METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SLOVENLY WORLD …
· ONE WAY MIRROR …
· YYRKOON (FRA) -…
· PRIMITIV (in) -…
· NO RETURN (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· METALLICA (usa)…
· TOOL (usa) - Ha…
· MISERY INDEX (u…
· KORPIKLAANI (fi…
· SHAKA PONK (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 79 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BLISS OF FLESH (FRA) - Beati Pauperes Spiritu (2013)






Label : Non Serviam Records
Sortie du Scud : 1er octobre 2013
Pays : France
Genre : Black / Death Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 39 Mins





On avait quitté BLISS OF FLESH en 2009, à l'endroit où le groupe avait approximativement lancé sa carrière. Ok, on peut revenir brièvement sur leurs splits de 2007 et 2008 (l'un avec BLOODHAMMER, l'autre avec ANNIHILATION 666) ou même sur l'EP Todtentanz et sa reprise du "Rose Clouds Of Holocaust" de DEATH IN JUNE, mais avouez qu'en face de ce que savent désormais faire ces garçons, c'est très anecdotique. Je ne pense pas que BLISS OF FLESH soit soudainement devenu une référence en matière de Death / Black Metal en France, il n'empêche qu'Emaciated Deity flirtait dangereusement avec un certain professionnalisme, un peu plus sur la forme que sur le fond d'ailleurs. Quatre ans plus tard, on imagine forcément un Beati Pauperes Spiritu plus poussé, plus convaincant, plus alchimique et finalement plus en harmonie avec leurs immenses capacités.

Un raisonnement simpliste ? Ca tombe bien. Beati Pauperes Spiritu, heureux les simples d'esprit. Cet album rendra véritablement heureux n'importe quel fan de Death / Black véloce et bien torché. Les références immanquables à BELPHEGOR, BEHEMOTH & co deviennent pour le coup un peu caduques, puisque BLISS OF FLESH a fait le choix d'une mise en avant de Pandemic, son nouveau guitariste, pour un rendu organique et vivant. On a tout de suite l'impression que c'est sur cette base de travail qu'a été composé ce disque puisque dès l'ouverture de "Black Procession", la lead plaintive plante le décor devant une rythmique brutale. Les Français semblent avoir trouvé l'ombre d'une marque de fabrique qui ne cessera de magnétiser leurs morceaux. Je pense aussi à cette doublette vocale ; un timbre typiquement Blackened Death et un autre qui fait très orateur, presque "mélenchonesque". Ainsi, il n'est peut-être pas stupide de concevoir Beati Pauperes Spiritu comme une sorte de Metal sombre et incantatoire, terrifiant et mystique. Les ténèbres s'abattent sur des créations particulièrement fourbes comme "Sadistic Abstinence" ou "On The Paths To Expiation" qui répondent à des morceaux plus théâtralisés comme "Disciple" (définitivement mon préféré pour son déroulement militaire et son coup de boutoir ultime à 1'09''). Peu importe le climat général de telle ou telle compo, BLISS OF FLESH est constamment porté sur le vice, le malaise et le spectaculaire, avec en point d'orgue l'intervention étonnante d'un violoncelle sur l'épique "Forgotten Epitaphs" ou de chœurs sur "Rosary Of The Shame". Pour être tout à fait franc, soit Beati Pauperes Spiritu est dans la continuité d'Emaciated Deity et dans ce cas je n'avais à l'époque pas conscience de la perfidie de leur art, soit un vrai travail de fond a été consenti et il en résulte une œuvre complète, austère et monolithique qu'il fait bon vivre et revivre avec l'arrivée progressive de l'automne et des premières gelées. Les couleurs de ce disque ne peuvent pas mieux coller à l'humeur maussade du traumatisme post-estival-sunshine-playa.

On n'ira pas jusqu'à dire que l'enfer n'a jamais paru si proche mais néanmoins, dans la façon dont BLISS OF FLESH a écrit et exécuté son deuxième opus, il y a une véritable typicité et un agencement qui évoque sans détour la noirceur de l'âme humaine. Beati Pauperes Spiritu est un lien qui t'entraîne vers le bas et qui t'oblige à un boulot d'introspection avant d'être déclaré apte à en réchapper. Au-delà de la musique, il y a une présence tourmentée qui fait de cette sortie un peu plus qu'un simple CD de Black / Death Metal.



Ajouté :  Lundi 21 Avril 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Bliss Of Flesh Website
Hits: 3858
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 00:31:15 en : 0,0878 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar