILITIA (F…
· MALLEUS MALEFIC…
· T.A.N.K (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BEATALLICA (usa…
· NO MERCY 2007 -…
· TONY MACALPINE …
· THERION (se) - …
· THE DILLINGER E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 31 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ENSHADOWED (gr) - Intensity (2003)








Label : Black Lotus Records
Sortie du Scud : 10 avril 2003
Pays : Grèce
Genre : Black Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 37 Mins





ENSHADOWED est grec. J'imagine que ce serait trop facile de dire qu'un album comme Intensity représente le Black Metal du pauvre, non ? Pourtant, au moment de sa sortie en 2003, le mot "crise" ne flottait pas encore dans l'air comme un nuage de particules indésirables. On devrait se faire beaucoup plus de souci pour Magic Chaos Psychedelia par exemple, puisque sa parution vraiment récente (le 28 janvier 2013) rompt avec une période de crise de dix ans, entrecoupée de splits en veux-tu en-voilà. Alors quel est vraiment le problème ? Prétendre faire du Black old-school façon omelette norvégienne quand on vient d'un pays chaud et ensoleillé où poser dans la neige relève de l'onanisme est-il une incohérence ? Ma foi, si le Metal était un héritage géographique, d'autres auraient trépassé avant ENSHADOWED. Non, je pense définitivement, après avoir fait connaissance avec cet album, ce concept, ces paroles, que le problème est humain.

Les Grecs le disent, l'affirment et l'assument. Tout, absolument tout dans leur musique doit se rapporter au Black Metal scandinave, au point de désorienter volontairement un auditeur qui ne s'attend à aucune faiblesse de la part d'un Black Metal estampillé "nordique". On pourrait écouter Intensity les yeux fermés, sans avoir aucune connaissance du concept, quelque chose ne tournerait pas rond. Grèce ou Norvège, peu importe. La réalité, c'est que cet opus est brouillon, mal fagoté et qu'il souffre de l'amateurisme délibéré du quintette de l'époque. Une chanson comme "Purity's Failure", à moitié Death, à moitié Black, nous parlera d'ailleurs de cette incapacité qu'ont les Grecs à combiner les genres. L'émulsion est instable et d'un passage en blast vaguement technique, voix gutturales en soutien, on tombe soudainement dans un grésillement mélodique et misanthropique, bourré de cette haine antichrétienne vraiment stéréotypée. ENSHADOWED, dans sa volonté primitive (et accomplie) de composer et de jouer un Metal brutal, vicieux, hargneux, en oublie un peu le fond de commerce de son concept. Leurs incessants assauts déguisés en attaques-éclair, furieuses, tranchantes, prennent le dessus sur tout le malaise qu'on devrait ressentir en écoutant un tel disque. Il faut qu'on en arrive à une composition extrêmement théâtralisée, arrangée et scénarisée comme "Requiem Of Hatred (Jesus Christ Cage Part II)" pour ressentir cette violente plénitude, distillée par l'utilisation de riffs épiques et l'instauration d'un climat froid et souverain. C'est à la fois réconfortant et malheureux. Réconfortant quant aux aptitudes de ces garçons à pouvoir aussi être un peu crédibles. Malheureux de devoir surjouer pour enfin attirer l'attention. Car ce ne sont pas les expéditives et insipides "Sunya-Bindu" ou "Obvious Inexistence" qui s'en chargeront, ni même l'intro et l'outro, deux courts instants mélancoliques et vaguement orchestraux censés donner un sens à cet album.

Donc oui, j'en reviens à ce que je disais plus haut, ENSHADOWED, c'est jusqu'à preuve du contraire, le Black Metal du pauvre. Pauvre dans l'idée, dans la mise en œuvre, dans l'application, dans l'authenticité. Pâle copie de ce qui se fait de plus moyen au cœur de cette scène scandinave qu'ils envient tant, Intensity, à part une compo vraiment bien foutue, ne marque toujours pas les esprits, même dix ans après. Preuve peut-être qu'ils n'ont pas vraiment joué avec leurs armes.



Ajouté :  Mardi 22 Avril 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Enshadowed Website
Hits: 3348
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/6/2018 à 08:10:18 en : 0,1334 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar